et aussi de partager avec vous mes photos, mes lectures, mes goûts musicaux...

dimanche 3 février 2013

Cela veut peut-être dire... OSER S'AIMER...

« En sachant ce que vous préférez au lieu de dire humblement Amen lorsque le monde vous dit ce que vous devriez préférer, vous avez gardé votre âme en vie. »
(Robert Louis Stevenson)

Cela veut dire savoir rester en accord avec soi-même, savoir rester en accord avec ses émotions, ses désirs, savoir écouter son âme... et ne pas tenir compte des conseils parfois mal avisés des autres. Il est tellement facile parfois de dire Amen à tout, pour avoir la paix, pour être tranquille, mais est-ce vraiment avoir la paix, avoir la tranquillité que de choisir d'être en désaccord avec soi ? Les autres seront contents, certes, mais nous, le serons-nous ? Nous respecterons nous alors, en ne respectant pas nos propres émotions, nos propres ressentis ?...

Oser être en désaccord avec les autres, oser dire non, oser s'écouter, cela veut peut-être dire... OSER S'AIMER...
.

16 commentaires:

  1. non, moi je ne peux pas dire amen à tout.... sinon, c'est moi qui ne serai pas bien.... dans ce cas là, je me sens envahie par la révolte, et il faut que je dise ce que je pense...
    J'aime bien lire les sujets que tu proposes, un moyen de réfléchir sur ce que nous sommes...
    Je te fais une bise

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est tout à fait ça, Loula, si nous ne savons pas dire non, c'est nous qui nous nous sentirons mal, alors que l'autre peut très bien s'entendre dire et accepter un "non".
      Merci pour tes mots. Bonne soirée à toi, et grosse bise.

      Supprimer
  2. Bien sûr qu'il faut oser dire "non" ou "je ne suis pas d'accord avec toi" ce n'est pas parce que l'on dira non que l'on va perdre forcément la personne à qui on le dit! La personne qui entendra le "non" sera peut être déçue ou momentanément surprise du refus, mais si elle est un tant soit peu ouverte, elle comprendra que,
    je cite:
    " je ne deviens vraiment libre que par la liberté des autres de sorte que, plus nombreux sont les hommes qui m'entourent et plus étendue et plus large est leur liberté,plus étendue et plus profonde devient la mienne "
    Michel Bakounine (Dieu et l’État)
    Une bonne soirée Françoise, bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oser dire non, oser ne pas être d'accord, et on n'en sera que plus respecté(e) en plus ! :-)
      Merci pour ces lignes de Michel Bakounine qui sont tout à fait vraies, Kath.
      Une bonne soirée à toi aussi, et une douce nuit. Bises.

      Supprimer
  3. J'ai été longtemps à vouloir faire plaisir aux gens dont je voulais être aimée etc.. Maintenant, avec le recul, je me souviens avoir ressenti de la "gêne" au fond de moi dans beaucoup de mes "Amen", comme un désaccord avec mon Moi Vrai et Profond. Maintenant, j'ai appris à écouter cette voix, à prendre du recul quand la gêne était là, à ne pas hésiter à recommencer et admettre mes erreurs plutôt que de m'entêter, et surtout, cela peut choquer, mais j'ai admis devoir fermer ma porte à certains car c'était stérile, vain et douloureux. Avec mon fils aussi, j'étais souvent dans "son contentement", maintenant, on se "frite" un peu plus, mais après la houle, on discute toujours de l'amour et du respect qui sont là, c'est important de se positionner par "souci de l'autre" aussi, parce que l'On sait, on l'a déjà expérimenté..Bref, "Oser être en désaccord avec les autres, oser dire non, oser s'écouter, cela veut peut-être dire... OSER S'AIMER..." ne pouvait pas mieux tomber après avoir Osé comme je l'ai fait ce week end, mais je sais pourquoi je l'ai fait : par amour de moi et des miens !:) bisous, tiens, je viens de voir ton blog photos avec un chat, j'y vais rarement, je m'en vais y remédier de ce pas !:)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, Avalon, ce n'est pas seulement pour soi qu'il faut oser dire non, mais aussi pour les gens que l'on aime, oser être soi, c'est s'aimer et aimer les autres, et les autres, s'ils nous aiment, sont capables de comprendre ce refus.
      Voilou. Bonne soirée à toi, ma belle, et douce nuit. Je t'embrasse.

      Supprimer
  4. C'est uniquement quand on a appris à dire NON... que nos OUI sont de vrais OUI !

    Mais encore faut-il savoir ce que l'on aime, faire confiance à ce qu'on ressent...à ce que l'on est profondément...
    Tout ça prend...un certain temps ! :-)

    Bonne journée à toi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, La Licorne, c'est tout à fait ça ! mais à condition, comme tu le dis si bien, de se fier à ses ressentis, en effet. Tout ça prend un certain temps, oui, mais on a le temps ! :-)
      Bonne soirée à toi, et merci de ta visite.

      Supprimer
  5. Bonsoir Françoise,
    Je te remercie d'avoir publié cette très belle citation de R.L. Stevenson.

    C'est un principe que j'applique depuis peu. Il y a 7 ans, lors d'une thérapie, ma psychologue m'a conseillée de cesser de donner mon approbation pour plaire. Elle m'a rassurée en me disant qu'il y avait toujours une façon d'exprimer notre opinion sans blesser.

    L'être humain peut apprendre même dans des situations bouleversantes.

    Je t'envoie un gros bouquet de bisous tout doux et de tendres câlins.
    Grim'

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Grimini Sue
      Oui, si tu expliques la raison de ton refus, l'autre doit être apte à comprendre. S'il ne comprend pas, c'est son problème à lui, ce n'est plus le nôtre.
      Merci pour ce gros bouquet de bisous que je reçois avec plaisir. Une belle soirée à toi, et de gros bisous également à toi, Grimini Sue.

      Supprimer
  6. Hélas,
    je ne sais toujours pas me respecter, plus de soixante ans à courir derrière l'acceptation des autres (je ne pensais même pas à en être aimée)ne s'effacent pas. Il est sans doute, surement, trop tard. Coincée entre mon devoir d'état et mon moi profond je me sens écartelée.

    Allez, c'est une nouvelle semaine, il faut se lever.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pars du principe qu'il n'est jamais trop tard, Nicole. Tu dois pouvoir y arriver, si ton moi profond le désire vraiment. Enfin, c'est ce que je pense...
      Bonne soirée à toi, Nicole, et merci pour ta visite et ton commentaire.

      Supprimer
  7. coucou Françoise

    On ne peut pas plaire à tout le monde, alors autant se plaire à soi même hein!!!
    Gros bisous, et bon après-midi Françoise ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Marie
      sourire... Eh oui, il vaut mieux, en effet ! :-)
      Gros bisous à toi aussi, et belle fin de soirée !

      Supprimer
  8. C'est fou combien nous sommes nombreux à avoir de la peine à nous aimer vraiment, Stevenson a bien raison

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai, Gazou. Bonne soirée à toi, et merci de ta visite. :-)

      Supprimer

Merci pour vos petits mots que j'apprécie infiniment.