et aussi de partager avec vous mes photos, mes lectures, mes goûts musicaux...

mardi 16 mai 2017

« L'Inaperçu »

Il y a quelques semaines, à la médiathèque, j'avais pris trois livres de Sylvie Germain : 
- « Le monde sans vous » (je n'ai pas fini de le lire, je n'arrivais pas à me mettre dedans).
- « Petites scènes capitales » (je l'ai aimé mais sans plus).
Un peu déçue donc par la lecture de ces deux premiers ouvrages, je m'étais dit que je ne reprendrais pas la prochaine fois de livres de cette auteure. Et puis cet après-midi, j'ai commencé à lire le troisième : - « L'inaperçu », et celui-ci je l'ai lu d'une traite. Il m'a beaucoup plu. Comme quoi, parfois, il faut persévérer...

Résumé
« Les Bérynx : une famille ordinaire, avec son patriarche autoritaire, ses mères affairées, ses enfants fragiles, ses secrets non partagés et son lot de drames. Et il y a Pierre, qui vient de se greffer sur cette famille comme une sorte d'ange gardien dont on ignore presque tout, homme à tout faire, mais aussi à tout défaire. Jusqu'au jour où il disparaît sans laisser d'autres traces que les brèches qu'il a ouvertes en chacun.
Roman des origines autant que de la construction de soi, L'Inaperçu, comme Magnus, fait coexister le plus sombre de l'Histoire et des tragédies individuelles avec l'imprévisible, la puissance de l'imaginaire, les rêves les plus fous, tout ce qui échappe à l'emprise du temps et permet d'inventer son destin.»

Extrait
« Pierre se tient debout devant ce ciel en radieuse incandescence ; il en respire l'éclat, le souffle, l'espace. Il est dedans. Etre dedans, "ce n'est pas quelque chose qu'on décide", disait Rothko. C'est quelque chose qui se décide au profond de soi, une volonté qui s'affirme avec la force de l'évidence, de l'amour, une résolution qui s'impose abruptement pour avoir longtemps mûri dans l'ombre. Pierre est dans cette crue de lumière qui va bientôt basculer, refluer, il est dans le cours du temps, au coeur du temps. Il se dresse dans l'embrasure d'un tableau prodigieux, en expansion et variations illimitées, dans la splendeur du visible. Il est dans l'éblouissante nudité du désir, au vif de la vie même. »

 Peinture de Mark Rothko

18 commentaires:

  1. Coucou Françoise. J'aime beaucoup cette auteure. D'elle j'ai lu: "Le livre des nuits" et " Nuit d'ambre" et "Magnus". Je trouve qu'il y a une force poétique incroyable dans son écriture. Bisous!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Dédé.
      Je note les titres, je regarderai à la médiathèque s'ils s'y trouvent.
      Bonne soirée, et bisous itou ! :-)

      Supprimer
  2. Bonjour Françoise. Je l'aime aussi beaucoup, Sylvie Germain,.. j'avais apprécié "la pleurante des rues de Prague"... je ne connais pas "l'inaperçu"... mais je vais essayer de lire quelques pages qui sans nul doute me donneront envie d'aller plus loin... merci à toi....une douce journée..
    Je t'embrasse.
    Merci
    Den

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Den
      Je ne connais pas non plus "La pleurante des rues de Prague", je note aussi ! :-)
      Bonne soirée. Je t'embrasse.

      Supprimer
  3. Tu as eu raison de persévérer... Je ne connais pas Sylvie Germain, mais je n'hésiterai pas à m'y plonger.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, la persévérance nous réserve parfois de belles surprises, Swan Li. Bonne soirée.

      Supprimer
  4. Ma fille a dû lire Magnus au lycée il me semble, elle n'y a rien compris. J'ai donc essayé de lire ce roman pour l'aider et je n'ai pas aimé du tout. J'ai trouvé cela très confus, ardu, long, j'ai eu beaucoup de mal à le terminer et j'ai compris pourquoi ma fille qui n'aime pas lire avait eu tant de mal avec ce roman !!! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il en faut pour tous les goûts, et c'est très bien ainsi, Virevolte ! (sourire) Je n'ai pas lu "Magnus" non plus. Je note aussi, je pourrai ainsi me faire ma propre opinion.
      Bonne soirée, bisous.

      Supprimer
  5. J'ai aimé son premier "Le livre des nuits", pas du tout le suivant et j'ai "oublié" de la lire pendant 20 ans jusque "Magnus". Mais je ne suis pas très réceptif...
    Bonne soirée Françoise.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es le deuxième à me parler de son livre "Le livre des nuits", Philippe, je pense que je le prendrai la prochaine fois.
      Le même auteur peut nous toucher par certains de ses récits alors qu'il peut aussi nous laisser indifférent par d'autres, d'où l'intérêt d'en lire plusieurs, la médiathèque c'est bien pour ça, si on n'aime pas on ne le lit pas et on rend le livre et puis voilà ! :-)
      Bonne soirée à toi aussi.

      Supprimer
  6. Auteure pas toujours facile mais toujours profonde. Le titre me fait penser à l'Inespéré de C.Bobin

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, Fifi, pas toujours facile à lire en effet.
      Bonne soirée.

      Supprimer
  7. bonjour, Françoise, j'arrive directement de mon blog et je lis ce beau billet. Merci de présenter si bien Sylvie Germain, c'est une auteure très fine, intéressante et je ne connaissais pas ce livre-ci. Si tu as un moment pour écouter deux émissions, je me permets de te conseiller ces deux moments archivés sur France Culture :
    https://www.franceculture.fr/emissions/hors-champs/sylvie-germain-1
    https://www.franceculture.fr/emissions/hors-champs/sylvie-germain-2
    J'avais adoré écouter cette femme qui semble si attentive aux petites choses qui font les grands moments de la vie! Belle journée! Dad

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je les écouterai un peu plus tard dans le temps, je vais m'absenter quelques jours. Merci pour les liens, c'est gentil.
      Beau week-end à toi, Dad ! :-)

      Supprimer
  8. Tu lis, et tu as cette qualité extraordinaire de savoir très bien parler des livres que tu aimes...
    Bisous ma belle âmie.
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Célestine. :-)
      Bisous à toi aussi, et un beau week-end.

      Supprimer
  9. Je suis certaine que moi aussi je le lirais d'une traite, le sujet me fait palpiter de convoitise :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis certaine moi aussi que ce livre te plairait, Edmée ! :-)
      Beau week-end à toi.

      Supprimer

Merci pour vos petits mots que j'apprécie infiniment.