et aussi de partager avec vous mes photos, mes lectures, mes goûts musicaux...

lundi 16 juillet 2012

Ils ont besoin de pensées positives

Le petit bonhomme courageux, mon petit-fils, entre à l'hôpital ce matin jusqu'à jeudi matin (ou mercredi soir si tout se passe bien) pour une série d'examens qui devrait permettre de lui trouver un traitement correspondant et traitant au mieux ses mini crises d'épilepsie qui le perturbent au niveau concentration et qui le fatiguent. Ses parents se relayeront auprès de lui, le jour et la nuit, afin qu'il ne reste pas tout seul dans cet hôpital où il a passé tant de temps l'année passée lors de sa rupture d'anévrisme. Un séjour donc pas facile, ni pour lui, ni pour ses parents, mais nécessaire.
Je vous demande juste, durant ces quelques jours, de leur envoyer plein de pensées positives, je sais qu'elles leur arriveront et ils en ont bien besoin. Merci pour eux.

Jeudi soir
Le petit bonhomme est rentré chez lui aujourd'hui. Ce séjour à l'hôpital a été éprouvant, mais ce soir, tout va bien. Il a regagné sa maison, retrouvé sa chambre, ses jouets, son petit frère. Espérons qu'il supportera bien son nouveau traitement, et que celui-ci l'aidera dans sa vie de tous les jours.
Encore merci à vous, pour vos mots, vos pensées et votre présence.

35 commentaires:

  1. Je le ferai,je te le promets.
    Je t'embrasse très fort.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Sable, c'est gentil à toi. Moi aussi, je t'embrasse très fort.

      Supprimer
  2. Plein de pensées positives pour eux tous !

    RépondreSupprimer
  3. tu peux être sûre chère Françoise, même si je suis absente sur les blogs, que je ne le suis pas par la pensée, et c'est de tout coeur que je lui adresse toutes mes pensées positives et ma rage de vaince. Tout se passera au mieux
    amitiés ma chère françoise... je suis là, dans l'ombre, sereine ....:-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ta gentillesse et ta présence, Nanou.
      Je t'embrasse fort.

      Supprimer
  4. Oh, pauvre petit bonhomme !!!!
    Plein de pensées positives et des bonnes ondes pour lui et sa famille :-)
    Tout ira bien j'en suis certaine !!!!!!!
    Bisous ✰✯✮ Laure ✮✯✰
    http://suivre-mon-etoile.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela n'a pas été évident, mais il sort demain matin, avec, je l'espère, un traitement qui lui conviendra.
      Bisous, Laure. Merci à toi.

      Supprimer
  5. je voulais vous envoyer plein de bonnes ondes pour ton petit bonhomme et ses parents si ça peut les aider dans ces moments pas trop facile à vivre c'est la première fois que je me manifeste bisous à tous odile

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour tes mots, Odile, c'est très gentil à toi. Bisous à toi aussi.

      Supprimer
  6. Je pense à cet enfant courageux, à ses parents et à toi chère >Françoise
    Tout ira bien...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Plus qu'une nuit à passer, et demain, il pourra rentrer chez lui, et c'est tant mieux, Coumarine. Imagine un gamin plein de vie, obligé de rester dans un lit, car branché, et filmé... Ce n'est pas facile, ni pour lui, car il ne comprend pas, ni pour ses parents qui doivent faire preuve d'une infinie patience...

      Supprimer
  7. Je viens d'avoir des nouvelles. Le petit bonhomme était filmé aujourd'hui, on lui a mis ce matin des électrodes sur la tête, il n'a d'ailleurs pas été facile de lui mettre. Bichette, il a des mauvais souvenirs de cet hôpital, c'est normal que cela l'angoisse. Il était en observation toute la journée pour voir les pics des crises. Défendu pour lui de sortir de son lit. Imaginez un gamin plein de bouillon, obligé de rester dans son lit, tout le jour. Mais bon, son papa était là pour jouer avec lui, et le distraire. Demain, ce sera la maman qui prendra le relais. Et demain soir, et mercredi, nous irons leur donner un coup de main et les remplacer un peu.
    Je vous remercie infiniment toutes pour vos pensées qui les aident, j'en suis sûre.
    Bonne soirée à vous.

    RépondreSupprimer
  8. J'arrive un peu en retard, mais je me joins aux autres pour envoyer mes pensées pleines de tendresse pour ce petit bonhomme et pour tous ceux qui l'aiment et se font du soucis pour lui.
    Je sais trop ce que c'est de tenir un enfant plein de vie à l'hôpital et l'angoisse sourde qui nous envahit tant nous aimerions lui éviter ces moments là.
    Je t'embrasse ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ces moments-là sont éprouvants, tu l'as dit, Pakita, et tu sais, en effet, de quoi tu parles. On aimerait leur épargner de tels moments, mais cela vaut pourtant peut-être la peine. Vivement demain matin qu'il sorte ! car il en avait vraiment marre ce soir, vraiment...
      Je t'embrasse moi aussi, Pakita.

      Supprimer
  9. A mon tour de me joindre aux autres pour envoyer à ton petit-fils, ses parents et toi plein de courage, d'ondes positives pour que tout se passe bien... il a un sacré courage ce petit bonhomme, c'est un battant, bientôt tous ces examens ne seront plus qu'un mauvais souvenir...
    je t'embrasse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est un battant, ce petit bonhomme, il l'a prouvé depuis son accident !
      Merci pour tes mots, Célesthyne, c'est gentil.
      Je t'embrasse moi aussi.

