et aussi de partager avec vous mes photos, mes lectures, mes goûts musicaux...

jeudi 12 avril 2012

Que faites-vous de votre colère ?

Réflexions sur la colère

Photo trouvée ici
Il est reconnu que la colère est avant tout destructrice pour soi-même et qu'il est bon d'apprendre à la canaliser et à la transformer en énergie positive. C'est bien de le dire, ce n'est pas toujours évident de le faire.

La colère est un sentiment que j'exprime très rarement. J'envoie très rarement bouler les gens, je ne sais pas faire, ce n'est pas dans ma nature. Et pourtant, des fois, ce n'est pas l'envie qui me manque et je bouillonne intérieurement. Et je me dis à ce moment-là qu'exprimer sa colère doit faire terriblement du bien lorsque certaines personnes abusent de nous et profitent de notre caractère trop indulgent et conciliant. Mais je me retiens néanmoins.

On dit aussi que les colères rentrées ne sont pas bonnes pour l'organisme, pour la santé? Alors que faire de cette colère qui est en nous certains jours? Comment l'exprimer? Comment l'évacuer? Peut-être en essayant d'expliquer calmement le pourquoi de notre colère à celui ou celle que l'on pense responsable de cet état d'énervement? Dire les mots, pour éviter les maux... encore une fois... car les mots non-dits peuvent causer beaucoup de dégâts, on le sait.

Qu'en pensez-vous ? Que faites-vous de votre colère, vous ?...


20 commentaires:

  1. encore une fois, c'est l'écriture qui est un exutoire.. La sortir devant un tiers est dangereux, en vrai, c'est épuisant, la garder en soi, c'est ravageur.. Trouver un exutoire, le sport, le dessin, l'écriture.. L'exutoire est la réponse, il détourne et ramène la raison à la relativisation. Je me mets très rarement en colère, mais çà m'est arrivé d'exploser, et là, oups, çà fait des dégâts... :) Bisous, bonne soirée ou nuit :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, trouver un exutoire, n'importe lequel, pour éviter de se faire du mal. Et l'écriture en est un très bon, je pense. Mettre des mots pour éviter les maux...
      Bonne soirée à toi aussi, Ella, ou bonne nuit... :-)

      Supprimer
  2. Et pour ton com chez moi, bien sûr que tu peux utiliser la citation, mais elle n'est pas de moi mais de Michèle Nguyen :)

    RépondreSupprimer
  3. Ecrire.. ma réflexo m'a dit "Ecrivez votre colère à votre père. Ecrivez la".

    Je n'ai pas encore commencé. Mais je vais le faire. Même s'il ne lira jamais (plus de 20 ans qu'il est décédé).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je pense que le fait d'écrire est vraiment un bon exutoire, même si la personne ne peut pas lire nos écrits. On se sent plus légère après. C'est ainsi que j'ai pu avancer dans la relation avec mon père, qui est parti depuis 1969, qui n'a donc pas lu ces écrits, mais à qui j'avais tant de choses à dire.
      Bon week-end à toi, Suzame. Bises.

      Supprimer
  4. Françoise

    Moi je pense qu'ils y a des gens qui savent qu'ils peuvent se permettre et avec qui se permettre !!! alors ils abusent et tant qu'ils n'ont pas en face d'eux quelqu'un de décidé a ne pas se laisser faire, ils continuent!!
    Les remettre en place gentiment est, a mon avis la seule manière pour être tranquille.
    Et moi quand ça déborde,pour me calmer,je fais la poussière ou je vais faire un tour en voiture, me promener au bord d'un lac.
    Je parle toute seule !!!!! aussi !!!
    Bisous Françoise

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Marie :-)
      Oui, mais s'ils peuvent se le permettre, c'est que nous leur permettons, nous sommes un peu responsables nous aussi de la façon dont on nous parle, de la façon dont on nous traite. Je suis en train de lire un livre là-dessus, et ça m'aide à comprendre pas mal de choses.
      Tu as donc trouvé, quant à toi, la façon de faire sortir cette colère, au lieu de la laisser te faire du mal en ne l'exprimant pas. Tu parles toute seule, aussi ?... (sourire)
      Gros bisous, tite Marie. Douce nuit à toi.

      Supprimer
  5. Il y a des limites qu'on ose pas mettre même à ceux qu'on aime ...c'est pas facile de dire "non c'est assez"ou d'expliquer ce qui nous choque ....
    La colère c'est un trop plein d'émotion des choses qui nous blessent.... et des non dits
    parfois il est bon de faire sien ces mots :"it’s water under the bridge" c'est la sagesse des peuples pour arriver à faire la part des choses

    Moi aussi je parle toute seule ......question -réponse c'est grave !! :-)
    gros bisous tite Françoise

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et pourtant, on devrait le faire, Lyse, on devrait... tant pis si l'autre ne comprend pas, mais au moins, à nous, ça nous fait du bien.
      "it's water under the bridge" ? Pourquoi pas ? A chacun de trouver la manière qui lui correspond le mieux. Il faut juste trouver le moyen de se protéger, avant tout, éviter de se faire du mal.
      Toi aussi, tu parles toute seule ?... Décidément !... :-)
      Gros bisous à toi aussi, Lyse, et douce nuit.

