et aussi de partager avec vous mes photos, mes lectures, mes goûts musicaux...

mardi 23 octobre 2012

Taire ses sentiments

Comme je le disais dans mon précédent billet, le film que je suis allée voir hier soir m'a pas mal secouée. C'est entre autre l'histoire d'une mère et de son fils qui ne savent pas se parler, qui ne savent pas exprimer leurs sentiments et qui vivent l'un à côté de l'autre dans, ce qu'on pourrait croire, l'indifférence, le silence ou parfois même dans la violence. Il faudra attendre le moment ultime pour que les mots tant attendus sortent enfin.
Mon histoire est toute autre, bien sûr, mais si ce film m'a secouée, c'est peut-être parce que je ne sais pas, ou plutôt je ne sais pas aussi bien que je le voudrais, dire mes sentiments, exprimer mes émotions. Dire ces mots : "je t'aime, je vous aime" n'est pas chose facile pour moi. Il m'arrive toutefois de les dire lorsque j'ai bu un petit verre de trop. Mais il faut le petit verre de trop. Les gens concernés savent que je les aime, bien sûr, mais j'aimerais pouvoir leur dire plus spontanément, plus souvent... Il est vrai que je suis issue d'une famille où l'on ne s'épanchait guère sur ses sentiments, où l'on ne disait pas les mots, où les tensions et les silences régnaient bien trop souvent, alors que des mots auraient suffi à alléger l'atmosphère parfois.
Taire ses sentiments. Ne pas montrer ses émotions. Lorsque je suis heureuse, je ne saute pas de joie, non ! je souris, c'est tout. Lorsque je suis triste, les larmes ne coulent pas, ou si peu, on pourrait croire que je suis peu atteinte par le chagrin, alors qu'à l'intérieur, tout chavire, tout bascule...
Que j'envie les personnes qui laissent libre cours à leurs émotions ! qui arrivent à sortir de leur réserve ! Cela doit faire tellement de bien. Pourtant, j'ai fait des progrès depuis que je suis jeune. Avant, c'était pire... alors, j'ai de l'espoir... et comme j'aime le dire parfois : mais je me soigne !... (sourire)

29 commentaires:

  1. :)
    et bien, pour ma part, c'est tout le contraire : très tôt, j'ai extériorisé ce que je ressentais, sachant que la joie, la frustration etc ne sont que des sentiments éphémères alors que la réaction reste ancrée dans l'esprit d'autrui. Donc, pas évident non plus. Pour ma part, cela m'a porté préjudice.
    De plus en plus, je me tais, me contente de sourire, de dire juste les mots essentiels. Et je me sens mieux, préservée, pas obligée, ni nageant en pleine culpabilité.
    Comme ce choix de retirer les commentaires sur mon blog, c'est éviter les joues rouges d'émotions diverses. Seuls mes proches ont dorénavant la clé. En bref, j'ai fait l'inverse de toi :) quelle est la meilleure solution ?.. Tu me sembles bien plus équilibrée et constructive que moi, alors, la réserve est de bon augure je pense.. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La réserve est peut-être bien aussi, Jane, mais tu sais bien que l'on envie toujours son voisin. Je plaisante... (sourire).
      C'est dommage, oui, qu'on ne puisse plus mettre de commentaires sur ton blog, mais c'est ton choix, et je le respecte, tu as sûrement de bonnes raisons.
      Tu me penses "équilibrée et constructive" ? Je ne sais pas trop si ces adjectifs me conviennent réellement, mais tu me fais plaisir de le penser :-)
      Douce nuit à toi, Jane. Je t'embrasse.

      Supprimer
    2. sourire... pour les commentaires :-)

      Supprimer
    3. Devient un vampire

      Supprimer
    4. Un vampire ? Je ne vois pas bien ce que cela vient faire ici, mais bon, il y a sûrement une raison...

      Supprimer
  2. Je suis très timide, mais cela ne se voit pas... je suis énormément sur le contrôle et la réserve avec mes amis, mon entourage. Mais pas avec mon mari, ma fille, mon papa ( et avant ma maman ) là, je dis absolument TOUT, et des je t'aime à n'en plus finir, car je suis consciente de l'importance de dire les choses lorsque l'on peut encore le faire. Ce film m'a beaucoup touché moi aussi... je n'arrivais pas à comprendre que cette mère et son fils ne puissent pas se dire les choses !!!!
    Bizz Laure
    http://ptitesphotosdelolo.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es très timide, mais tu fais partie des personnes qui se soignent, alors, parce que c'est vrai que cela ne se voit pas, Laure :-)
      Oui, c'est terrible dans ce film, ce fils et cette mère qui n'arrivent pas à se parler. On a envie de leur crier, de leur ordonner de le faire, tellement cela met mal à l'aise. Mais si cela nous met si mal à l'aise, c'est bien que cela réveille quelque chose en nous...
      Bonne fin de soirée, Laure, et bonne nuit. Gros bisous.

