vendredi 10 juillet 2020

Pause estivale

Voici venue la pause estivale.
Je vous souhaite de passer un très bel été. 
Savourez et appréciez chaque instant qui vous est offert !
Et surtout, prenez soin de vous !
A bientôt !

Étang de Bas-en-Basset

jeudi 9 juillet 2020

Prendre son envol

Il y a quelques semaines, je postais ici la photo d'un nid.
Ce nid se trouvait (il y est encore) au milieu des branchages du cognassier du Japon.


Jeudi dernier, alors que je lis dehors, installée sur la balancelle, je vois un petit moineau sortir du cognassier et se poser sur le toit de la mangeoire.


Sa maman est là, qui l'attend.
Mais elle a beau l'appeler pour qu'il prenne son envol, il hésite, et il piaille, il piaille.
- Cui cui cui, cui cui cui, cui cui cui...
Finalement, agacée par l'hésitation de son petit, la mère part s'affairer ailleurs.
Le petit moineau, sans doute fatigué de piailler, retourne se cacher à l'intérieur de l'arbuste et rejoint le nid qui s'y trouve..

Le lendemain, je ne le vois pas. Il a enfin dû prendre son courage à deux... ailes, et a dû se décider à partir à l'aventure et à découvrir le monde ! (sourire)


« Pour prendre son envol, il faut découvrir ce qui nous donne des ailes ! »  
(Nicolas Proupain)

mercredi 1 juillet 2020

Parenthèse nuageuse...

Je suis sur la balancelle, je bouquine au soleil.
Je vois arriver au loin des nuages de pluie, on dirait des boules de coton, ils sont magnifiques.
Je me lève et je m'avance dans le pré pour les prendre en photo.
Les nuages se transforment au fur et à mesure qu'ils avancent sur moi, impermanence dans toute sa beauté.
Le ciel devient de plus en plus menaçant, seule une trouée bleue persiste.
L'orage passera-t-il au-dessus de ma tête ou bien ira-t-il gronder plus loin ?
Cette fois, le gris a envahi l'immensité du ciel. J'entends le tonnerre.
Quelques gouttes commencent à tomber. Je plie mes affaires et je vais me mettre à l'abri.

Finalement, après avoir tourné un moment autour de la maison, l'orage s'est éloigné.
Il a juste déposé quelques baisers humides à la terre qui l'en remercie.

Le soleil réapparaît déjà.
Il reste au loin quelques empreintes de cette parenthèse nuageuse... et inspiratrice.


mardi 30 juin 2020

Les hérons garde-boeufs sont de retour !


Dans le pré d'à côté, il y avait toute une flopée de hérons garde-boeufs !
En voici deux bien entourés (sourire).

samedi 27 juin 2020

mardi 23 juin 2020

Le ciel, la terre et la poésie


« Est-ce assez que d'aimer si on ne sait pas mettre dans l'amour toute la poésie et toute la musique du ciel et de la terre ? » (Guy de Maupassant)


dimanche 21 juin 2020

Le faucon crécerelle

Un peu loin, un peu haut dans le ciel, mais j'ai bien reconnu le faucon crécerelle par son « vol sur place ». Cette technique est typique de l'espèce. 



jeudi 18 juin 2020

Une pie-grièche, chez moi !

J'avais vu une pie-grièche pour la première fois fin mai près de la maison bleue.
Cette fois, c'est juste en face de chez moi que l'une d'elles vient de se poser sur un piquet.
Regardez comme elle est belle !

Un petit bonheur à savourer ! (sourire)





vendredi 12 juin 2020

Il pleut, il pleut, il pleut...

Il a plu toute la nuit. Il pleut encore, et il devrait pleuvoir toute la journée.

Alors mettons-nous au diapason ! (sourire).

Photo faite ce matin vers 9h30.
On aurait dit qu'il allait faire nuit !...

« La pluie tombe comme nous tombons amoureux : en déjouant les prévisions. »
(Martin Page)

« Le mauvais temps n'est pas le froid ou le gris, c'est ce qu'on s'était juré, qu'à force on oublie. » (Oxmo Puccino).

