et aussi de partager avec vous mes photos, mes lectures, mes goûts musicaux...

mardi 24 mai 2011

Faire du vide

Faire du vide, parfois, qu'est-ce que ça fait du bien !
Je viens de bazarder tout un tas de vieux billets qui dataient de plusieurs mois, qui attendaient en réserve, mais qui aujourd'hui ne sont plus d'actualité, qui ne me parlent plus. Je viens de jeter des papiers qui s'étaient entassés et qui ne servaient plus à rien, sinon à encombrer mon bureau et mon placard. Je viens de me "débarrasser" de lieux, de jeter des liens, où j'avais l'habitude d'aller, mais dont je n'ai plus envie de prendre le chemin, plus d'intérêt. Pourtant, je suis habituellement assez conservatrice, mais ces jours, j'ai envie de renouveau. Alors, j'enlève, je trie, je fais du vide, pour permettre au "neuf" d'arriver et de pouvoir faire sa place...

Et vous, êtes-vous conservateur(trice) ou bien ne gardez-vous rien, jetez-vous facilement ?
Avez-vous une maison pleine de choses qui ne vous servent à rien, mais que vous gardez néanmoins, ou bien faites-vous le tri régulièrement, et ne gardez-vous que le strict minimum ? Dites moi...

15 commentaires:

  1. suis je encore dans tes liens ???

    RépondreSupprimer
  2. sourire... Bien sûr que oui, ma Nanou, tu es encore dans mes liens, et tu n'en partiras pas... :-)
    Et puis, ce ne sont pas forcément des liens de blogs que j'ai supprimés, mais des liens de lieux où j'allais et qui à ce jour ne m'apportent plus rien.
    Voilou, ma douce. Gros bisous.

    RépondreSupprimer
  3. D'ailleurs, cela m'a permis de voir que je n'avais mis le lien que de l'un de tes blogs, je viens de rajouter le deuxième :-)

    RépondreSupprimer
  4. faire de l'ordre... trier, jeter, ranger... oui ça fait du bien
    Mais ça demande de l'énergie, pour l'instant je ne l'ai pas, surtout que je dois lutter contre l'H qui garde tout tout tout
    Je t'embrasse fort, contente de te voir revenue...

    RépondreSupprimer
  5. Merci, Coumarine. Et moi, je suis contente de revenir (sourire).
    Je t'embrasse fort, moi aussi.

    RépondreSupprimer
  6. Coucou Françoise

    Alors là ton billet tombe à point nommé !!!!
    Je suis en plein dedans...du tri naturellement !!
    Et j'ai un mal fou... Garder était comme ci, la vie serait toujours là..... Comme ci je faisais provisions !!

    Je suis en transition...

    Et je m'aperçois qu'il est grand temps de m’alléger, mais combien il m'est difficile de faire le vide bien salutaire ♥

    Bonne nuit
    Claude

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour, Françoise.
    De temps en temps je fais du vide et mettant de l'ordre...
    Mais c'est surtout dans ma tête que c'est plus difficile.

    Bonne journée.
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  8. Coucou Françoise
    Je garde Tout !!
    Mais depuis quinze jours je trie, je jette, je vide, je fais de la place pour le nouveau à venir, et cela me fait du bien. je m'allège avec bonheur ...
    Gros bisous ma Françoise

    RépondreSupprimer
  9. Pendant longtemps, je fus très conservateur.
    Je garde beaucoup de choses, issues de mes longues années de travail… Comme si j'avais besoin d'en garder trace pour pouvoir dire : « voyez tout ce que j'ai fait ! ! »
    Il y avait aussi toutes ces « choses » auxquelles j'accordais un attachement affectif ou sentimental. Des bricoles, une carte postale, un bout de crayon,…
    Depuis un an environ, je suis rentré dans un processus de délestage…
    Je vire à la poubelle ! J'en ai déjà rempli un bon nombre !

    Cela donne un grand sentiment d'aération…
    Comme tu le dis, je ressens de la place pour du « tout neuf »…

    RépondreSupprimer
  10. Il y a eu un grand tri, il y a trois ans.
    Et d'ici à six mois, il y en aura un autre pour parfaire le premier.
    La fin de la vie professionnelle : tout jeter de ce qui m'a emprisonnée pendant 38 ans. Il faudra aussi trier parmi les quelques objets qui me restent d'un passé révolu, des albums photos à abandonner, des cadeaux plombants à déposer, une vie à élaguer. Entrer dans le troisième âge, c'est se délester mais c'est aussi prendre conscience du jamis plus.
    Et puis, il y a cette hantise : disparaitre avant d'avoir fait le ménage, obliger mes filles à cette confrontation morbide : vider la maison de leur mère. Et puis, l'échéance approche du départ pour une autre région, de l'installation dans un petit, tout petit appartement. La vie rétrécit, déjà la mémoire se fait indocile, cette vie d'avant, je suis seule à pouvoir en garder des traces ... pour combien de temps.
    Je suis arrivée au bout du tri plaisir, j'aborde le tri déchirement. Et pendant tout ce temps, mon corps s'alourdit de kilos encombrants, presque invalidants. Il est temps de "retrousser les manches".

    RépondreSupprimer
  11. Faire du vide ou faire place nette.

    Créer l'espace pour faire de la place à la nouveauté.

    Indispensable pour garder l'élan de vie.

    RépondreSupprimer
  12. - Coucou Claude,
    Oui, le vide est bien souvent salutaire, et permet de passer à autre chose. Il le faut bien.
    Bonne nuit à toi aussi, et gros bisous.

    - Bonsoir Herbert,
    sourire, oui, je confirme, c'est dans la tête que c'est le plus dur de mettre de l'ordre, se débarrasser de pensées gênantes, parasitantes...
    Bonne soirée à toi. Je t'embrasse.

    - Coucou Fanzesca,
    Ah la la, que cela doit te faire du bien, ma belle, je le sens, je l'entends dans tes mots, et du coup, je suis contente pour toi ! :-)
    Gros bisous à toi aussi, ma Fanzesca.

    - Bonsoir Alain,
    Décidément, nous sommes nombreux en ce moment à faire du vide pour faire place au "tout neuf". Continuons ! :-)
    Belle soirée à toi, Alain.

    - Merci beaucoup pour ton témoignage, Nicole, il est si réaliste et si touchant. Lorsque le tri plaisir devient le tri déchirement... Et cette hantise que tu as, je la comprends aussi. J'y pense, moi aussi, parfois...
    Je te souhaite une bonne soirée.

    - Oui, Suzame, tu le dis très bien : indispensable pour garder l'élan de vie...

    RépondreSupprimer
  13. J'ai jetté beaucoup de photos de mon enfance, de mon passé, photos de ma soeur, de moi, de mes ex. J'étais dans une période où mon passé me dégoutait.

    RépondreSupprimer
  14. Avez-vous déjà eu du regret d'avoir jeté quelques chapitres de votre vie à la poubelle?

    RépondreSupprimer
  15. Les regrets ne servent à rien, sinon à perdre du temps...
    Je le dis, mais ce n'est pas si simple que cela, en fait. C'est dur de "jeter" des périodes de sa vie, mais si ces périodes n'existent plus, pourquoi s'entêter à vouloir continuer à les faire exister ?... Cela ne sert à rien. Et puis, pour laisser la place au neuf, il faut faire du vide, du tri...
    Pour répondre à votre question, bien sûr que j'ai eu des regrets de jeter des chapitres de ma vie, qui n'en a pas ? mais il faut penser à avancer, et pour cela, il faut s'alléger le plus possible...

    RépondreSupprimer

Merci pour vos petits mots que j'apprécie infiniment.