      Supprimer
  3. A croire qu'on a vécu dans la même famille.
    Je me suis jurée de ne pas reproduire cela dans ma propre famille, et j'ai réussi. Ma fille me dit qu'elle m'aime une fois par jour, mon fils une fois par mois, mais c'est quand même un grand progrès par rapport au jamais d'avec mes propres parents.
    Et quant à moi, je me soigne aussi. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous n'avons pas vécu dans la même famille, mais nos parents étaient sans doute de l'ancienne génération, où l'on ne montrait pas ses émotions, où l'on ne disait pas ses sentiments...
      Tu dois apprécier que ta fille et ton fils te disent qu'ils t'aiment... (sourire)
      Bonne fin de soirée, et douce nuit à toi, Pastelle. Bisous.

      Supprimer
  4. Pour ma part, je suis pleine de paradoxe à ce sujet ! Je suis du signe du taureau et souvent je fonce tête baissée à dire ce que je pense... franchement... au risque de blesser. Mais j'ai également subi, petite, le manque d'effusion de la part de mes parents et maintenant qu'ils se lâchent plus (ils doivent réaliser que le temps leur est compté en vieillissant), j'ai du mal à apprécier ces mots qui m'ont tant manqué et qui, sortant si tardivement de leur bouche me paraissent désormais tronqués !... Du coup, du fait de cette éducation, j'ai aussi du mal à dire "je t'aime"... mais je me soigne... surtout vis-à-vis de mes filles... car je sais comme ça peut être dévalorisant de ne jamais l'entendre !... Comme j'aimerai avoir le temps de voir ce film... malheureusement... ça m'étonnerait !... Bizzz. Mymy.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Donc, toi aussi Mymy, tu te soignes ? (sourire)
      C'est vrai qu'il est dur de ne pas entendre ces mots, mais c'est vrai aussi que lorsqu'on n'a pas eu l'habitude de les entendre, ces mots peuvent résonner d'une façon agressive en nous, ils peuvent nous déranger, nous mettre mal à l'aise. A propos de tes parents, je comprends bien ce que tu veux dire. Mais ils pensent sûrement bien faire en te les disant maintenant. :-)
      Merci pour tes mots, Mymy, et de ta visite. Bonne fin de soirée. Bises à toi aussi.

      Supprimer
  5. moi ussi, j'ai été bouleversée par ce film, si criant sz vérité, et tellement d'actualité.

    J'ai envie de dire, que moi aussi, je ne sais pas dire mes sentiments, car je n'ai pas eu l'habitude dans ma famille, peut-être parce que nous étions 6 enfants, et que nos parents n'avaient pas le temps de nous dire leur amour, ou tout simplement que cela ne se faisait pas.

    Je suits émerveillée, par les jeunes mamans, qui appellent leur enfant :
    mon coeur. Je n'ai jamais prononcé de tels mots à mes fils, mais rassure toi Françoise, je pense que nos enfants savent que nous les aimons ; et tu leur le prouves par d'autres gestes, et d'autres attitudes, moins
    signifactives, mais peut-être plus vraies...
    En lisant tes mots sur ton blogg, j'apprends des choses sur ton enfance que je ne soupçonnais même pas. A discuter de vive voix, un après-midi devant un thé et un gateau !!!
    Grosses bises - bonne nuit - Gigi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous avons discuté de tout cela de vive voix, hier soir, Gigi, je ne vais donc pas le redire ici.
      Juste, je me rends compte que nous avons vraiment plein de points communs, nous pourrions presque être des soeurs jumelles !... (sourire)
      Oui, pour le thé et le gâteau ! et à bas... le régime !!!... :-)))
      Grosses bises à toi aussi, et bonne nuit, Gigi.

      Supprimer
  6. Dire...Peut être qu'il te faudra encore du temps....Mais écrire! Sauf erreur de ma part, tu les écris tes sentiments, tes émotions, n'est ce pas? Donc tu les exprimes!Et nous cela fait écho en nous et donc du bien! Merci Françoise!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce que tu me dis, me fait penser que si, en effet, j'ai encore du mal à dire mes émotions, mes sentiments, je devrais les écrire à la ou aux personnes concernées, ce serait déjà bien ! :-)
      Merci à toi, Hélianthine. Ravie de te revoir, vraiment ! Bisous.

