et aussi de partager avec vous mes photos, mes lectures, mes goûts musicaux...

lundi 29 avril 2013

Eviter ou affronter

« Ce fut son tour d'avoir le livre entre les mains. Qu'allait-elle faire ? Comme d'habitude : se défiler, dire qu'elle n'avait pas ses lunettes, et donner le livre à son voisin ? Elle avait tellement la frousse de lire en public, de parler à voix haute, d'avoir tous ces yeux braqués sur elle. Ah la la ! cette sacrée timidité qui lui avait joué tant de tours dans sa vie et qui l'avait éloignée de certains rêves pourtant loin d'être inaccessibles ! Mais elle en avait assez d'être dépendante de cette timidité, elle en avait assez de fuir ses peurs, de ne pas affronter ce qui l'angoissait, elle avait envie de changement. Tout son être, toute son âme le réclamait. D'ailleurs, ces derniers temps, elle prenait de plus en plus d'assurance, elle avait de plus en plus confiance en elle. Et cela se ressentait même dans le regard que lui portaient les autres. Elle commençait à se sentir exister. Il était temps...

Elle se leva et alla chercher ses lunettes dans son sac, elle prit le livre, respira profondément et commença à lire. Sa voix fut tout d'abord mal assurée. Et puis, au fil de la lecture, celle-ci devint plus claire. Elle prononçait chaque mot lentement, elle s'imprégnait de leur sens et désirait que les autres personnes s'en imprègnent tout comme elle. Elle éprouvait maintenant du plaisir à lire. Oui, sa peur s'était transformée en plaisir. Elle aurait même volontiers continué, mais la partie qu'elle devait lire s'achevait et elle dut passer le livre à son voisin… mais elle souriait… Elle avait affronté et gagné... Pema Chödrön était passée par là... et puis d'autres aussi… (sourire) »
.

10 commentaires:

  1. la vie nous offre beaucoup de dilemnes aussi simples que celui-ci, aussi compliqués quand on en est l'acteur. Je peux me reconnaître...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Certains sont si simples mais ce sont nos peurs qui les rendent si compliqués...
      Douce nuit à toi, Lison.

      Supprimer
  2. Oser est l'acte le plus simple et à la fois le plus compliqué à réaliser.
    Heureuse de ton retour.
    Bonne journée ma Françoise et gros bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir ma chère Sable !
      Heureuse, moi aussi, de te retrouver. :-)
      Belle fin de journée à toi, et bonne soirée.
      Gros bisous.

      Supprimer
  3. J'aime que ce soit la lecture qui permette d'oser....Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. sourire... Oui, Manou.
      Bises à toi aussi, et bonne soirée.

      Supprimer
  4. Coucou Françoise, heureuse de te retrouver ici, même si je "dois" te retrouver ailleurs, je n'oublie pas. J'ai beaucoup aimé ce que tu écris, ce que tu laisses percevoir à travers tes mots. Cette peur qui paralyse, qui devient le centre, tu le dis si bien "elle en avait assez de fuir ses peurs, de ne pas affronter ce qui l'angoissait". "Oser" sort aussi dans les commentaires. Il faut oser affronter son angoisse qui peut se transformer en plaisir. Superbe tout ça ! Je te souhaite une belle soirée, je t'embrasse fort mon Amie. Merci pour tes mots.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Kat. Idem, ma belle, heureuse de te retrouver ! (sourire) Tu me retrouveras ailleurs lorsque tu en auras l'envie, d'accord ?
      Oser, oser, oser !... Oui, c'est si compliqué et si simple à la fois d'oser. Mais je suis sur le bon chemin, et j'encourage tout le monde à "oser"... :-)
      Merci pour tes mots, ma douce. Je te souhaite une bonne soirée, et une belle fin de semaine.
      Je t'embrasse fort, moi aussi, Kat.

      Supprimer
  5. Merci, j'ai aimé lire ce post,
    oser, c'est difficile.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi de ta visite et de tes mots, Mel ! :-)
      Bonne soirée.

      Supprimer

Merci pour vos petits mots que j'apprécie infiniment.