et aussi de partager avec vous mes photos, mes lectures, mes goûts musicaux...

lundi 29 septembre 2014

Une petite escapade

Une petite escapade de quelques jours en un lieu bien précis.
Certains reconnaîtront ce lieu en regardant la photo...


Photo trouvée sur le net.
Je vous retrouve en fin de semaine. Je vous raconterai la raison (très particulière) de ce petit voyage. A bientôt !
.

Etre responsable

Hier soir, je me suis rendue à une conférence de Lise Bourbeau. Auteure reconnue mondialement, québécoise, elle a écrit 21 livres sur le développement personnel, dont le best-seller : "Ecoute ton corps". Et hier soir, donc, elle donnait une conférence à Saint Etienne. Le sujet était sur la "responsabilité". Je ne vous raconterai pas tout, ce serait trop long, mais je vous livre juste quelques notes qui me semblent intéressantes :

- Etre responsable, ce n'est pas assumer les actes des autres, mais c'est assumer ses propres actes. Chacun est responsable de ses actes.
- Etre responsable, ce n'est pas mettre le tort sur les autres si l'on n'a pas pris la bonne décision ; être responsable c'est assumer ses choix.
- Etre responsable, ce n'est pas se sacrifier pour le confort de l'autre, c'est oser dire non.
De plus, il n'est pas bon, pour s'éviter de culpabiliser, d'agir pour faire plaisir à l'autre et d'être ainsi en désaccord avec ses convictions les plus profondes ou ses désirs.

Si cela vous intéresse, voici le site de Lise Bourbeau : Lise Bourbeau.

dimanche 28 septembre 2014

Le phosphénisme

Savez-vous ce qu'est un phosphène ? Moi, j'avoue que je ne le savais pas. Jusqu'à ce que je lise avant-hier un article qui en parlait.
Définition d'un phosphène : « Un phosphène est un phénomène qui se traduit par la sensation de voir une lumière ou par l'apparition de taches dans le champ visuel, y compris les yeux fermés. » (source Wikipédia)

Il existe les phosphènes pathologiques et les phosphènes physiologiques. Ce sont ces derniers dont il est question.
J'ai lu que le "phosphénisme" est le fait d'apprendre à transformer l'énergie lumineuse en énergie mentale. Cela a l'air très intéressant. Je suis allée voir le site et je me laisserais facilement convaincre. Il faut dire que je suis de nature crédule (sourire). Si vous avez quelques minutes, et si cela vous intéresse bien évidemment, voici le lien du site qui vous parlera bien mieux que moi du phosphénisme -> ici et aussi ici. En faisant une recherche sur Google, vous trouverez également d'autres sites qui en parlent.

Tiré du site ci-dessus :
« Le phosphénisme est un ensemble  de techniques mis au point par le Dr Lefebure, ayant pour but d'accroître les capacités cérébrales à partir d'une méthode basée sur des réactions physiologiques : les phosphènes, taches multicolores qui apparaissent en obscurité pendant trois minutes et que l'on obtient après avoir fixé 20 secondes une source lumineuse. »

En aviez-vous déjà entendu parler ? Connaissez-vous des gens qui le pratiquent ? Qu'en pensez-vous?
.

vendredi 26 septembre 2014

C'était encore l'été...

Avant de se plonger dans les couleurs de l'automne, voici une dernière série de photos faites en août en divers lieux de Haute-Loire.

Pour voir la série complète, cliquez ici
.

mercredi 24 septembre 2014

C'est vrai que je n'en parle pas...

C'est vrai que je ne parle jamais sur mon blog de politique. C'est vrai que je ne parle jamais de ce qui se passe dans le monde, des guerres, des atrocités qui sont commises, de la haine, de la barbarie. Les médias s'en chargent bien suffisamment de toute façon. C'est vrai que je n'en parle pas, mais cela ne veut pas dire que je suis insensible à tout ce qui se passe, oh non ! loin de là. Comment le pourrais-je ? Je suis très triste et découragée de voir agir certains êtres les uns envers les autres, de voir la malhonnêteté mise à l'honneur, de voir l'hypocrisie régner en maître dans le but seul d'endosser le pouvoir, de voir tous ces êtres s'entre-tuer pour des idées, pour des religions différentes. Mais je me dis qu'il ne servirait à rien que je ressasse encore tout cela sur mon blog. Je préfère penser qu'il existe des coins sur terre où n'existent que l'amour, la tolérance et la paix. Je ne veux parler que d'amour, de tolérance, de paix et aussi d'espoir...
.

lundi 22 septembre 2014

Les conseils (ou conseilleurs) sont-ils toujours les bienvenus ?

