et aussi de partager avec vous mes photos, mes lectures, mes goûts musicaux...

lundi 18 février 2013

Pour que ce soit clair...

Pour que ce soit clair et pour les personnes qui avaient l'habitude de se rendre occasionnellement (les autres ont été informées) sur mon blog "Des mots pour le dire", et qui ne comprendraient pas pourquoi la porte de mon blog leur est soudainement fermée, je dois une petite explication. Et pour les autres aussi, d'ailleurs. Ce peut être un sujet de débat.
Sur "Des mots pour le dire", je dépose essentiellement des mots, des textes écrits par moi. Certains sont juste des pensées, d'autres ont été écrits lors d'événements douloureux et marquants de ma vie. Or, en fin de semaine dernière, certains de mes mots ont été pris sur ce blog et déposés ailleurs, de plus avec une autre signature. Bon, il y a fait plus grave, je vous le concède et je ne suis pas de nature possessive. Mais, et c'est bête à dire, je suis attachée à ce blog dans lequel je mets (et j'ai mis) beaucoup de moi, et je n'ai pas apprécié de voir certains de mes mots déposés ailleurs, là où en plus ils n'avaient pas du tout leur place. La personne, à ma demande, a retiré les textes. Je devrais donc être satisfaite. Mais à la suite de cela, j'ai tout de même décidé de limiter l'accès à ce blog et il est donc devenu un blog privé. Si vous aviez l'habitude d'y aller de temps en temps et aimiez lire mes écrits, faites-moi passer votre adresse mail et je vous adresserai une invitation.
C'est vrai que cette histoire m'a pas mal contrariée. Bon, l'histoire est close. Mais je suis à demi satisfaite. J'aurais voulu continuer à partager mes textes, partager mes émotions, sans restrictions. Mais je sais maintenant que si je les mets en mode public, donc lisible par tout le monde, et bien ce tout le monde peut en faire ce qu'il en veut... car je ne peux pas tout contrôler. Mais je le regrette...

Qu'en pensez-vous ? Comment réagiriez-vous ? Cela m'intéresserait fortement de le savoir. Merci à vous. Et belle fin de journée.
.

33 commentaires:

  1. Bonjour Françoise :)
    A titre personnel, j'ai placé mes photos sous licence Creative Commons, cela signifie que tout le monde est libre de les utiliser, de les modifier. Bien entendu, j'espère qu'elles seront employées pour illustrer un article, un exposé et non alimenter tout un blog.
    En principe, personne n'a l'obligation de demander ma permission mais c'est mieux quand c'est le cas.
    Pour les textes, c'est autre chose et je n'apprécierais pas qu'ils soient repris sans ma permission. Idem pour mes images de synthèse.
    Je comprends donc ta réaction. La personne qui prend n'invente rien, s'approprie des pensées, des émotions qu'elle n'a pas toujours vécues.
    Malheureusement, ces emprunts sont fréquents et les indélicats ne comprennent pas que l'on puisse leur reprocher. Le dialogue est souvent impossible : "c'est sur le web donc c'est à tout le monde" est leur maxime favorite. Comment raisonner une meute de mal éduqués ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Philippe, merci pour ta longue réponse :-)
      Pour les photos, c'est vrai que cela ne me dérange pas, et de plus je ne mets jamais de photos trop personnelles. Mais pour les écrits, c'est tout à fait différent, oui. Nos mots nous appartiennent, et nous n'aimons pas les voir banalisés, et sortis de leur contexte premier. Il ne me viendrait pas à l'idée d'aller recopier les idées, les sentiments de quelqu'un d'autre, et ensuite de venir les déposer comme s'il s'agissait des miens, cela ne rimerait à rien ! Mais bon, la toile est immense, et nous ne raisonnons pas tous de la même façon.
      Belle soirée à toi, Philippe, et douce nuit. Bises.

