et aussi de partager avec vous mes photos, mes lectures, mes goûts musicaux...

mercredi 26 mai 2010

En attente

Il me semble que je suis en perpétuelle attente...
Attente d'un message, attente d'un coup de fil, attente d'une parole, attente d'une visite, attente de... je ne sais quoi en fait, mais en attente.
J'attends..., j'attends..., toujours j'attends.
Il y a des jours, j'ai l'impression de ne faire que cela.
Attendre que le temps passe, attendre que la vie passe...
Et puis, à la fin de ma vie, je me rendrai compte que j'aurai attendu toute ma vie. Et je ne saurais même pas ce que j'aurai attendu.
Et s'il suffisait que j'arrête d'attendre et que j'agisse, ne serait-ce pas plus enrichissant ?
Ne pas me laisser happer par le temps qui passe, mais au contraire entrer en lui, et avancer avec lui, en l'utilisant au mieux possible, ce temps, ne serait-ce pas mieux ? Il y a tant de merveilleuses choses à faire, tant de merveilleuses personnes à rencontrer, à connaître. Ce serait tout de même bête de laisser ainsi filer le temps sans rien faire d'autre que d'attendre.
Nous ne sommes pas éternels, la vie est courte, la mort de mon frère me l'a brutalement rappelé en novembre dernier...

9 commentaires:

  1. je voulais te remercier et te feliciter pour tous tes articles.je me reconnais tellement dans chacune de tes pensée, chacun de tes mots, mais je n'arrive pas a le dire ni mème a l'ecrire, c'est tellement profondemment enfoui au fond de moi;merci de le faire pour nous tous.depuis que je lis ton blog je ne me sens plus seule ni "anormale" savoir que d'autres vivent interieurement les mèmes angoisses les mèmes questionnement que soi, ça aide infiniment merci de tout cela Françoise

    RépondreSupprimer
  2. COUCOU FRANCOISE

    A chacune de tes publications, avant de la lire je me dis ...peut-être que celui-ci je n'y adhèrerai pas!!! ben non, encore une fois,
    B R A V O. et...
    bien que nous ayons tous milles trucs à faire, il nous arrive d'être en attente... de peut-être... de nouvelles choses qui viendrait rompre la routine dans laquelle on vit... Pas facile, la routine s'impose la plupart du temps.
    Il faut bien se lever, se laver, manger, travailler, faire le plein d'essence, passer à la banque... etc...Ne dit-on pas 20 fois par jour...il faut que je fasse ceci ou cela.

    En tout cas, tu es super car l'ensemble de tes blogs, démontrent quelqu'un de joyeux, de dynamique, ouvert aux autres ( ce beau bouquet de fleurs que tu nous a offert par exemple )
    et ce blog complémentaire THE BLOG NUMBER ONE que j'aime tant et qui parle des choses vraies que l'on n'ose pas aborder... ( d'ailleurs pourquoi???) peut-être parce qu'on ne veut pas voir. C'est comme dans la rue, quand des gens voient un S.D.F. ils tournent la tête. Ca existe...mais on préfère "ne pas voir". Comme dans mon immeuble. Une femme battue, et personne n'appelle la police, on préfère ne pas "savoir"

    MERCI FRANCOISE pour ce nouveau sujet.

    Bisous et bonne soirée

    RépondreSupprimer
  3. @Virginie, mais c'est moi qui te remercie de me lire, et tant mieux si tu te retrouves dans mes mots, car ainsi, moi aussi, je me dis que je ne suis pas seule ni "anormale"... ;-)
    Bel après-midi à toi.

    @Coucou Marie ! Un gros merci à toi aussi pour ton enthousiasme qui me va droit au coeur.
    Suis-je joyeuse ? suis-je dynamique ? Je ne sais pas. Mais si c'est ce qui ressort de mes mots, alors tant mieux ! (sourire)
    Moi aussi, j'aime bien ce blog. J'ai mis aussi du temps à l'ouvrir car, comme beaucoup, je n'osais pas trop aborder certains sujets, et pourtant, cela fait tellement du bien d'en parler.
    Bel après-midi à toi aussi, Marie. Gros bisous.

    RépondreSupprimer
  4. L'attente...J'aime ton article. J'ai attendu beaucoup, d'avoir confiance en moi, que des projets prennent forme alors que j'ai peur de m'investir et que sais-je d'autre...
    Le temps passe... Agissons, plus facile à dire qu'à faire. Si, ce soir un pas, j'ai délaissé le livre pour le clavier.
    Bonsoir, Michelle

    RépondreSupprimer
  5. Et moi, samedi, je pars, du côté de Lyon, à un stage de sculpture sur terre que j'ai repoussé moults fois, mais cette fois, j'y vais ! ;-)
    Je raconterai la semaine prochaine (sourire).
    Cette fois, je file au lit, il est tard.
    Bonne nuit, Michelle. Bisous.

    RépondreSupprimer
  6. Ca fait longtemps que je viens te lire....
    Mais je ne bronchais pas....
    l'attente, l'inactivité nous plombe, c'est terrible.
    Comme tu dis, on ne sait pas ce que l'on attend car en fait on ne sait pas ce que l'on veut. On aimerait, mais on aimerait pas, on à peur, on ne sait pas et si on se trompait et si il valait mieux attendre et rester dans le flou que savoir et agir.
    n patauge dans ce mal être qui nous ronge, mais dans lequel on se complet. On a la solution. Arrêter d'attendre, mais arrêter d'attendre serait passer à côté d'une possibilité alors on reste... Vaut il mieux tourner une page et du coup passer à côté de cet inconnu que l'on a tant rêvé, fantasmé ou stagner et se dire que peut être, à force d'attente on sera récompensé. Mais dans ce cas là, on n'avance pas, on tourne en rond, on se morfond et la vie, aussi belle soit elle se déroule sans nous....
    Il y a des jours où j'attends et le ciel est gris et sombre et des jours où je dis "Merde, je n'attendrai plus quelqu'un qui n'a rien à me donner de toutes façons" et là, la raison reprend ses droits et le soleil me souri et je souris à la vie.
    Le pire c'est de se dire que ça ne sert à rien, mais c'est une drogue, une intoxication.... on devrait pourtant pouvoir s'en passer, pour notre santé mentale!

    A ma chère Françoise.....
    Tu me pousse sur ce chemin que je connais trop bien et sur lequel tu m'a tenu la main bien des fois. Et à mon avis, tu me la tiendras bien encore dans l'avenir....
    Je tiendrai la tienne si tu as besoin, tu le sais

    PAsse un bon WE

    Ton amie Infini

    RépondreSupprimer
  7. Mon amie Infini, comme je suis contente que tu aies laissé une trace de ton passage ! (sourire)
    Je comprends tout à fait ce que tu dis, nous en avons "discuté" si souvent...
    Bien sûr que je te tiendrai la main encore dans l'avenir, et je sais que je pourrai compter sur la tienne également, je sais que tu n'es jamais bien loin.
    En réponse à ton commentaire, je vais mettre une phrase que j'ai en tête, comme nouveau billet de la journée. A méditer aussi...
    Passe un bon week-end toi aussi, Infini.
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  8. je ressens cela aussi, longtemps je me suis posé cette question: mais qu'est ce que j'attend? je ne le sais pas mais ça me laisse un sentiment désagréable , un peu comme quand on cherche dans sa tète le nom d'une personne connue mais qu'on arrive pas à le retrouver

    RépondreSupprimer
  9. Qu'est-ce qu'on attend pour être heureux ?... ;-)

    RépondreSupprimer

Merci pour vos petits mots que j'apprécie infiniment.