Peut-on ou doit-on conseiller quelqu'un sur ce qu'il ou elle doit faire ? C'est la question que je me pose aujourd'hui.

Cet été, sur un livre que l'on m'avait prêté, j'ai lu : « (...) souviens toi que l'aide la plus précieuse est celle qui t'est demandée. Il existe une différence entre aider quelqu'un et ne pas se mêler de ses affaires. Comment te sens-tu lorsqu'une personne s'impose en te donnant des conseils ou en voulant te guider alors que tu ne lui as rien demandé ? Généralement, ta première réaction est de résister aux conseils de l'autre parce qu'en-dedans de toi, une petite voix te dit : "Quand j'aurai besoin de ses conseils, je lui ferai signe." Règle générale, nous aimons bien régler nos problèmes nous-mêmes. C'est au moment où nous nous apercevons qu'une situation dépasse nos limites, que nous demandons ou acceptons l'aide de quelqu'un d'autre. Ce n'est pas parce que tu désires aider les autres que tu es nécessairement une personne qui sait faire plaisir aux autres. C'est bien souvent le contraire qui se produit. Une personne qui veut trop aider... »* N'ayant pas la suite de cette phrase, je continuerai par: "(Une personne qui veut trop aider) peut devenir pour l'autre intrusive et vite indésirable." Nous ne pouvons pas dicter aux autres ce qu'ils doivent faire. Nous pouvons être en désaccord, oui, mais nous ne pouvons pas décider à leur place. S'il y a demande de leur part, nous pouvons les aider à y voir plus clair, en les écoutant, en discutant avec eux, mais notre aide doit s'arrêter là. Ce n'est pas toujours facile, évidemment, car les personnes n'agissent pas toujours comme nous le ferions, nous, mais nous devons respecter leurs choix. C'est leur vie, après tout. Je pense qu'il faut savoir rester à sa place même si l'envie nous démange d'intervenir... Je ne parle pas ici évidemment de situations de mise en danger, de situations de violences où, dans ce cas, il faut intervenir, je parle ici de décisions prises dans la vie de tous les jours par nos enfants ou par nos amis, par exemple.

Et vous, qu'en pensez-vous ?


*Extrait du livre : "Ecoute ton corps" de Lise Bourbeau, p. 157.

dimanche 21 septembre 2014

Merveilleux nuages

Même si je fais de la pleine conscience pour vivre dans le moment présent, j'aime toujours et autant avoir la tête dans les nuages ! Apparemment, ce n'est pas incompatible... C'est pourquoi je dépose ce soir un billet sur les "merveilleux nuages"...


Pour voir la série complète, cliquez -> ici.
.

vendredi 19 septembre 2014

La morale

« N’oubliez jamais que ce qu’il y a d’encombrant dans la morale, c’est que c’est toujours la morale des autres. »
-> Léo Ferré

mercredi 17 septembre 2014

Une balade en Haute-Loire

Hier, avec ma soeur, nous sommes allées à Mézères, un très joli petit village de Haute-Loire. J'habite en Auvergne depuis de nombreuses années, et pourtant je n'ai pas fini de découvrir cette belle région, je la découvre tous les jours, et j'aime découvrir, surtout quand c'est beau !

« Le petit village de Mézères est construit en rond sur un morne de 953m d'altitude se dressant à une cinquantaine de mètres au-dessus des terres environnantes, au sommet duquel on accède par une rue en spirale, et où se trouve la vieille église romane et les vestiges d'un château médiéval. » (Source: Wikipédia)

Un des charmes non négligeable de ce village est qu'il y a de jolis petits bancs en bois placés un peu partout, invitant à se poser et à prendre le temps d'admirer le paysage. Cela lui donne un air très accueillant.
Ici, la vue que nous avions tout en pique-niquant. ->





Ensuite, et c'était le but premier de notre sortie, nous sommes allées au village de Roiron où se trouve "La Maison vieille". La Maison vieille est un café culturel et une librairie de pays. Incroyable de trouver une telle maison dans un si petit village. Voici le lien du site de La Maison vieille -> ici. A découvrir, absolument !

