et aussi de partager avec vous mes photos, mes lectures, mes goûts musicaux...

jeudi 24 juin 2010

Perte de contrôle

On pense se connaître, on pense savoir tout de ses réactions et de ses ressentis, ou on le feint... Et puis, il suffit d'un événement inattendu, inhabituel, et soudain, nous avons une réaction qui ne nous ressemble pas. On ne se reconnaît pas, les autres ne nous reconnaissent pas non plus et sont interloqués. Bref, on perd le contrôle... On va dire des choses que l'on a sur le coeur, on va enfin oser se mettre en colère, on va enfin oser se rebeller contre des choses que l'on supportait jusqu'à présent, mais qui, en fait, nous pesaient gravement depuis longtemps.
Mais après tout, est-ce si grave ? C'est une partie de nous qui sort, c'est une partie de nous qui était en nous et qui se taisait. C'est sûr, cela peut étonner certains et même les déstabiliser, mais bon, pour nous, c'est peut-être bien...
Arrêter de vouloir tout contrôler, arrêter de vouloir faire toujours bonne figure, arrêter de faire mine de savoir tout gérer, cela fait du bien parfois... C'est une facette de nous que l'on avait enfouie bien loin, et qui ose enfin se manifester, qui ose s'affirmer.
Arrêter d'être celle ou celui qui encaisse tout, arrêter d'être celle ou celui qui reste toujours calme malgré le "bouillonnement" intérieur. Laisser ses émotions sortir, laisser les mots sortir... Quel bonheur !...
Mais alors, est-ce qu'on peut vraiment appeler cela une perte de contrôle ? ...
Ou bien est-ce tout simplement un lâcher prise d'avec tout un tas de principes et de bonnes manières que l'on nous a inculqués lorsqu'on était enfant, et dont on a fini par se rendre prisonniers ?...

7 commentaires:

  1. COUCOU FRANCOISE

    LACHER PRISE, me semble être le terme le plus approprié (pour ma part). Tant au boulot que dans ma vie privée, je constate que, de plus en plus souvent, j'ai une réaction qui ne me ressemblait pas auparavent. Peut-être que plus on avance dans le temps, moins on a envie d'être consensuel.
    Je constate aussi que ça fait du bien, ça vide d'un gros poids, de dire les choses avec l'énergie qui est en nous!!! en veillant bien entendu de n'être pas blessant avec autruit

    bisous ma FRANCOISE et bonne nuit.

    RépondreSupprimer
  2. J'ai connu des "pertes de conrôle", il y a quelques années. Mais en fait c'était la vraie Michelle qui se découvrait. Et ça a fait des dégat autour de moi. Certaines personnes comme Marie, mon mari et d'autres sont toujours près de moi, d'autres sont fâchées et ça a été très douloureux. Pendant longtemps j'ai fais ce que je croyais que l'on attendais de moi, c'était dû à mon éducation mais je ne m'en rendais pas compte. Après des moments difficiles, je ne vis plus dans la crainte avec les gens que j'aime.
    Bonne soirée, Bisous

    RépondreSupprimer
  3. Bonsoir mes fidèles lectrices (sourire) et merci !
    Je reviendrai pour "commenter" vos commentaires demain ;-)
    Bonne et douce nuit à vous deux.
    Je vous fais de gros bisous.

    RépondreSupprimer
  4. BRAVO MICHELLE j'aime lire " c'est la vraie MICHELLE qui se découvrait"
    pff, les autres tu t'en fou,puisqu'il y a
    ton mari ( que j'embrasse )
    tes enfants ( que j'embrasse )
    FRANÇOISE qui pose ici des sujets ou tu t'exprimes aisément ( et que j'embrasse )

    MICHELLE, je ne néglige pas ta douleur; avoir subit les assauts et agressions de certaines personnes c'était difficile, c'est plus aisé maintenant . Tu es une jolie personne, gardes cela en mémoire.

    FRANCOISE merci pour cet espace d'expression !!!!

    bisous MICHELLE

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Françoise, je ne sais pas quoi dire concernant ce sujet, car étant de nature zen je n'ai encore jamais subi une situation qui m'a fait sortir de mes gonds.Je suis plus du style à pleurer en douce, mais plus j'avance en age , plus j'arrive à prendre du recul face à des évènements négatifs; je garde toute mon énergie pour l'Essentiel et n'accorde que peu d'importance aux situations ou aux personnes parasitaires.
    Douce, douce journée à toi

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour Laure,
    et merci de ton témoignage.
    Il est bien d'être de nature zen. Mais parfois, au lieu de pleurer en douce, ne vaut-il pas mieux dire ce que l'on a sur le coeur ?...
    En fait, je n'ai que rarement de "perte de contrôle". C'est peut-être pour cela que j'ai eu envie d'aborder ce sujet. Car en gardant tout pour soi, tout le temps, c'est aussi à soi même que l'on se fait du mal.
    Je garde toute mon énergie pour l'Essentiel et n'accorde que peu d'importance aux situations ou aux personnes parasitaires. : Oui, tu as entièrement raison, et j'approuve entièrement. Et c'est ce que j'essaie de faire le plus possible.
    Douce journée à toi aussi, Laure.
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  7. @Oui, Marie, à condition de ne pas être blessant. Dans le travail, je pense qu'il est important de ne pas se laisser "marcher" dessus, et de dire les choses telles qu'elles sont, sinon les autres en profitent.
    Merci à toi, pour ta réponse, et très belle journée !

    @Michelle, merci pour ton commentaire. Ceux qui se sont fâchés n'ont pas supporté de voir une autre Michelle, celle qu'ils découvraient ce jour-là. Tant pis pour eux. Il ne faut pas rester "bloqué" sur une certaine image que l'on a des gens, car ceux-ci ont le droit de changer, d'évoluer, de s'affirmer. Et je pense que les "vrais" amis, de toute façon, le comprennent et restent.
    Gros bisous à toi, Michelle, et belle journée.

    RépondreSupprimer

Merci pour vos petits mots que j'apprécie infiniment.