et aussi de partager avec vous mes photos, mes lectures, mes goûts musicaux...

mardi 4 mai 2010

Rêve

Cette nuit, j'ai rêvé que j'étais à un cours de... je ne sais quoi (c'était en tous cas une discipline chinoise, mais pas du Tai chi chuan). J'étais avec un maître chinois et d'autres élèves, et je devais m'élever à plusieurs mètres grâce à une longue perche de métal arrondie. Je me hissai alors agilement et me retrouvai rapidement en haut. Puis je devais ensuite traverser la pièce à l'aide d'une autre perche de métal, mais cette fois posée horizontalement. Le maître chinois était déjà en haut, en face de moi, mais de l'autre côté de la perche, et il m'encourageait. Je regardai le vide qui était en dessous de nous. J'hésitai, et puis finalement abandonnai, me laissant glisser le long de la perche, pour me retrouver en bas, près des autres élèves. Et je me dis, bien que l'on me dise de ne pas abandonner, que cette discipline n'était pas faite pour moi...

Quel est le sens de ce rêve ?...
Veut-il dire que je ne suis pas assez persévérante, et que je baisse trop rapidement les bras ?...
Ou peut-être que je suis trop peureuse et que je n'ose pas affronter certaines situations ?...
Mais, peut-être aussi - on me l'a soufflé... -, veut-il dire que je veux aller trop vite, et qu'il ne faut pas vouloir brûler les étapes !... Chaque chose en son temps et à son heure. Ce rêve, en fait, serait plutôt positif... (merci A...).
Tous les rêves ont un sens, et les décrypter permet d'apprendre à mieux se connaître, paraît-il, car c'est notre inconscient qui parle... et il est bon de le laisser parler...

5 commentaires:

  1. oupsss ah tu me rappelles !!!!
    enfant je rêvais " je cauchemardais" c'est plus approprié comme mot...
    que la terre se partageait en 2 et qu'il fallait que je passe sur une planche étroite pour rejoindre l'autre côté... J'avais peur terriblement peur, ça durait... ça durait... jusqu'à ce que je me réveille rassurée de savoir que s'était un rêve. Longtemps j'ai fait ce même rêve
    Je n'ai aucun élément et aucune connaissance pour analyser, donc à prendre au 5° degré... on veut aller là haut, làbas, parce qu'il y a quelqu'un que l'on aime... et ce quelqu'un... nous dit... Reste en bas tu n'as pas fini ton parcours...
    peut-être... ou peut-être que pas...


    Je suis... disons une autodidacte... j'ai quitté l'école à 16 ans, je bosse en usine... tu vois... mon analyse... d'ou elle vient...
    En tout cas super ton blog. J'y viens avec plaisir

    RépondreSupprimer
  2. Très intéressant ton rêve passepartout et très riche. Et ton analyse est très fine aussi.
    Il est vrai que pour analyser un rêve, il faut bien connaître la personne, sa vie, son vécu.
    Soi-même, on arrive parfois à parfaitement les décrypter, certains sont très clairs.
    Le tien signifiait peut-être que tu étais "tiraillée" entre deux choix, et que tu n'arrivais pas te décider. Peut-être... ou peut-être pas... comme tu le dis (sourire).

    Merci de tes fidèles visites, passepartout. J'apprécie beaucoup !
    Gros bisous à toi.

    RépondreSupprimer
  3. Françoise, merci pour ce texte.
    Seule toi peux analyser ton rêve...
    Mais, te connaissant depuis longtemps, je pense que ton analyse, intelligente et fine, est pertinente.
    Bonne journée.
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  4. Tu as raison, j'étais tiraillée entre deux choix... a 5 ans ... on ne peut pas comprendre.
    Maman qui me dit de bien prendre soin de mes frère et soeur... et quitte le domicile... et moi qui voulait qu'elle m'emmène...
    Bien des années après j'ai pensé que ce rêve était lié à son départ.
    Bonne journée FRANCOISE
    et merci pour les sujets que tu abordes ici

    RépondreSupprimer
  5. @Merci Herbert.
    Je te souhaite aussi une très belle journée.
    Je t'embrasse.

    @Passepartout.
    Peut-être qu'il était lié à son départ...
    Et lorsqu'on est enfant, on ne peut pas choisir, on subit et on souffre...
    C'est moi qui te remercie, pour l'intérêt que tu témoignes à mon blog.
    Belle journée à toi aussi. Bisous.

    RépondreSupprimer

Merci pour vos petits mots que j'apprécie infiniment.