et aussi de partager avec vous mes photos, mes lectures, mes goûts musicaux...

vendredi 25 juin 2010

Poubelle... ou pas...

Nous vivons dans une société de consommation, cela, c'est certain.
Dans tous les domaines.
Et d'ailleurs, cela se retrouve, à mon avis, et malheureusement, dans les relations que certaines personnes entretiennent avec les autres.
Je ne parle pas pour un cas particulier, mais d'une façon générale.
Que ce soit en amitié, en amour, ou autre.
Cela se résume un peu à ceci :
- j'te prends
- j'te goûte
- j'te consomme
- j'te veux plus
- j'te jette !
--> poubelle...


Par contre, et heureusement cette fois-ci, sur la toile ou dans la vie réelle, se tissent parfois des liens que rien, non rien, ne pourra couper ni entamer, et qui perdureront, que ce soit par beau temps ou malgré la tempête !...
Et ce sont ceux-là les plus importants et les plus beaux ! Oublions les autres !...
(grand sourire que je vous adresse !)

12 commentaires:

  1. FRANCOISE,

    Ton article m'a fait rire, il est rédigé avec humour!!! mais dans le fond, si je veux bien être sérieuse, 2mn c'est tout à fait ça.
    Dans le privé, le nombres de divorces....
    Dans le boulot, le salarié qui était reconnu hier et que l'on licencie aujourd'hui ...
    Les "amis" qui ne pardonnent pas ....( y en a une que je connais et va être d'accord avec moi.... )

    en revanche, comme tu dis, avec certaines personnes on peut tisser des liens que rien ne pourra couper, quel que soit nos périodes; que nous soyons dans la joie ou la tristesse!!!
    Merci pour ce sourire que tu nous adresses...

    Bonne soirée et bon week-end!!!

    BISOUSSSSS FRANCOISE
    et qui au fond

    RépondreSupprimer
  2. Gloupssss !!! Comme dirait mon ami RENÉ, "il y a eu une erreur d'aiguillage "
    Je me demande bien d'où viennent les 4 mots inutiles à la fin de mon commentaire ????
    BISOUS FRANÇOISE.

    RépondreSupprimer
  3. rire, Marie !
    Oui, ces quatre mots m'ont intriguée, je l'avoue... ;-)
    Je plaisante...
    Bon, tant mieux si mon article t'a fait rire, j'avais peur qu'il soit trop "sérieux" ou "agressif" en fait. Donc, si tu ne l'as pas perçu ainsi, c'est ce qu'il faut.
    Ne jamais oublier l'humour, c'est important.
    Mais c'était une façon de résumer le comportement de certains.
    Merci pour ton commentaire, Marie !
    Bonne soirée à toi aussi, et bon courage pour ton week-end de boulot.
    Gros bisous.

    RépondreSupprimer
  4. Françoise, à la rigueur peut être faut-il se dire que c'est un tri judicieux, je vais écrire ici une citation à graver sur une tablette, du genre lapalissade, ce qui ne résiste pas n'était pas résistant, rire. Je t'embrasse ma belle.

    RépondreSupprimer
  5. "ce qui ne résiste pas n'était pas résistant" Elle me plaît drôlement ta citation, dis donc, Kat !... (sourire)
    Je ris toute seule, car, tandis que tu postais sur mes blogs, je t'écrivais un mail. Et là, je te suis à la trace, on peut le dire ! (rire)
    Je t'embrasse fort, moi aussi, Kat.

    RépondreSupprimer
  6. un petit coucou,
    pour te dire :
    CONTINUE.....
    FRANCOISE,
    a partager, via tes blogs,
    c'est un réel et grand plaisir de te lire,
    méme, si je n'interviens pas ,
    pour te le dire, par manque de mots souvent.....
    doux et bon week end a toi,
    a bientot, grosses bises affectueuses...

    RépondreSupprimer
  7. Chaque personne, tous les événements de ta vie sont là parce que tu les attirés là.
    Ce que tu choisis de faire avec eux n'appartient qu'à toi (citation de Richard Bach)

    Il est vrai que notre société où tout s'est accéléré (pour le pire bien souvent), n'a pas facilité les contacts humains sincères et durables. Mais les liens qui se tissent et se défont ne sont pas forcément à mettre dans cette catégorie de "relations poubelle". Parfois, la vie te fait rencontrer des gens extraordinaires, avec qui tu vas passer du temps, tout en sachant pertinemment que cela ne durera pas, car c'est ainsi. Et pourtant, ces rencontres pourront faire partie des échanges les plus enrichissants que tu n'aies jamais eu de ta vie. Le lien physique disparaitra, mais celui qui aura été ancré dans ta mémoire tu le conserveras pour toujours.