Après avoir bu un bon café et thé, et avoir feuilleté nombre de livres tous aussi passionnants les uns que les autres (et même acheté un, voir ci-contre...), nous avons fait une balade, enfin... une bonne marche on va dire, cette soi-disant balade n'étant pas très facile, car très pentue et caillouteuse et que nous avons rallongée en plus de quelques kilomètres... vu notre sens inné de l'orientation... (sourire)




Une belle journée, comme je les aime... :-)
.

lundi 15 septembre 2014

Il plane... Le voyez-vous ?...

Il plane... Le voyez-vous ? ce personnage de profil, avec ses bras tendus à l'horizontale, son nez, son oeil, son sourcil même, ses cheveux ondulés, sa mèche qui lui tombe sur le front... Etonnant, non ?... :-)

Photo faite dimanche dernier 7 septembre.

dimanche 14 septembre 2014

Je peste !...

Je peste contre mes amis qui ne donnent pas de leurs nouvelles pendant des semaines, voire des mois ! Je peste, oui !... mais je me rends compte pourtant qu'il m'arrive à moi aussi de le faire, ne pas écrire, ne pas téléphoner, pendant des semaines, voire des mois... Mea culpa à ceux que je traite ainsi... Je ne devrais pas le faire puisque je n'aime pas qu'on me le fasse.

En fait, ce qui nous agace chez les autres est bien souvent un comportement que nous avons nous aussi, ne l'avez-vous pas remarqué ?
Un exemple tout autre : Pourquoi cette personne me met-elle mal à l'aise et m'agace-t-elle tant lorsque je la vois si peu confiante en elle-même, quand je la vois bafouiller, rougir, lorsqu'elle prend la parole en public ?... Pardi, parce que je lui ressemble ! ou tout au moins, parce qu'à une époque de ma vie, je lui ai ressemblé. Elle me rappelle la jeune fille timide et mal à l'aise que j'étais et je n'aime pas cette image, elle me dérange. Nous ne supportons pas chez les autres ce que nous ne supportons pas chez nous. Logique, en somme... mais c'est bien de le savoir... :-)
.

vendredi 12 septembre 2014

Balade bucolique

J'étais repartie quelques jours dans ma petite maison bleue. Me revoici. J'aime passer du temps là-bas car tout est synonyme de simplicité et j'aime la simplicité. La maison a le confort nécessaire, mais juste ce qu'il faut, sans trop. Elle se trouve au coeur de la nature, ce qui me permet d'être plus proche de celle-ci. Les journées sont des successions de petits bonheurs. Je suis là, ici et maintenant, sans penser au lendemain. Je vis l'instant présent et je le savoure.

Au travers de quelques photos faites cet été, je vous invite à une balade bucolique. J'espère que vous l'apprécierez (cliquez -> ici pour visionner les photos).

mercredi 10 septembre 2014

La meilleure manière de se venger...

« La meilleure manière de se venger des méchants, c'est de ne pas se rendre semblable à eux. »
-> Marc Aurèle

