et aussi de partager avec vous mes photos, mes lectures, mes goûts musicaux...

mercredi 11 avril 2012

Un punching ball : la solution ?

Tout comme je l'étais lorsque j'étais petite fille, l'un de mes fils, quand il était petit garçon, était très timide et se laissait un peu malmener par les autres enfants, qui le bousculaient, le taquinaient, l'embêtaient. A l'école, il était très sage, presque trop sage. Il ne bougeait pas, il parlait très peu. Pensant bien faire, nous l'avions inscrit à des cours de judo, pour qu'il apprenne à se défendre, à ne pas se laisser faire. Mais à ces cours ne se trouvaient que des enfants qui, au contraire de lui, étaient très agités, énervés. Il y resta quelques semaines, et on arrêta de l'emmener à ces cours, cela ne lui convenait pas du tout.
Il fallait pourtant trouver une solution pour que ce trop plein de silence, de retenue, sorte d'une façon ou d'une autre ! On sentait bien qu'il le gardait en lui, et que ce n'était pas bon pour lui. Alors, sur le conseil d'une amie, nous lui avons acheté un punching ball. Et ce fut une riche idée, car il put ainsi se défouler, et évacuer toutes les tensions accumulées et retenues dans la journée. Ce lui fut vraiment bénéfique.

Il y a certains jours, j'accumule moi aussi des tensions, je garde en moi des colères, des contrariétés, et je me dis alors que si j'avais un punching ball sous la main, cela me permettrait peut-être à moi aussi d'évacuer tout cela!!! Non ?... (sourire)

.

4 commentaires:

  1. oh lala j'aurais bien besoin d'un truc comme ça moi aussi!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'imagine bien, Coumarine. Cela doit faire un bien fou ! :-)
      Bonne soirée à toi. Je t'embrasse.

      Supprimer
  2. Ces dernières temps, j'utilise ma collère pour en parler, et surtout pour lui donner un angle comique. Comique, ça marche souvent. Comment je peux l'utiliser, je me demande. Il perd alors un peu, ou beaucoup de sa force contre moi. Oui, mon prof de comédie dit: ne soyez pas fâchés, rebondissez en rendant (do not get mad, get even).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton commentaire irait bien sous mon dernier billet intitulé "Que faites-vous de votre colère ?", Julie.
      Tu l'évacues donc ainsi ? C'est sûrement une bonne idée, je prends note. :-)
      Merci de ta visite. Belle soirée à toi.

      Supprimer

Merci pour vos petits mots que j'apprécie infiniment.