      Supprimer
  2. Tout à fait d'accord avec toi, je comprend ton mécontentement.... moi je veux bien une invit pour l'autre blog... et au fait merci pour Barbara j'adore....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas de problème, Manou, mais il faudrait que tu m'envoies ton adresse mail, sans elle, je ne peux rien faire... Bonne soirée à toi, et pour Barbara, tant mieux ! :-)

      Supprimer
  3. il y a de quoi être mécontente, on peut s'inspirer, prendre une idée, mais pas copier un texte, c'est trop facile, hélas nous sommes dans un monde de facilités. je suis déjà passée sur ton blog "des mots pour le dire" un blog intimiste, tu pourrais de nouveau l'ouvrir en public en spécifiant à chaque publication que le texte est en copyright et que toute reproduction est interdite et entraînera des poursuites, quelques fois cela suffit à dissuader, pour marquer ton texte en copyright et faire le symbole, il faut
    Placer ton curseur où tu veux le noter, ensuite tu maintiens la touche ALT enfoncée et tu tapes les chiffres 0169, le symbole apparait. Il existe aussi un petit programme gratuit que j'ai oublié sur mon vieil ordi, et qui est vraiment simple à utiliser pour marquer tes photos qui s'appelle CopyRightLeft à télécharger, tu le trouves dans google en copiant collant CopyRightLeft. Cela peut servir à d'autres lecteurs de ton blog. Si tu restes en privé, voici mon email, catherinegasperini@gmail.com bises Françoise

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Kath
      Tout d'abord, tu as dû recevoir une invitation pour venir sur mon blog. Si non, tiens moi au courant.
      Oui, mettre le petit "c" de copyright, je le faisais au tout début du blog qui a évolué et changé de nom depuis. Mais pour l'instant, je vais le laisser en privé. Après tout, ce n'est pas mal non plus pour un blog intimiste. Je note, toutefois, tous les renseignements que tu me donnes car ils pourront me servir peut-être par la suite, et peut-être aussi pour mes photos. Merci à toi ! :-)
      Bonne soirée, Kath. Je t'embrasse.

      Supprimer
    2. Bien reçu l'invitation, merci Françoise à bientôt

      Supprimer
  4. C'est inacceptable, en effet. Depuis que j'ai mon blog, vous ne pouvez pas imaginer le nombre de "bonheurs du jour" que je vois fleurir ici et là. Je ne m'en offusque pas, finalement car c'est le risque quand on blogue. Et je pense avec compassion à ceux et celles qui ne savent pas créer d'eux-mêmes ....
    Bon courage pour ce moment difficile.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, penser à eux avec compassion, c'est bien de le faire, Bonheur du Jour.
      Merci pour vos mots, et belle journée à vous.

      Supprimer
  5. C'est un question de point de vue, que les mot sont plus importants que des photos... Pour moi c'est le contraire. Pour prendre un exemple extrême, "Je t'aime" est sans doute la phrase la plus courante au monde, mais un "Je t'aime" illustré par une photo sera unique...
    Et à partir du moment où je mets cette photo sur le net, je prends le risque qu'elle soit reprise. Bien sûr il y a ma signature, mais toute petite, ce n'est pas une garantie. Mais jamais je ne mettrai une grande signature qui traverse l'image, une "chasse gardée".
    Je prends le risque, parce que le plaisir du partage est pour moi plus important que cette possibilité là. Et puis l'essentiel est de l'avoir faite, l'essentiel c'est la création.


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais, Pastelle, je me suis posé la question, et je me la pose encore, de savoir pourquoi cette histoire m'a contrariée à ce point. Je crois que de voir mes mots utilisés à d'autres fins, en un lieu que je n'aimais pas vraiment, dans un contexte qui leur enlevait tout leur sens, toute leur émotion, m'a agressée, m'a blessée. Je suis de nature trop sensible, sans doute... ou encore trop écorchée...
      Et pour les photos, je comprends tout à fait ce que tu expliques. C'est pour cela que je ne mets jamais de photos trop personnelles sur mes blogs. Lorsque mes petits enfants sont nés, j'aurais aimé mettre des photos d'eux, mais leurs parents n'étaient pas d'accord, j'ai respecté leur choix. Et maintenant, je comprends tout à fait leur choix, qui m'avait tout d'abord un peu contrariée. Sur la toile, oui, le fait de partager est très enrichissant, mais à condition qu'il y ait toujours le respect, ce qui n'est pas toujours le cas. "L'essentiel est de l'avoir faite, l'essentiel c'est la création", oui, entièrement d'accord, mais à condition que l'on nous reconnaisse en tant que créateur de la photo (ou des mots), et que l'on ne se l'approprie pas en mettant son nom au lieu de celui de l'auteur.
      Merci en tous cas de t'être exprimée à ce sujet, Pastelle. Je te souhaite une belle journée ensoleillée ! :-)

