et aussi de partager avec vous mes photos, mes lectures, mes goûts musicaux...

lundi 8 juillet 2013

La juste mesure

« S'il est une distance utile et même indispensable pour ne pas se lancer dans des aventures à l'évidence vouées à l'échec, il en est une qui, si elle est excessive, devient vite synonyme d'ennui, de platitude et de monotonie : cette attitude de repli, si elle met hors d'état de souffrir, met également hors d'état de vivre. Et le risque finit par être de ne plus vouloir en prendre aucun, de ne plus savoir en prendre aucun ». (Catherine Bensaïd)

8 commentaires:

  1. tout est leçon dans la vie, les échecs comme les réussites, s'il est sage de prendre une distance utile il est dommage de ne rien essayer par peur d 'échouer et d'en souffrir, c'est évident, il est toutefois des périodes dans la vie où nous sommes trop écorchés pour risquer de tomber à nouveau, il suffit d'un peu de temps, de cicatriser et de continuer. Belle semaine à toi Françoise bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce que tu dis est tout à fait vrai, Kath. Il est en effet des périodes où notre sensibilité est telle qu'il vaut mieux laisser passer un peu de temps avant de continuer ou d'envisager un changement.
      Bel après-midi à toi, et de gros bisous.

      Supprimer
  2. Bonjour,
    La vie est un risque !
    Ceux qui prennent aucun risque ne font rien. Il se peut qu’ils évitent la souffrance et la peine, mais ils sont dans l’incapacité d’apprendre, de ressentir, de changer, d’aimer et de vivre.
    Ils ont perdu leur liberté.
    Seule la personne qui prend des risques est libre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Jean-Pierre,
      Oui, la vie est un risque, et qui ne risque rien, n'a rien ! mais la démesure n'est pas toujours conseillée, sachons garder en nous une part de prudence. Je suis néanmoins d'accord avec le fait que "seule la personne qui prend des risques est libre", même si je ne fais pas toujours partie de ces personnes…
      Bel après-midi, et merci de ta visite, Jean-Pierre.

      Supprimer
  3. Il y a risque et risque : c'est banal mais calculé; je prends énormément de risques physiques (montagne par ex) et je m'éclate mais je ne prends aucun risque psychologique ...et je m'éclate car je me protège. Mais bon, à mon âge, c'est raisonnable !!!Bisous à tous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut aussi savoir respecter ses limites, Lison, oui, c'est important.
      Belle soirée à toi, et de gros bisous.

      Supprimer
  4. Oui, pour vivre pleinement il faut être apte à accepter, assumer la souffrance... Je m'y applique, c'est un sentiment qui mérite d'être vécu à fond, comme tous les autres qui comprennent, notamment, le bonheur, la joie, la plénitude et tout ce qu'on préfère...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Zosio, merci pour ton commentaire et ta visite.
      Les sentiments ne doivent pas être étouffés, ni niés, ils sont faits pour être dits et vécus, mais cela n'est pas toujours possible, car nous ne sommes pas les seul(e)s à décider…
      Une belle soirée à toi et une douce nuit.

      Supprimer

Merci pour vos petits mots que j'apprécie infiniment.