      Supprimer
  6. bonjour Françoise. merci pour votre question, parce que j'ai envie d'y répondre, pour moi-même :)
    Je parle toute seule donc. D'abord il y a plein de sortes de colères, il ne faut pas se tromper. Il en existe de LEGITIMEs ET C'est celle-là que nous avons besoin d'apprendre à exprimer, pour cela il faut peser ses mots, les outils pour y arriver : LA REALITE, LE BON SENS, LA RAISON. Il ne s'agit plus d'opposer deux interlocuteurs qui détiendraient chacun une part de vérité et dont toutes les colères seraient légitimes... sinon, on n'a pas fini de se faire la guerre. mais d'en appeler à une instance supérieure... pas facile par les temps qui courent. La raison est mise à mal. Le sujet de la colère est révélateur des limites à la réponse généralement admise pour se sortir des problèmes relationnels "être à l'écoute de ses ressentis. Je me méfie un peu de ce "cadre émotionnel", ma fois, fort aléatoire. Je préfère utiliser certaines facultés qui, j'ose l'espérer, reste à la disposition de tout être humain pour "maîtriser" ses émotions, à savoir : son intelligence !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Anonyme, et merci de votre visite :-)
      Si vous parlez toute seule, nous, en tous cas, nous nous enrichissons de par votre commentaire très intéressant. Je retiens un mot : INTELLIGENCE. Et puis, si tel mot, tel comportement nous mettent en colère, il serait bon avant tout de savoir pourquoi cela nous met tant en colère, qu'est-ce que cela fait resurgir en nous pour nous contrarier ainsi ? C'est important, je pense, de se poser cette question. Cela peut désamorcer rapidement la colère, à mon avis.
      Bonne fin de soirée à vous, et au plaisir ! :-)

      Supprimer
  7. Françoise ma belle, j'aime ce post ..
    et je n'y vais pas par quatre chemin : la colère , je l'exprime... je ne me prive plus pour dire à ceux qui m'ont fait mal qu'ils m'ont fait malet pourquoi... j'ai appris ,en deux thérapies, à ne plus me laisser faire par ceux qui profitent de ma gentillesse, j'ai appris aussi à dire à ma famille que les non dits étaient un abscès qu'il fallait percer... et tout lemonde chez nous a fini par avancer positivement ...

    j'ai développé bien des maladies à pleurer et à ressasser dans mon coin... et arrivée à cette période de ma vie, je ne m'embarasse plus de gens néfastes à ma santé ...

    mais attention, si je déclenche la colère d'une personne que j'aime, car qui est totalemnt innocent de tout, j'écoute sa version et je sais présenter des excuses
    mais en aucun cas aujourd'hui , je ne laisse en moi la colère... et puis j'ai aussi appris à temporiser, maitriser les émotions .....
    et avec certaines personnes ..ça passe ou ça casse ...! La violence NON? la colère OUI, elle est salvatrice bien employée

    bon j'ai répondu ...avec mon coeur mais toi...tu ne me met jamais en colère :-))) je t'embrasse donc très fort :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir ma belle Nanou :-)
      Ton commentaire est très intéressant aussi. Je pense que de toute façon, cette colère, quelle que soit la manière de s'en débarrasser, il ne faut pas la laisser en nous, car elle peut nous faire beaucoup de mal. Il faut vraiment trouver un moyen de l'exprimer, il y va de notre santé. Pas vrai, Nanou ?
      Je me mets rarement en colère, il en faut vraiment beaucoup pour que je sorte de mes gonds, mais cela m'arrive de temps en temps tout de même, et je dis : tant mieux ! :-)
      Bon week-end à toi, Nanou. Je t'embrasse très fort.

      Supprimer
  8. "Tout ce souffle que je retiens nourrit le feu" Peter Turrini

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très jolie citation, j'aime beaucoup. Merci à vous, Anne.

      Supprimer
  9. Coucou Ma Françoise,

    Et si la colère est contre soi ? hi !! hi !!

    Quand j'étais plus jeune, parce que je ne suis pas encore très vieille ;-)) rien qu'avoir ma tête, on savait que j'étais en colère et je l'exprimais bien naturellement !

    Mais avec l’expérience, il vaut mieux attendre que la colère se calme et ensuite s'exprimer, ce qui nous permet de prendre du recul, d'analyser, de comprendre et surtout de s'épargner !

    Je crois que je dis les choses avant d'être en colère parce que, comme tu dois t'en douter, je dis ce que je pense, mais bien évidemment dans la mesure du possible.
    Et si la colère me monte au nez, parce que je ne supporte pas ou plus et bien ma fois j'explose : ce qui montre que je suis encore vivante ♥

    "La colère est la non-acceptation de l'inacceptable". Je dirais qu'elle est parfois salutaire !

    Et un autre proverbe qui dit : "Chaque coup de colère est un coup de vieux, chaque sourire est un coup de jeune" Proverbe Chinois

    Je t'embrasse très fort
    Très gros bisous à notre Petit Prince
    Claude

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou ma chère Claude :-)
      Je pense qu'avec l'expérience, nous arrivons à mieux dominer notre colère, ou peut-être à la formuler autrement.
      "La colère est la non-acceptation de l'inacceptable". Cette citation me rappelle la colère que j'ai éprouvée lors de la mort de mon frère, lors de l'accident de Noé, la colère nous aide dans ces moments-là, même si elle ne sert pas à grand-chose. C'est une réaction normale, je pense. Contre l'inacceptable, elle est plus que légitime.
      Merci pour ce commentaire très riche et intéressant, Claude.
      Moi aussi, je t'embrasse très fort.
      Le Petit Prince sera bientôt à la maison, je lui ferai les bisous de ta part :-)

      Supprimer
  10. Ma colère.. Je la déverse en mots, sur mon blog.. Mais bon, cela n'est pas toujours suffisant.. Alors, des fois, j'en parle à ma psy.. Mais bon, cela n'est pas toujours suffisant.. Alors, je fais "avec" et je me focalise sur le positif de ma vie..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est très bien de se focaliser sur le positif de sa vie, Melle KTS, c'est ce que j'essaie de faire le plus souvent possible lorsque je ne vais pas bien ! :-)

      Supprimer

Merci pour vos petits mots que j'apprécie infiniment.