      Supprimer
  6. Je comprends ton désarroi et ton mécontentement... et je pense que j'aurai réagit comme toi !... Il y en a vraiment qui n'ont aucun savoir-vivre !!! Je n'ai pas de blog et s'il m'est parfois arrivé de mettre un texte ou un bout de texte que je partageais tellement qu'il aurait pu être de moi sur ma page FB... ce n'est pas sans l'autorisation préalable de l'auteur... ni sans indiquer mes sources. Je n'imagine pas les choses autrement sur ces lieux de partage mais bon... c'est mon opinion... Bizzz. Mymy.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Mymy
      C'est vrai aussi que si la personne en question avait mis mes initiales, comme je lui avais demandé après être allée sur son espace, cela m'aurait moins dérangée, mais c'est le fait qu'elle se soit approprié mes textes qui m'a le plus irritée. Mais bon, je suis en train de digérer la chose... Il y a des choses plus graves dans la vie, en fait...
      Belle journée à toi, Mymy, et gros bisous.

      Supprimer
  7. Si tu savais le nombre de fois que j'ai été copiée, au début cela m'énervait, je trouvais mes poèmes signés par d'autres, mes textes aussi.
    Et puis je me suis dit cela ne doit pas être trop mal ce que j'écris puisque l'on me copie si souvent...
    Mais dès que je trouve une copie j'écris à la personne et lui fait comprendre que c'est mille fois mieux d'écrire ses propres textes, le plaisir de créer est plus important, mais j'avoue je suis devenue plus prudente je parle moins de moi, de ma famille, de mes amis, je le confine dans mes carnets secrets.

    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Elisanne,
      C'est vrai que vu sous cet angle, c'est plutôt positif :-)
      Je trouve que tu réagis tout à fait bien, en fait, et si cela se reproduit, peut-être bien que je prendrai le temps de l'expliquer ainsi. Là, en fait, j'ai expliqué à la personne que j'étais "attachée" à mes mots, qu'ils représentaient beaucoup pour moi, et qu'ils étaient à moi, mais le fait de lui expliquer que "c'est mille fois mieux d'écrire ses propres textes, le plaisir de créer étant plus important" pourrait être plus convaincant, et donnerait peut-être l'occasion d'avoir un autre dialogue et échange avec la personne.
      Merci à toi, Elisanne. Passe une belle journée. Je t'embrasse.

      Supprimer
  8. Ce sont toujours les meilleurs qui se font piller !
    Cela dit je comprends ta réaction.
    Peut-être que quand tu auras « digéré l'affaire » tu réouvriras à tout le monde…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. sourire... C'est ce qu'on dit :-)
      Oui, Alain, je suis en train de "digérer l'affaire", et je me dis que ce n'était peut-être pas si grave que cela, après tout, mais cela m'a permis de me poser certaines questions, et jamais rien n'est inutile, de toute façon. Je vais donc essayer de retirer quelque chose de positif de cette histoire ! :-)
      Belle journée à toi ! Bises.