« Affronter le mauvais temps sans parapluie est plus facile que sans amour. »
(Gilbert Choulet)

« Le mauvais temps semble toujours pire lorsqu'on le regarde à travers une fenêtre. »
(John Kieran)

jeudi 11 juin 2020

Balade près de Saint-Hilaire-Cusson-la-Valmitte

Bizarre, des pommes de pin roses... mais c'est joli !...



Pré fleuri, des DIGITALES en premier plan




Ces petites bêtes bien occupées, sont des GRAPHOSOMES RAYÉS



PETITE COCCINELLE JOLIE...



TARAXACUM 


mardi 9 juin 2020

Au gré d'une balade...

Quelques photos au gré d'une balade faite hier.


La GRANDE CIGUË (?)
Elle est utilisée en homéopathie, mais elle reste un poison mortel
dont il convient de se méfier.
Je suis passée à travers en empruntant ce sentier à peine dégagé.



Une COCCINELLE dans le jardin du voisin et ami Jacques (sourire)



Ce papillon, nommé LA PETITE TORTUE, avait une aile atrophiée.
J'ai bien vu qu'il avait du mal à prendre son envol, mais que pouvais-je faire pour l'aider ?
Je ne sais pas s'il avait été blessé ou bien s'il était ainsi lors de sa naissance...
Je l'ai photographié et l'ai laissé à son sort incertain...


lundi 8 juin 2020

Ma Plus Belle Histoire d'Amour...

Parce qu'en écoutant une chanson de Brel, je l'ai vue dans la colonne de droite, et parce que j'adore cette chanson, et pour changer aussi un peu des photos, je vous offre cette si belle chanson de Barbara : Ma Plus Histoire d'Amour, c'est Vous.

 

vendredi 5 juin 2020

Autour de la ROSE

« Notre coeur est double. Il existe un coeur de chair et un autre, secret et céleste, qui enveloppe le premier, de même que son parfum entoure une rose. » (Franz Werfel)

Roses de Lourcière


« Au lieu de se plaindre de ce que la rose a des épines il faut se féliciter de ce que l'épine est surmontée de roses et de ce que le buisson porte des fleurs. » (Joseph Joubert)


Une rose de Lourcière


ÉTÉ 

Été : être pour quelques jours 
le contemporain des roses 
respirer ce qui flotte autour 
de leurs âmes écloses. 

 Faire de chacune qui se meurt 
une confidente, et survivre à cette sœur 
en d’autres roses absente. 

(Rainer Maria Rilke)


 BON WEEK-END A VOUS 
 ET BONNE FÊTE A TOUTES LES MAMANS ! 


mardi 2 juin 2020

La Breure / 3

Les fleurs de la Breure et d'ailleurs... 

Des fleurs sauvages, bien sûr ! (sourire)










Je n'ai pas su choisir, alors je vous les mets toutes ! (sourire)

lundi 1 juin 2020

Un visiteur du soir...


Je voulais aider ce petit lézard à sortir de la maison, mais il avait peur et se cachait si je m'approchais de trop près. Finalement, il a dû comprendre que je ne lui voulais aucun mal, et il a accepté de monter dans la pelle que je lui présentais. Je l'ai alors déposé délicatement sur le rebord de la fenêtre et tout heureux, il s'en est allé. Il sera tout de même mieux dehors que dedans. (sourire)

Ma belle-soeur l'aurait pris dans ses mains (tout comme elle l'aurait fait avec une araignée) pour le mettre dehors, mais moi, non, je n'y arrive pas...

samedi 30 mai 2020

Ne sont-ils pas adorables ?...

Hier, j'ai terminé la journée chez ma soeur et son compagnon.
Ma soeur voulait me faire voir quelque chose...
Je ne vous dis rien d'autre, regardez juste...





Ces adorables renardeaux se trouvent dans un terrier proche de leur maison d'habitation. Il y en a quatre plus leur maman. Ne sont-ils pas adorables ? ♥

Les photos ne sont pas de très bonne qualité, car j'étais loin, j'ai donc utilisé le zoom et de plus la nuit tombait, il était près de 21h30. Mais je suis tellement heureuse d'avoir pu les voir ! (sourire)

Et deux petits vidéos (pas terribles), mais on peut voir les renardeaux jouer entre eux.
(Mettez en plein écran, vous verrez mieux).