et aussi de partager avec vous mes photos, mes lectures, mes goûts musicaux...

mercredi 8 février 2012

Quelques mots sur mon père

Cette nuit, j'ai rêvé de mon père. Il revenait d'un long voyage. J'étais heureuse de le revoir. Mais il me disait aussitôt qu'il n'allait pas rester, qu'il allait devoir repartir, qu'il ne fallait pas lui en vouloir, mais qu'il avait besoin de voyager. Mon père était un grand voyageur... dans sa tête. Il était très souvent dans un ailleurs que nous ne connaissions pas, et dont nous ne faisions pas partie.

Mon père est mort à l'âge de 59 ans, alors que j'allais avoir 14 ans. Je n'ai de lui qu'un souvenir d'enfant, d'adolescente. Je ne sais pas ce que notre relation d'adulte à adulte aurait donné. Il m'aurait sûrement aidée à prendre confiance en moi, à grandir plus sereinement, à m'aider dans certains choix, sûrement... ou peut-être pas. Je n'en sais rien.
Mais il m'a inculqué de belles valeurs telles que le respect et la tolérance. Il m'a légué son amour de l'art, de la musique et de la nature, son goût pour la lecture, l'écriture, la rêverie, et il m'a fait don aussi de sa grande sensibilité. Pour tout cela, je lui dis: merci !

Photo trouvée sur le net

22 commentaires:

  1. Bonjour, Françoise.

    Mais il t'a légué beaucoup.

    Et la photo est très belle...
    Comme une douceur de l'au-delà.

    Je t'embrasse fort.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Herbert,
      Oui, je pense qu'il m'a légué beaucoup, en effet.
      J'ai trouvé cette photo sur le net, et elle est très belle, oui.
      Bon week-end à toi, Herbert.
      Je t'embrasse fort, moi aussi.

      Supprimer
  2. Françoise

    Il est venu te rendre visite ;-)) tu vois malgré le temps qui passe il n'est jamais bien loin.
    Gros bisous Françoise

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, Marie, tu as raison, il n'est jamais bien loin, malgré les années qui ont passé...
      Gros bisous à toi aussi, et courage pour ton week-end de boulot.

      Supprimer
  3. J'aime quand les personnes que nous avons perdu mais que nous aimons encore, viennent nous rendre visite à travers nos rêves. Je trouve que c'est comme un cadeau :-)
    hélas je rêve très peu de mon père, et lorsque je le fais, je n'arrive jamais à lui parler.
    Mais c'est le propre du rêve ! On ne maîtrise rien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un très beau cadeau, oui, Pakita. C'est souvent qu'elles viennent me voir, j'ai donc de la chance.
      Bonne soirée à toi et bon week-end.
      Je t'embrasse.

      Supprimer
  4. Françoise
    Ton post m'a beaucoup touché ... Je rêve très souvent de ma maman et cela me perturbe beaucoup.
    Tu as perdu ton papa bien jeune, c'est triste !!
    Bisous, Laure
    http://suivre-mon-etoile.blogspot.com/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela te perturbe, Laure ? C'est bien dommage.
      Oui, j'ai perdu mon père alors que j'étais bien jeune, je ne l'ai pas connu longtemps, et c'est bien dommage, aussi...
      Gros bisous à toi aussi, Laure, et bon week-end à toi.

      Supprimer
  5. Coucou Françoise

    Effectivement tu étais bien jeune pour perdre ton Papa.
    La vie parfois nous apporte de dures épreuves !!
    Ton Papa est venu te dire qu'il t'aime et qu'il continue son voyage...
    Ta sensibilité est belle ♥♥
    Douce nuit Ma Françoise
    Claude

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ta sensibilité à toi aussi est belle, Claude, très belle :-)
      Merci pour tes mots et ta présence.
      J'espère que tout se passe bien pour toi.
      Douce nuit à toi aussi.
      Je t'embrasse.

      Supprimer
  6. Rêver des personnes qu'on a aimé c'est sans doute, que notre amour pour elles est toujours là, au creux de nous, aussi fort malgré l'absence ,
    J'aime bien ton texte Françoise et ton papa l'aimerait aussi
    Bisous

    Escuse moi pour les comms supprimés :-(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir NBC :-)
      Ce n'est pas grave, tu sais, pour les commentaires supprimés. Tu vois, ils n'y sont plus ! disparus ! :-)
      Et moi, j'aime bien tes mots, NBC. Merci à toi ! :-)
      Gros bisous, et bon week-end.

      Supprimer
  7. bien du mal à écrire ici, encore un point commun avec toi

    te rappelles tu un très beau post que j'ai fait sur lemien...pour lui
    il est parti à peine à 60 ans, mais j'avais moi passé la trentaine ... il m'a laissé un vide immense et que rien n'a comblé car il a été "mon père et ma mère" il m'a élevé à partir de mes deux ans, j'ai mis plus de 20 ans à me remettre... et je lui parle toujours
    il m'a aussi appris le courage, l'honnêteté, le travail...

    nous l'adorions tous , mes petites l'appelaient Pépé Geo..et il manque parfois à en crever pour moi....
    J evais atteindre l'âge ou il est parti :

    tendresses ma Françoise tu as reçu de beaux cadeaux de lui

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir ma chère Nanou
      Oui, je me rappelle ma belle, je me rappelle :-) il veillera sur toi, demain, lui aussi.
      Je t'embrasse très très fort. Je penserai à toi demain après-midi, comme promis.

      Supprimer
  8. Bonsoir ma douce Françoise,

    3x que j'essaie de te laisser un comm ici et ailleurs sans résultat......
    Je rééssaie.....
    Je me demande aussi parfois quelles relations j'aurais eu avec mon papa qui est parti à l'âge de 39 ans, j'avais 17 ans ......
    Mais il vit en nous, il vit par nous,par nos pensées, n'est-ce pas ma douce ?
    Douce soirée à toi.PS: ma nouvelle formation est très intensive et me fatigue vraiment. Bienvenue au Reiki ;-))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir ma chère Chantal,
      Ah ! je vois que cette fois-ci a été la bonne ! :-)
      On ne sait pas, en fait, quelle relation nous aurions pu avoir, nous pouvons imaginer. Tu étais bien jeune, toi aussi.
      Oui, ils vivent en nous, par nous, tu as raison, et ainsi, ils sont toujours à nos côtés.
      J'imagine, oui, que ta formation doit te fatiguer. Alors, un peu de Reiki le matin, un peu de Reiki le soir, cela devrait t'aider :-)
      Je te fais de gros bisous, Chantal. A bientôt.

      Supprimer
  9. Tu as le don , Françoise de toucher le coeur des gens... Je viens de franchir le cap des 77 printemps, et je suis le dernier représentant de ma génération... ce n'est pas facile à vivre...
    J'ai esssayé de raconter un peu le temps de mon enfance... voir :
    http://pagesperso-orange.fr/becassinetravail/DdD%20dream%201.htm

    Bonne semaine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Maudub, c'est gentil.
      Je me suis rendue sur le lien que vous avez laissé. Un livre sûrement très riche et très intéressant, j'en suis sûre.
      Bonne semaine à vous aussi.

      Supprimer
  10. c'est un très beau billet, un bel hommage.
    bisous
    Opale et Sonye, et Laurence

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Opale et Sonye, et Laurence ! :-)
      Bisous.

      Supprimer
  11. C'est un bel hommage..oui, ceux qui s'en vont continuent de vivre en nous

    RépondreSupprimer

Merci pour vos petits mots que j'apprécie infiniment.