      Supprimer
  9. Bonjour Françoise,

    M'oui... La décision est bonne, il me semble.
    Mais ne craignez-vous pas de passer à côté de belles rencontres ?
    J'aime, dans ce grand square virtuel, m'y promener, me laisser séduire, me poser
    et parfois oser l'échange.
    Je le confie, je me sens plus "blog-trotteuse" qu'auteur
    et pourtant je pense que votre prudence est aussi légitime que bienfondée.
    Pourtant si ,tous, nous étions en mode privatif,
    que deviendrait notre square ?
    Ah... Vous nous offrez là une réflexion bien longue à s'éteindre !
    J'hésite... J'hésite mais l'essentiel est que vous, vous fassiez à votre aise (et que j'ai moi, la chance de déjà vous connaître... Sourire confiant !)
    Et où donc vais-je vous donner mon adresse mail ?
    Je vous souhaite la soirée tout apaisée et heureuse,
    cordialement,
    Lydaine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lydaine, vous trouverez mon adresse mail sur mon profil, colonne de droite. :-)
      A demain, je reviendrai vous répondre plus longuement, ainsi qu'à mes autres lecteurs, là, il est tard, et je vais vite retrouver mon lit. Merci à vous.

      Supprimer
    2. Bonjour Lydaine, me revoici ce matin, plus reposée.
      Comme je le disais dans mes réponses aux commentaires ci-dessus, je suis en train de "digérer l'affaire", et les jours passant, cela me semble bien dommage, en effet, de limiter l'accès à mon blog. Cela m'aura permis de réfléchir et d'essayer de comprendre pourquoi cette histoire m'a tant contrariée. Finalement, jamais rien n'est inutile, et comme je le disais un peu plus haut, il faut toujours retirer quelque chose de positif de toute affaire aussi contrariante qu'elle soit !
      Je vous souhaite une bien belle journée, Lydaine. Merci à vous.

      Supprimer
  10. nice.org/francais/exposition_tempo/musee/niki_st_phalle/d_presse/bio.html
    Je me suis posé les mêmes questions Françoise et je pense en premier que tu a bien fait de faire cette Note. (Je met souvent un M majuscule à ce mot Note dans mon blogue pour souligner justement le caractère personnel d’un texte sur un blogue). Je me les suis posé pour mes textes et encore plus (tu t’en doutes) pour mes photos. Sachant qu’il est possible de leur attribuer un copyright ou une protection juridique, j’avais demandé à l’époque conseil à Dominique Autié avec qui j’avais des contacts privilégiés par courriel. Ecrivain, éditeur et auteur d’un blogue à très grande fréquentation, il m’avait dit n’avoir jamais utilisé le copyright sur son blogue. Car la copie (pour ne pas dire le « pillage » ) est malheureusement inhérent à la publication sur Internet. Je choisi donc ce que je décide de publier en sachant que je ne suis pas à l’abri. Sinon, je préfère ne pas publier et envoyer un courriel si cela ma paraît trop personnel.
    Mais tu as bien fait de réagir. Après, cela va « se décanter » et en faisant cette Note ici, tu auras d’autres avis en partage. C’est bien là le principal le partage non ? Tu garderas ceux-là et oublieras cet incident. Je t’embrasse.

    P-S : Pour les photos, ne JAMAIS mettre de clichés en taille réelle, toujours les réduire : (980 pixels de large me paraît correcte (ne pas dépasser 1024) pour les photos paysage,
    650 pixels de hauteur pour les photos portrait et au carré.
    Cela ne protège pas d’une copie sur le Net mais permet d’éviter d’autres malversions comme un tirage papier de qualité.
    Et en PLUS, cela permet de ne pas rendre le blogue difficile à ouvrir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Louis-Paul,
      Oui, je pense que j'ai bien fait de faire cette Note, car elle m'aide à y voir plus clair, et comme tu le dis, cela est en train de "se décanter". Rien de tel que de poser des mots pour y voir plus clair et aussi de pouvoir en "discuter" avec d'autres, partager des avis, cela aide énormément. Chacun réagit différemment, et il est enrichissant de lire d'autres réactions, cela nous enrichit aussi et nous fait voir parfois la situation autrement, et surtout "dédramatise"...
      Pour les photos, je prends note, merci de tes conseils.
      Passe une belle journée, Louis-Paul. Je t'embrasse.

