et aussi de partager avec vous mes photos, mes lectures, mes goûts musicaux...

jeudi 5 mars 2015

Atelier sculpture sur terre

Pendant plusieurs années, moi aussi j'ai peint : peinture à l'huile, aquarelle, peinture sur soie. Je peignais des paysages ou des motifs bien "gentils", bien réguliers, pas du tout les peintures que fait ma soeur. On me disait que je peignais bien. Mais un jour, cela ne m'a plus convenu, ma peinture était trop "sage", trop bien faite et j'ai presque envie de dire, sans âme. J'ai essayé de sortir de ces traits trop réguliers, trop contrôlés. Je n'y suis pas arrivée, alors j'ai préféré m'arrêter de peindre, cela ne m'apportait plus rien.
Par contre, le modelage de la terre est un moyen d'expression qui me convient beaucoup mieux. Le contact avec la terre, le toucher, c'est autre chose. Il y a comme une vibration entre elle et moi, un plaisir partagé, que je n'ai jamais trouvé en peignant. Je crois que c'est dans cette matière que j'arrive le mieux à me laisser aller, à ne pas vouloir contrôler, ne pas vouloir faire quelque chose de parfait ni de défini à l'avance. Même avec un modèle, je peux m'approprier la pièce. La terre est souple, elle peut se faire, se défaire, elle devient ronde, ovale, boule, carré, je peux en faire ce que je veux, elle ne m'enferme pas dans quelque chose de définitif et de stressant. Je pense que c'est ce qui me plaît également et qui me fait du bien. Le contact avec la terre est un contact tendre, doux, caressant, apaisant.
Hier, je suis allée à un atelier terre. Je vous joins quelques photos de mon "oeuvre". Je l'aime déjà beaucoup cette petite bonne femme. En yoga, on pourrait dire qu'elle est en position de l'enfant. Lorsqu'elle sera cuite, elle deviendra noire. Je remettrai une photo à ce moment-là.



22 commentaires:

  1. C'est très beau, continue Françoise !

    RépondreSupprimer
  2. Réponses
    1. Merci Marité. :-)
      Gros bisous à toi aussi.

      Supprimer
  3. Très jolie petite bonne femme !
    Continue Françoise !
    Hier, je suis passé voir ton vers luisant mais pas de trace ....j'ai bien aimé , belle citation
    Je t'embrasse, bonne nuit

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Noëlle ! :-)
      Le ver luisant s'était donc éteint ? :-)
      Bonne soirée à toi. Je t'embrasse moi aussi.

      Supprimer
  4. ah je suis scotchée ! j'adore ! c'est vraiment très beau et harmonieux

    RépondreSupprimer
  5. Mais c'est superbe, bravo. je suis admirative vraiment! petit pause je passe sur les blogs pour vous dire que je ne vous oublie pas malgré les cartons. Bonne ,journée très ensoleillée ; Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Marie-Jeanne. :-)
      Bonne soirée à toi, et de gros bisous.

      Supprimer
  6. On dirait qu'elle est vivante, pleine de féminité et de sensualité, elle est très belle...
    C'est super d'avoir trouvé un moyen de s'exprimer dans lequel on se sent en harmonie, où effectivement on arrive à lâcher prise, trouver une certaine liberté et en sortir quelque chose qui vient de l' intérieur.
    Ce lâcher prise, et ce plaisir, moi, je l'ai trouvé dans la danse, et particulièrement par la danse contact qui
    est une pratique dansée dans laquelle les points de contact physique sont le point de départ d'une exploration à travers des mouvements improvisés.
    Très bonne soirée et nuit car il est tard.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je connais un peu la danse contact car ma belle-soeur est allée à quelques séances et me l'a expliqué. Je ne sais pas si j'arriverais à me laisser aller. Il faudrait que j'essaie, en fait...
      Une très bonne soirée à toi aussi, Mart, et merci de ta visite.

      Supprimer
  7. Françoise, en fait, pour arriver à cet état de lâcher prise, il y a un temps assez long de préparation encadrée, avec des exercices au sol en duo ou trio. Immobile, allongée sur le sol, tu ne fais rien du tout, tu fermes les yeux, tu te laisses aller. Ton partenaire, (ils peuvent être 2, mais c'est généralement en duo car tes sens sont moins stimulés) par des exercices bien précis, dictés, mais simples, va toucher, presser, masser, étirer délicatement des zones ciblées de tout ton corps avec douceur et lenteur. Au fur et à mesure, ta vigilance baisse, tu prends conscience de certaines parties de ton corps grâce au lâcher prise. A partir de cet état, tu vas pouvoir aller au contact des autres, explorer le mouvement sensoriel et aller progressivement, à ton rythme vers des mouvements dansés, la danse contact qui est une danse improvisée.
    C'est toute cette préparation qui est importante, indispensable. Le principe est simple et accessible à tout le monde, mais comme toute discipline, s'acquiert avec le temps, l'expérimentation, l'expérience.
    Bonne journée à toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour tes explications détaillées, Mart. :-)
      Bonne soirée à toi, à bientôt.

      Supprimer
  8. Coucou ma Françoise <3
    L'essentiel y est, je me répète. Ne t'inquiète pas, je ne radote pas encore ;o))
    Ce fameux "Lâcher prise"... Nous sommes d'une génération où il fallait s'occuper des autres et pas de soi, où il fallait essayer de tout contrôler, alors le "Lâcher prise" !!!!
    Je trouve que nous passons beaucoup de temps à désapprendre !!
    Tu es très douée, d'ailleurs pas qu'en terre :))
    Le travail de la terre éveille tous les sens !
    Douce soirée <3
    Claude

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et désapprendre, quel plaisir ! :-)
      Merci Claude.
      Une douce soirée à toi aussi, et de gros bisous.

      Supprimer

Merci pour vos petits mots que j'apprécie infiniment.