et aussi de partager avec vous mes photos, mes lectures, mes goûts musicaux...

lundi 20 septembre 2010

Rêve d'une nuit de septembre

J'ai fait ce rêve il y a quelques jours déjà, et je ne sais pourquoi, il me revient en mémoire ce matin :

Le feu a pris dans la forêt, derrière la maison. Il avance à toute allure. Il passe dans le pré, brûle tout sur son passage. Il arrive sur la maison. La maison brûle, entièrement.
Je me retrouve dehors avec juste un petit sac contenant quelques papiers, et je me dis : "Eh bien voilà, je dois reprendre tout à zéro, maintenant..."

14 commentaires:

  1. COUCOU FRANCOISE

    Tu parles d'un rêve, moi si j'avais rêvé cela, je l'aurais appellé cauchemard, en me disant " ouf contente de m'être réveillée"

    Bisous FRANCOISE

    RépondreSupprimer
  2. Si ton rêve se reproduit, pourrais-tu détourner les flammes vers l'Elysée, l'Assemblée, le Sénat, les Bourses mondiales, les secteurs bancaires,etc
    Merci :-)

    RépondreSupprimer
  3. tout dépend des sentiments qui t'habitaient au réveil...
    Pour ma part j'aurais tendance à dire : quel rêve merveilleux !
    la page blanche...
    Pouvoir tout recommencer...
    Ne plus être retenue par rien...

    RépondreSupprimer
  4. tout reprendre à zéro... oups!
    Ca te fait quoi à toi?
    Une libération? ou une angoisse?

    RépondreSupprimer
  5. @sourire, Marie. Pourtant, ce n'en était pas un, je n'étais nullement effrayée... ;-)

    @Merci de ta visite, Rom, je suis contente de te retrouver toi, et tes commentaires (sourire).

    @A mon réveil, Alain, je me suis vue avec mon baluchon sur l'épaule, partant visiter d'autres horizons... ;-)

    @Coumarine... question un peu trop... indiscrète... (sourire)
    Non, je ne sais pas, en fait. Les deux, je pense... Tout départ à zéro est en même temps excitant et terrifiant, non ?...

    Belle fin de soirée à vous quatre !
    Je vous embrasse.

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour, Françoise...
    Mais tu n'as pas besoin de te reconstruire...
    Ce rêve signfie qu'il faut que tu ailles de l'avant, sans être freinée par ton passé...
    Bonne journée.
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  7. Toujours fou comme certains rêves nous interpellent, presque à se remettre en question.

    RépondreSupprimer
  8. @C'est vrai, Herbert, voici une interprétation qui me convient bien : Ne pas être freinée par son passé...
    Bonne journée à toi aussi.
    Je t'embrasse.

    @Tu as raison, Trainmusical, certains rêves ont cet effet-là. C'est peut-être pour cela qu'ils existent...
    Merci de ta visite :-)

    RépondreSupprimer
  9. FRANCOISE

    Bisous et bonne soirée, je viendrais ici dés que possible, j'aime ton blog. ;-)))))))))

    RépondreSupprimer
  10. Bisous à toi aussi, Marie, et merci ! :-)

    RépondreSupprimer
  11. Ma très chère Françoise... Comme j'aurais aimé faire ce rêve!
    C'est un rêve magnifique, qui t'ouvre plein de chose et avant tout qui t'offre la liberté...
    Je sai que tu me comprends lorsque je parle comme ça.
    Mes rêves à moi, en ce moment sont bien différents, je me sens encore prisonnière, mais cette liberté donné par ce grand feu qui te dépossède de ton passé, quelle chance!

    Je te souhaite que ce rêve soit prémonitoire, pas au premier degré, tu imagines... mais symboliquement!

    Je t'embrasse très fort

    PS : je lis des commentaires qui me parlent ici... ;-)

    Infini

    RépondreSupprimer
  12. Re-bonjour Infini !
    Je pensais, à une époque, faire des rêves prémonitoires. Récemment, je me suis rendue compte que non, et finalement, cela m'a rassurée quelque part ;-)
    Mais bon, un rêve veut dire beaucoup de choses. A nous de les comprendre ;-)
    Je t'embrasse fort moi aussi.

    RépondreSupprimer
  13. L'impression que mon commentaire n'a pas été enregistré.
    Je disais que ce rêve n'est que positif....
    Tu n'as pas tout à re construire
    Ce qui a été brûlé n'était que du superflue, même si tu pensais que c'était hyper important (la maison), et ce petit bagage qui te reste n'est que le strict minium dont tu as besoin (le concret, le réel, le solide, les bases), pour aller de l'avant.
    le passé est brûlé, l'avenir à découvrir!
    Et puis regarde, tu n'a pas l'air catastrophé, c'est que ce changement te convient....
    J'aime ce rêve.... j'espère un jour faire le même.
    Promis je viendrai te dire!

    Bisous

    Infini

    RépondreSupprimer
  14. Si ! Infini, ton premier commentaire avait bien été enregistré. C'est celui-ci, le deuxième, que tu n'avais pas posté à la bonne place (pas au bon rêve, en fait ;-)). Je l'ai déplacé, et l'ai rapporté ici.
    Très intéressant à lire, d'ailleurs aussi, ton deuxième commentaire.
    Merci, et re-bisous !

    RépondreSupprimer

Merci pour vos petits mots que j'apprécie infiniment.