    Oui c'est un peu hors sujet, mais c'est ce que j'avais envie de dire :-)

    Gros bisous Françoise

    A

    RépondreSupprimer
  8. FRANÇOISE, celle-ci je suis obligée de te la raconter...
    Au boulot je repensais à ce billet. Mon collègue est arrivé en disant " Mais pourquoi tu ris?
    Moi; " Ce serait trop long à t'expliquer!!!"
    Lui; " ben dommage, pour une fois que tu ris, j'aurais bien aimé savoir pourquoi!!!"

    bisous FRANÇOISE, tu me feras un p'tit coucou pour dire que tu es rentrée ?

    RépondreSupprimer
  9. Bonsoir Françoise, cela est vrai nous vivons dans une société qui va à 100 à l'heure, mais je reste profondémment naive, que ce soit en amour ,en amitié, avec des collègues je crois toujours que ça durera toujours.
    Mais le "toujours" est parfois de courte durée.
    De longues amours ou de longues amitiés ne sont pas à l'abri de celà.Un jour, on ne sait pourquoi, les choses changent.
    Parfois c'est moi "qui met à la poubelle des personnes devenues néfastes"pour x raisons; ou parfois c'est moi qui suis mise "à la poubelle".
    Mais de tout celà je ne ressors pas indemne.

    RépondreSupprimer
  10. @Claire, je sais bien que tu passes régulièrement, tu me l'as déjà dit et je t'en remercie :-)
    Bonne fin de dimanche à toi.
    Je t'embrasse bien fort.

    @A : merci pour ton commentaire qui, à mon avis, n'est pas vraiment hors sujet ;-)
    Et j'approuve ce que tu dis.
    Tu disais, à un autre endroit, comme la vie pouvait être paradoxale, et je rajoute, comme les gens peuvent être remplis de paradoxes. C'est vrai, la preuve : Tout en te lisant, je me dis : "il a raison, entièrement raison", alors que lorsque j'ai écrit ce billet, je ne pensais pas ainsi. Oui, je suis d'accord avec toi. On peut rencontrer des personnes, vivre avec eux une histoire, qu'elle soit amicale ou amoureuse, ou autre, d'une très grande intensité, et puis, la vie en décidant autrement, les perdre de vue, mais les garder pourtant au plus profond de son coeur. Oui, tu as raison.
    Gros bisous, A. et bonne fin de dimanche.

    @Je suis rentrée, Marie !... mais tu le sais déjà ;-)
    Alors comme cela, tu rigolais en pensant à mon billet ? ça me plait, ça me plait bien ! (sourire)
    Bonne fin de soirée à toi, et douce nuit, Marie.
    Très gros bisous.

    @Laure : "Un jour, on ne sait pas pourquoi, les choses changent". Oui, on ne sait pas pourquoi. Ou bien, on sait, mais on pensait la relation à l'abri de cela.
    Moi, je suis encore plus naïve, car je ne sais pas mettre les personnes à la poubelle. Je ne peux m'y résoudre. Je me dis que cela va sûrement s'arranger...
    Et comme tu le dis si justement, on ne ressort jamais indemne de tout cela, non.
    Belle fin de soirée à toi, Laure.
    Gros bisous.

    RépondreSupprimer
  11. FRANCOISE,
    Je crois bien que si je ne ris pas souvent c'est peut-être parce que ce qui me fait rire ne fait pas rire les autres ... et inversement...
    Qu'en penses-tu ?
    C'est la manière dont tu résumes qui me fait rire. Je le relis encore ce soir et... ça me fait encore rire !!!!!!!!!!!!!!!!!

    BISOUS Bonne nuit FRANCOISE

    RépondreSupprimer
  12. Tiens, tu me rappelles quelqu'un, Marie (sourire).
    Je suis un peu comme toi, en fait, alors cela ne me choque pas ;-)
    Et si tu ris, je ris aussi !!! ;-)
    Gros bisous, et bonne nuit, Marie.

    RépondreSupprimer

Merci pour vos petits mots que j'apprécie infiniment.