et aussi de partager avec vous mes photos, mes lectures, mes goûts musicaux...

jeudi 23 septembre 2010

Il est permis de rêver...



Imaginez que vous avez la permission d'être heureux et de jouir pleinement de votre vie. Votre existence est libre de tout conflit avec vous-même et avec autrui.

Imaginez-vous vivre sans craindre d'exprimer vos rêves. Vous savez ce que vous voulez, ce que vous ne voulez pas, et quand vous le voulez ou non. Vous êtes libre de changer votre vie de la façon dont vous le souhaitez vraiment. Vous n'avez pas peur de demander ce que vous voulez, de dire oui ou non à quiconque.
Imaginez-vous vivre sans craindre d'être jugé par autrui. Vous n'adaptez plus votre comportement en fonction de ce que les autres peuvent penser de vous. Vous n'êtes plus responsable de l'opinion d'autrui. Vous n'avez plus besoin de contrôler quiconque, et personne ne vous contrôle plus non plus.
Imaginez-vous vivre sans juger les autres. Vous pouvez facilement leur pardonner et vous détacher de tout jugement à leur égard. Vous n'avez plus besoin d'avoir raison, ni de donner tort à autrui. Vous vous respectez vous-même, ainsi que les autres, et ceux-ci vous respectent en retour.
Imaginez-vous vivre sans craindre d'aimer et de ne pas être aimé. Vous n'avez plus peur d'être rejeté, ni besoin d'être accepté. Vous pouvez dire : Je t'aime, sans honte ni justification. Vous pouvez parcourir le monde le coeur totalement ouvert, sans craindre d'être blessé.
Imaginez-vous vivre sans avoir peur de prendre des risques et d'explorer la vie. Vous n'avez plus peur de perdre quoi que ce soit. Vous ne craignez plus d'être vivant, et vous n'avez pas peur de mourir.
Imaginez que vous vous aimez tel que vous êtes. Vous aimez votre corps tel qu'il est, et vos émotions telles qu'elles sont. Vous savez que vous êtes parfait comme vous êtes.

Les quatre accords toltèques, Don Miguel Ruiz, p.110-111.



Il est permis de rêver, pense-t-on en lisant cet extrait, mais ne dit-on pas que rien n'est impossible si on le désire VRAIMENT !...
Je vous conseille de lire ce petit livre. Il est clair et vite lu. Et sa lecture est très enrichissante. Je le feuillette souvent. De plus, il est plein de pensées positives et il fait du bien.

10 commentaires:

  1. COUCOU FRANCOISE,

    Je vis déjà comme ça, sans me soucier de ce que les autres pensent de moi, sans avoir a craindre de ne pas être aimé.
    De toute façon, on ne peut pas plaire à tout le monde, donc forcément, certains nous aiment beaucoup et d'autres; PAS DU TOUT.
    De plus, pour certains, c'est un sport, que de critiquer les autres....
    Moi, du moment que je suis en accord avec mes faits et gestes, que je peux me regarder dans une glace sans avoir honte , et c'est bien là l'essentiel.

    Tu sais, quand plus jeune, la vie familiale a été exposée a la une des journaux, rubrique " faits divers" forcement les gens parlent, disent tout et n'importe quoi, prétendent savoir, en rajoutent... inventent...

    Et là... un jour on décide de se foutre de ce que les gens disent, pensent...inventent.
    Je peux te dire qu'après, on vit bien mieux.
    Bisous FRANCOISE Bonne journée.

    RépondreSupprimer
  2. mes filles ne comprennent pas et n'acceptent pas mes choix ou plus exactement ce que je voudrais choisir, ce que je voudrais ETRE. Alors je me mets en veilleuse.
    Mes parents n'ont pas compris non plus les choix que l'adolescente qe j'étais souhaitait.
    Celà devient de plus en plus difficile, seulement mes choix impliqueront de ne plus voir mes petites filles et là, c'es moi qui recule.

    RépondreSupprimer
  3. Imaginez Paris gros comme un litre de pinard !
    Et vous mettrez Paris en bouteille !!
    ;o)

    je croyais que DMR avait perdu de ses attraits !
    Je vois que le New-Age a encore de beaux restes !!

