et aussi de partager avec vous mes photos, mes lectures, mes goûts musicaux...

lundi 18 mai 2015

Marie-Clotilde

La nuit dernière, j'ai rêvé à une ancienne petite amie d'école lorsque je me trouvais en classe de CM1 ou CM2, je ne sais plus. Elle s'appelait Marie-Clotilde. Elle avait été atteinte par le virus de la poliomyélite, et l'une de ses jambes, complètement paralysée, était appareillée, elle marchait avec des béquilles. Elle était très jolie, des cheveux noirs, et des yeux immenses, également noirs. Elle était la seule à avoir hérité des grands yeux noirs de sa mère. Ses deux frères et sa soeur aînés avaient hérité de la ressemblance et des yeux bleu clair de leur père. En début de semaine, l'une des élèves de la classe était désignée pour l'aider à porter son cartable et l'une de ses béquilles. La classe se situait au premier étage, elle devait se tenir avec sa main libre à la rampe pour descendre les escaliers. Nous étions fières car nous étions également cette semaine-là assise en classe à côté d'elle. Je ne l'ai jamais entendue se plaindre. Elle était une très bonne élève, et était souvent citée en exemple. Elle me fascinait et m'intimidait. Je pense souvent à elle, peut-être par rapport à mon petit-fils. Je me demande souvent ce qu'elle est devenue. J'ai bien sûr fait des recherches sur internet, mais je n'ai rien trouvé la concernant. La nuit dernière, donc, j'ai rêvé à elle. J'ai rêvé que par le plus pur des hasards, nous nous retrouvions, et que nous étions aussi heureuses l'une que l'autre de nous revoir. Elle n'était plus une petite fille, elle avait des années en plus elle aussi. Elle était toujours aussi belle et souriante. Elle ne semblait nullement gênée par son handicap. Un joli rêve comme je les aime.

Je me demande parfois ce que sont devenues des personnes autrefois rencontrées, avec lesquelles j'ai eu des relations d'amitié ou autres relations. Je me demande si nous aurions des choses à nous dire, si nous aurions du plaisir à nous retrouver. Je sais que pour certaines, ce serait oui. Pour d'autres, j'ai un doute. J'ai d'ailleurs retrouvé la trace d'une ancienne amie d'enfance, mais lorsque je lis ses billets (elle poste régulièrement sur un site de réseaux sociaux), je me dis que nous n'aurions sans doute pas grand chose à partager maintenant. Mais après tout, je n'en sais rien...

17 commentaires:

  1. Comment ne pas être sensible à ton billet....
    Je me revois.... version garçon.... C'était aussi au 1° étage....
    Je grimpais à coup d'efforts et de transpiration l'été....
    Mais moi j'ai les yeux bleus !!!
    :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, Alain, et bien sûr j'ai pensé à toi.
      Tu as les yeux bleus ? Cela me donne au moins un aperçu de ton regard... :-)
      Bonne soirée à toi et merci de ta visite. Grosses bises.

      Supprimer
  2. Bonjour, idem pour moi mais le temps change pas mal les personnes en fonction de leurs expériences passées Quelquefois il vaut mieux garder un bon souvenir des connaissances que nous avons eus ou amies. j'en ai fait l'expérience il n'y a pas longtemps,. Il valait mieux ne pas se revoir et garder le meilleur. Le passé est passé vivons le présent. Mais ce rêve à aussi une signification autre.... un départ vers un très grand voyage d'où on ne revient pas???? Rester dans l'incertitude n'est peut-être pas si mal que cela.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Un départ vers un très grand voyage d'où on ne revient pas" ?... Ah ah, Marie, tu m'intrigues... Saurais-tu interpréter les rêves ?...
      L'incertitude vaut mieux parfois en effet, mais il restera toujours le doute...
      Bonne soirée, et de gros bisous.

      Supprimer
  3. Je pense aussi que ce que l'on partage ou aime chez une personne dépend du contexte et de la période où on le vit. Pas sûre que l'on ait qq chose à partager encore, tant d'années plus tard, même si c'est très à la mode de partir à la recherche des "copains d'avant" ;-)
    Belle journée à vous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, rien n'est sûr, Sucrette, mais pourtant... des fois...
      Merci de votre visite. Belle soirée à vous. :-)

      Supprimer
  4. Ton billet est très émouvant. J'ai revu il y a quelques années une copine d'enfance, nous n'avions plus le même "feeling" qu'auparavant... Nous n'avons échangé que des banalités... Dommage !
    GROS BISOUS

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous n'avons pas tous la même évolution, nous suivons parfois des chemins très différents, mais je pense, néanmoins, que cela doit en valoir la peine. Si cela se passe mal, tant pis, au moins on n'aura pas de regrets. Et si cela se passe bien, quel bonheur ! :-)
      Gros bisous à toi aussi, Marité, et une belle soirée.

      Supprimer
  5. J'ai revu quelques personnes perdues de vue pendant de très nombreuses années.
    Je n'ai pas été déçu car après avoir raconté nos souvenirs, on se rend compte qu'on a plus grand chose en commun, en tout cas c'était mon cas.

    Bonne journée Françoise.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai voulu dire " J'ai été un peu déçu ".

      Sinon, j'ai appris aujourd'hui que mon premier amour est parti rejoindre les étoiles.
      Elle, j'aurai aimé la revoir........
      Ton billet est encore un signe je pense :)

      Supprimer
    2. Tu as bien fait de rectifier, Pascal, car il est vrai que ta phrase était assez contradictoire... :-)
      Désolée pour ton premier amour. Oui, je comprends ce que tu peux ressentir.
      Un signe, tu crois ? Peut-être...
      Bonne soirée à toi. Bises.

      Supprimer
  6. Que sont nos amitiés ou nos amours d'antan devenus? Le temps qui passe et l'évolution de nos vies ont rectifié bien des choses!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, sûrement Alezandro, mais cela vaut parfois la peine de vérifier... qui sait ?...
      Merci de ta visite. Belle soirée à toi.

      Supprimer
  7. Coucou Françoise <3
    J'ai toujours autant de plaisir à venir lire tes billets ;o)

    J'ai eu le plaisir d'être invitée à un anniversaire de classe 54, nous fêtions nos 50 ans. Tu ne peux t'imaginer ma joie. J'ai pris un joli carnet, j'ai collé une photo de classe avec des n° à chaque élève et écrit les n° de page en page : pour renseigner les noms, les adresses, mail... etc. et un petit mot gentil!
    Ma joie a vite déchante : pas beaucoup de mots écrits et un gouffre entre nous !
    Quelle grande déception !
    Je suis une éternelle sentimentale <3
    Même une amie qui passait ses journées à la maison, rien à me dire :((
    Juste 2 amis qui m'ont donné du baume au coeur. A croire que les hommes seraient plus sentimentaux que les femmes :))
    Et en plus, Françoise, j'allais aussi à la rencontre de l'enfant que j'étais...
    Égoïstement je te raconte mon histoire !

    Mais il existe des fins bien plus heureuses :))
    Peut être qu'un jour, tu rencontreras ta belle amie d'enfance <3
    Je t'embrasse très fort
    Claude


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Claude :-)
      Merci, c'est gentil. Et j'apprécie que tu me racontes ton histoire. C'est cela les échanges, c'est partager. :-)
      Je t'embrasse très fort, moi aussi. Belle fin de journée à toi.

      Supprimer

Merci pour vos petits mots que j'apprécie infiniment.