      Supprimer
  10. Coucou Ma Françoise

    Je vous envoie tout plein de pensées positives ♥

    Effectivement les minis crises d’épilepsie doivent beaucoup le fatiguer et être très stressantes pour les parents !
    Je sais que Notre Petit Prince est très courageux et je lui souhaite que ses journées d'hôpital passent très très vite et qu'il retrouve le nid douillet de sa maison ♥

    ♥ Fais lui de grosses bises sonores dans le cou de ma part ♥

    Je vous embrasse et je sais que Tout Votre Amour saura le bercer dans ses moments difficiles ♥
    Claude

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Claude
      Je lui ai fait les grosses bises. Le Petit Prince, depuis son accident, est devenu très câlin, et cela se comprend aisément. Mais il a aussi beaucoup de colère en lui, et cela se comprend tout aussi aisément.
      Merci pour ton gentil mot, Claude. Je t'embrasse fort moi aussi.

      Supprimer
  11. oh... pauvre petit bout chou.... j'espère qu'un traitement va pouvoir lui être administré... je fais comme toi et les autres, j'envoie des pensées positives.... cela va fonctionner... Il va bientôt revenir près des siens.... une drôle de vie aussi pour eux...
    Bises Françoise

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, une drôle de vie, pour lui, et pour toute la famille. Ce n'est pas évident tous les jours.
      Demain matin, il rentrera chez lui, et je pense qu'il va vraiment apprécier, ainsi bien sûr que ses parents et son petit frère.
      Bises à toi aussi, ma Loula.

      Supprimer
  12. Je pense tres fort a Noé et vous tous ;gros bisous Françoise

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Dany, c'est gentil. Gros bisous à toi aussi, ainsi qu'à toute ta petite famille.

      Supprimer
  13. Françoise

    mais ouiiiiiiiiiiiii, je leur envois pleins de pensées positives!!! et je sais pour l'avoir vécu, qu'il est difficile de voir son enfant souffrant, et qu'un instant de pause dans les couloirs est impossible.. Voir tous ces ti-gamins malades.
    De tout coeur je vous dis , courage jeunes parents, et quand vous avez un instant besoin de respirer, de vous ressourcer, partez dans la rue !!! le bruit, les klaxons, les moineaux et les pigeons, vont vous aider a faire le vide et a revenir avec des batteries rechargées auprès de votre fils.
    Noé ne sait pas lire un livre, il est trop jeune, mais du haut de ses trois ans, il sait lire dans les regards, il a besoin de savoir que vous lui faite confiance.
    Des grooooooooooooooos bisous Noé ti-homme, je pense à toi et t'adresse mes prières .
    Et Bisous à mon amie, ta mamie Françoise

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Marie pour ces gentils mots encourageants et chaleureux. Le petit bonhomme rentre chez lui demain matin, et demain soir, tout le monde va pouvoir dormir dans son lit, l'esprit plus léger, en espérant que le nouveau traitement lui convienne bien. Nous avons tout ce petit monde à la maison cette fin de semaine, et la semaine prochaine, le petit bonhomme la passe chez nous ! :-)
      Gros bisous à toi, mon amie Marie, et encore merci.

      Supprimer
  14. C'est fait Françoise et elles accompagnent mes itinérances d'été. Je t'(vous) embrasse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Louis-Paul. Profites bien de tes itinérances d'été :-)
      Je t'embrasse, moi aussi.

      Supprimer
  15. Je suis désolée de ne pas avoir vu ton message avant ce soir, pour cause de "panne" de net à la maison (une facture en souffrance) et auj, j'ai passé la journée à Aix :)
    J'espère que tout s'est bien passé.
    Je pense fort à vous tous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas grave, Jane :-)
      Mon petit-fils est rentré chez lui aujourd'hui, tout va bien.
      Bonne fin de semaine à toi, et gros bisous.

      Supprimer
  16. Je pense très fort à ton petit fils et à sa famille...Bises!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Gazou, c'est gentil. Bises à toi aussi.

      Supprimer
  17. Ma chère Françoise, j'ai parcouru tes billets sur l'état de santé de Noé. Ce qu'il a vécu est terrible et si soudain, j'en ai la chair de poule tant tes billets sur cette rupture d'anévrisme et ses conséquences sont bouleversantes. Il lui en a fallu du cran, à lui et à sa famille pour récupérer peu à peu et de si belle façon. Tout n'est pas rentré dans l'ordre, certes, mais des enfants si jeunes ont des faculté de résilience extraordinaires. Je ne voudrais pas être indiscrète mais est-ce un de tes petits-fils qui vient de s'installer à Vannes ? Je suis frappée par ton courage et sans aucun doute par celui de ses parents. Je t'envoie des ondes de pensées positives à partager le plus largement possible avec les tiens. Je t'embrasse très fort.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci d'avoir lu les billets sur le petit bonhomme courageux, Malou, c'est gentil à toi de t'y être intéressée. Non, Noé n'habite pas à Vannes. Il est le fils de mon autre fils qui habite à Lyon, donc plus près de chez moi (à une heure environ). J'ai, en fait, deux fils, l'un qui s'est installé tout près de Vannes, et l'autre qui habite sur Lyon, et ils ont chacun eux-mêmes deux fils, ce qui me fait quatre petits-fils :-)
      Moi aussi, je t'embrasse très fort, Malou, et encore merci.

      Supprimer

Merci pour vos petits mots que j'apprécie infiniment.