    Imaginez la fortune de DMR et vous regarderez autrement notre chère Liliane Bettencourt !!

    RépondreSupprimer
  4. oups quand Alain s'y met!
    bon c'est vrai que DMR s'est fait du fric avec ses belles paroles (il n'est pas le seul d'ailleurs...re-oups!)
    Mais pourtant si on ne sait pas QUI a écrit ces mots, on peut reconnaitre qu'il y a beaucoup de vrai dans ces paroles...
    D'accord Alain ;-))

    RépondreSupprimer
  5. @Et c'est ainsi qu'il faut vivre, Marie : sans se soucier de ce que les gens pensent de toi, de ce que tu fais. S'ils médisent, c'est qu'ils n'ont vraiment rien d'autre à faire de leur vie, et c'est bien triste, je trouve...
    Bonne soirée à toi, Marie. Et douce nuit.
    Gros bisous.

    @Nicole, je comprends tout à fait ce que tu peux ressentir. Tu te sens prisonnière dans une réalité qui ne te correspond pas toujours, tu aurais envie de penser un peu à toi, d'écouter ce que te dit ton coeur. Ce n'est pas toujours facile de franchir le pas. Je te souhaite bon courage, et t'embrasse.

    @Alain, tu n'as pas l'air de porter dans ton coeur Don Miguel Ruiz, ou je me trompe ?... (sourire)
    C'est vrai qu'il peut dormir tranquille avec la petite fortune qu'il a dû entasser en vendant ses livres. Mais après tout, si ces livres nous font du bien, ce n'est pas tout négatif, non ?
    En tous cas, merci de ce commentaire si vivant et sincère ! :-)

    @Oui, Coumarine, c'est ce que je viens de dire à Alain ;-)

    Bonne soirée à vous tous, et merci de vos visites !

    RépondreSupprimer
  6. FRANCOISE

    j'aime ce blog pour cette liberté d'expression que tu nous donnes! et cette faculté que tu as de comprendre chacun,
    de répondre ( par exemple ici a trois points de vue différents) avec, il faut bien le dire.


    AVEC TALENT ET COMPREHENSION.

    Bisous FRANCOISE t'es géniale! ;-)))

    RépondreSupprimer
  7. Je n'ai pas lu ce livre mais j'en ai souvent entendu parler. Au fil du texte je me disais « génial, c'est comme ça que je voudrais vivre ! ». Et puis je tombe sur le commentaire d'Alain...

    Mais j'applique illico le texte : peu m'importe ce que peuvent penser les autres, cette invitation à rêver me plaît :o)

    RépondreSupprimer
  8. @Ben, Marie, il ne manquerait plus que ça, que les gens ne puissent pas s'exprimer comme ils le souhaitent ! ;-)
    Et puis, chacun ressent différemment, chacun est libre de penser différemment, c'est ce qui fait la richesse des échanges !
    Merci à toi, et gros bisous.

    @sourire, Pierre. Oui, c'est vrai qu'il y a dans ce livre beaucoup de pensées positives, et que cela fait du bien de les lire, surtout dans des périodes de doute ou d'incertitude.
    Belle soirée à toi, et merci.

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour FRançoise,
    Il y a si peu de temps que j'ose vivre de cette façon là! et comme c'est bon ....
    Au diable la crainte du regard de l'autre, de la pensée des autres. A 55 ans, j'ai enfin enterré tous mes complexes, il était temps.
    Et je me sens si légère ......
    Il fait du bien ton nouveau blog,merci pour nous offrir cette liberté, liberté de nous exprimer entr'amis.
    Je te fais de gros bisous Françoise.
    Merci pour tes visites sur mon blog, c'est un plaisir de te lire.
    Chantal

    RépondreSupprimer
  10. Bonsoir Chantal,
    Et comme tu as raison de vivre ainsi, 1000 fois raison ! :-)
    C'est moi qui te remercie, Chantal, de venir jusqu'ici.
    Je te souhaite un très bon week-end, et t'embrasse bien fort.

    RépondreSupprimer

Merci pour vos petits mots que j'apprécie infiniment.