      Supprimer
  11. Le choix t'appartient évidemment. Je pense qu'il faut continuer malgré l'indélicatesse de certains. Partager est salutaire et aide à avancer. En revanche, protège-toi en signalant que tu es propriétaire des textes et des photos. Si tu choisis de mettre le blog en privé, puis-je te donner mon adresse mail, mais peut-être l'as-tu déjà ?
    Bonne soirée Françoise,je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon blog est encore en privé, mais d'ici quelques jours, quelques semaines, je ne sais pas encore, je pense qu'il va retrouver sa "liberté" (sourire).
      Bonne journée à toi, Sable. Je t'embrasse moi aussi.

      Supprimer
  12. Je suis sidérée! Quelle naïveté j'ai! Je n'aurai jamais imaginé que cela puisse arriver....Mais comment t'en es tu rendu compte? C'est un ou une blogueur blogueuse que tu suivais en plus????Si cela se trouve cette mésaventure m'est arrivée et je ne le sais pas...Comment faire des recherches dans ce sens? Cela me désole et ne me donne plus envie d'écrire quoi que ce soit!
    Je comprends ta colère, ta déception, le sentiment d'avoir été trahie, presque "violée" finalement puisque l'on te prend quelque chose d'intime sans te demander la permission!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'explique, Hélianthine. La personne qui m'a pris des textes m'en a averti par un commentaire, et par un mail, mais il avait déjà commencé à les publier. Je lui ai demandé de me faire voir ce qu'il en faisait. Il mettait mes mots sur des images sur une page facebook, et je n'ai pas aimé que mes mots se trouvent sur cette page, mélangés à d'autres mots que je n'appréciais pas spécialement. De plus, sans mes initiales, alors que je lui avais demandé de les mettre. J'ai donc demandé à cette personne, que je ne connaissais pas avant, de retirer mes textes. Ce qu'il a fait, sauf un, mais bon... Mais cela m'a permis de me rendre compte que n'importe quelle personne pouvait s'approprier nos écrits, et cela m'a vraiment contrariée. Tu parles de "violée", c'est presque le sentiment que j'ai eu, "violée", "abusée"...
      Mais bon, la colère m'a passé, et je pense réouvrir mon blog au public très prochainement. Je me dis : "Tant pis". Parce que c'est vrai que pour peut-être une seule personne, je peux me priver d'échanges riches, et ce serait vraiment dommage.
      Comment faire des recherches ? Ce n'est pas facile, en fait. Tu peux mettre une partie de ton texte sur Google, et rechercher, mais dans mon cas, je ne les aurais pas trouvés, car ils étaient mis sur un montage, avec une photo, donc impossible... Mais bon, il y a plus grave, je suis passée à autre chose.
      Bonne fin de dimanche à toi, Hélianthine.

      Supprimer
  13. Je comprends que tu sois contrariée...mais parce qu'il y a des indélicats; doit on se priver de partage, de rencontre? Je trouve que c'est dommage !
    je partage tout à fait le point de vue de Elisanne
    Et merci, Françoise, pour les commentaires très intéressants que tu as laissés sur mon blog

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, Gazou, j'y ai réfléchi depuis, et je pense que le partage avant tout est le plus important.
      Belle soirée à toi, et merci.

      Supprimer
  14. Je me suis fait beaucoup piller et j'ai même retrouvé mes photos sur des sites spécialisés ! J'ai râlé et puis je me suis dit que je n'y pouvais rien et que le fait de râler m'enlevait des forces; ton cas est plus difficile car tu écris des textes où tu parles de toi, où tu ouvres ton coeur,offres des choses qui te sont intimes et précieuses sur le plan spirituel alors que je reste plus dans la généralité. J'ai découvert ton blog par un commentaire chez Louis Paul et je peux te dire que tu es bien "au dessus" de ces vulgaires larcins.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Ariaga, et merci pour tes mots, c'est gentil à toi.
      Je viens de rouvrir le blog en question :-)
      Belle soirée à toi, et encore merci.

      Supprimer

Merci pour vos petits mots que j'apprécie infiniment.