dimanche 7 septembre 2014

Une rentrée manquée

Mardi après-midi, son cartable dans le dos, tout joyeux, le petit bonhomme courageux est parti à l'école accompagné de sa maman. Ils ont rejoint tous les deux la salle de la CLIS pour y retrouver le même instituteur que l'année dernière, avec lequel il avait fait de gros progrès, pour y retrouver quelques copains également de l'année dernière. Tout devait bien se dérouler. Mais quand la maman et l'enfant se retrouvent dans la classe, le directeur leur dit fermement et sans ménagement que le petit bonhomme n'a pas sa place dans la classe et qu'il ne peut pas rester dans celle-ci ! Stupeur ! "Mais si, mon enfant a sa place ici, je vous l'assure !" "Non, madame, il n'est pas inscrit." Incompréhension et ahurissement. "Mais mon enfant n'aura une place dans un IME que dans deux ans, où va-t-il aller pendant ces deux ans ?" Ma belle-fille est complètement catastrophée et anéantie. Mais très réactive, c'est l'une de ses qualités. Elle téléphone alors aussitôt au centre où va le petit bonhomme pour sa rééducation. On lui dit alors de se rendre à l'Inspection académique pour éclaircir la situation. Elle s'y rend aussitôt, accompagnée du petit bonhomme. Explication, attente appréhension. Et après un temps, qui lui paraît une éternité, on lui dit enfin qu'il s'agit d'une erreur, que la notification, spécifiant que le petit bonhomme a bien sa place cette année dans la CLIS de cette école, n'a pas été envoyée à celle-ci, mais que le petit bonhomme y est bien inscrit. Ouf ! de soulagement. Il pourra donc bien regagner sa classe le mercredi matin. Mais cela n'enlèvera pas dans leurs coeurs cette rentrée manquée. Le petit bonhomme a tout compris : "Pas de place pour Noé, maman pleure, maman triste..." Comme s'ils avaient besoin de cela, ils s'en voient déjà suffisamment. J'espère que ces moments douloureux, cette sensation de rejet qu'ils ont ressenti tous les deux, vont bien vite se dissiper et que la sérénité va revenir dans leurs coeurs. Et dans le coeur de chacun, car nous avons tous été bien ébranlés par cette rentrée manquée... Quant à la rentrée prochaine, où ira Noé ? Point d'interrogation. Les parents vont encore devoir se battre pour que leur petit bonhomme pas tout à fait comme les autres ait sa place dans la société... Si l'on est un peu différent (bichette, il s'en serait bien passé, les deux premières années de sa vie étaient pourtant prometteuses), si l'on ne correspond pas au profil dit "normal", on est vite de trop, vite rejeté, vite catalogué... On met de côté, on ne veut pas savoir, on ne veut pas voir... "Débrouillez-vous, ce n'est pas notre problème !" Quelle tristesse... Mais je veux pourtant croire à l'avenir de mon petit-fils. Il a une autre intelligence que celle qu'on apprend dans les livres, il ressent tout, il comprend tout, il a une belle sensibilité, et il est si beau. Je le lui ai encore dit tout à l'heure : "Tu es très beau, mon Noé, vraiment très beau", et il m'a offert son sourire que lui seul possède, un sourire radieux, un sourire éclatant de vie. C'est un enfant soleil...

jeudi 4 septembre 2014

Une histoire de "coeurs"

J'avais un blog photos, je vais bientôt le fermer. Je n'ai plus envie de me disperser sur plusieurs blogs. Je n'en garderai que deux : celui-ci et "Des mots pour le dire". Aussi, comme je l'ai fait récemment, lorsque j'aurai envie de partager des photos avec vous, je créerai des pages attenantes à ce blog et je vous les indiquerai.

Sur mon blog photos, entre autres, je mettais régulièrement des photos de "coeurs", trouvés ici et là, lors de balades, ou ailleurs. Des ami(e)s (de blogs ou autres) m'en laissaient aussi régulièrement. J'ai donc récupéré tous ces coeurs, et je les rapatrie sur ce blog. Ce serait un péché de les abandonner... :-)

Les photos de mes "coeurs" se trouvent -> ici
et les photos des "coeurs" de mes ami(e)s se trouvent -> ici
Je vous invite à les découvrir... Merci.
.

mardi 2 septembre 2014

La rentrée en CP

Envie de faire un petit billet sur la rentrée en CP, car l'aîné de mes petits-fils fait aujourd'hui sa rentrée en cours préparatoire. Je l'ai eu au téléphone dimanche, il me disait avoir un peu peur. Je lui ai dit que c'était normal, mais qu'il serait vite rassuré, car quoi de plus magique que d'apprendre à lire et à écrire ! surtout quand on aime déjà beaucoup les livres et qu'on est studieux à l'école.

Moi
La rentrée de mon petit-fils en CP m'a remémorée mon entrée en CP à moi, il y a déjà bien longtemps de cela, mais je n'ai rien oublié car j'ai un très bon souvenir de cette année-là. Apprendre les lettres de l'alphabet, les écrire, former des mots, apprendre la lecture, lire à haute voix et découvrir l'histoire soi-même, quel merveilleux souvenir !...
Melle Vallin
En cherchant sur internet, j'ai retrouvé une photo de ma maîtresse de CP, Melle Vallin, une demoiselle très douce et très gentille, c'est en tous cas le souvenir que j'en ai. Je ne sais pas si elle est encore de ce monde ; si elle l'est, elle doit être maintenant très âgée. Je me dis que si j'aime tant les livres et l'écriture, c'est grâce à mes parents bien sûr, mon père surtout car il lisait beaucoup et aimait écrire lui aussi, mais je me dis que Melle Vallin y est aussi sûrement pour quelque chose... donner l'envie...