      Supprimer

  7. Mais déjà tu les exprimes par écrit tes sentiments!
    Et trop de spontanéité n'est pas toujours sans problème
    Cela ne m'empêche pas d'envier ceux qui sont spontanés
    Je suis sûre que ce film me toucherait beaucoup moi aussi.
    J'ai bien aimé ton article

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je suis sûre que tu aimerais ce film, Gazou, car tu es une femme qui a beaucoup de sensibilité, cela se lit dans tes billets. :-)
      Merci à toi, et bonne fin de soirée. Je t'embrasse.

      Supprimer
  8. Je rejoins Gazou et trouve que tu les exprimes tes sentiments, par l'écriture déjà (mots mais aussi photos). Et aussi par les textes, citations, chansons, films...enfin tout ce que tu choisis de publier sur tes blogues. Et pour le reste,"tu travaille" et c'est le principal il me semble ce travail sur soi. Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Louis-Paul, pour tes gentils mots. Oui, tu as raison, mes écrits, mes photos, m'aident beaucoup à exprimer ce que je ne peux pas exprimer encore oralement, et c'est déjà bien. Mais j'ai vraiment envie d'apprendre à "parler", à "dire" à voix haute, ce doit avoir une autre résonance en soi et chez les autres aussi. Douce nuit à toi, Louis-Paul. Je t'embrasse, moi aussi.

      Supprimer
  9. Question : l'amour sans les mots de l'amour est-il vraiment l'amour ?
    (Que ce soit vis-à-vis des enfants, de son partenaire, ou d'autres personnes qu'on aime…)

    Beaucoup de parents disent : de toute façon les enfants savent que je les aime…
    Ah bon ? En êtes-vous si sûrs…
    Aimer serait-il : faire des choses pour… ? Ou plutôt cela se réduit-il à faire des choses bonnes pour l'enfant ?
    Il y a tellement d'enfants qui disent leurs parents ont manqué de mots d'amour envers eux…
    Ça doit quand même vouloir dire quelque chose…


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que même sans les mots, les personnes concernées (les enfants, le compagnon, la famille) ressentent cet amour, mais le fait de le dire doit en effet apporter autre chose. Si j'en parle, c'est que moi-même, enfant, je n'ai pas reçu ces mots et cela m'a en effet manqué de ne pas les entendre. C'est pour cela que je voudrais apprendre à les dire plus facilement et plus spontanément. Et que j'y travaille ! :-)
      Merci pour ton commentaire, Alain. Bonne fin de soirée à toi.

      Supprimer
  10. merci pour ton comm chez moi, Françoise...
    je te lis très souvent, sans poster... du coup, je me lance à te répondre aussi.
    comme beaucoup, j'ai grandi dans une famille où on ne dit pas "je t'aime" à ses enfants... par écrit, parfois, dans une carte d'anniversaire ou de noël... je me suis juré de faire le contraire avec mon fils. mais je suis toujours incapable de le faire avec mes amis.
    le seul que j'aie entendu de ma maman est au décès de mon papa. ce n'est pas vraiment celui dont j'ai envie de me souvenir...

    je crois que l'émotion, tu l'exprimes encore bien plus par écrit, dans tes magnifiques photos aussi...

    je t'embrasse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est moi qui te remercie, Célesthyne.
      Apparemment, à vous lire, toi et les autres, nous avons été nombreux à ne pas entendre ces mots "je t'aime", et du coup, nous avons du mal à les prononcer, à notre tour. Ne désespérons pas, nous y arriverons, j'en suis sûre !
      Douce nuit à toi, Célesthyne. Je t'embrasse, moi aussi. :-)

      Supprimer
    2. Comment on fait pour faire taire c'est émotion je t'en supplie j'en est marre de pleurer d'être triste tout le jours je sais que après sa sera plus pareille mais dit moi stp dit moi comment on fait

      Supprimer
    3. Je ne sais que te répondre, Anonyme... Je sens bien ton désespoir, mais je n'ai pas de recette miracle. Peut-être serait-il bien que tu te fasses aider par quelqu'un ?
      Bonne soirée à toi, je t'embrasse.

      Supprimer
  11. Coucou Ma Françoise

    Je pense que tu es tout simplement pudique !!
    "Il m'arrive toutefois de les dire lorsque j'ai bu un petit verre de trop." C'est très mignon, j'adore ♥

    Maintenant je dis plus facilement "Je t'aime"
    Ces mots magiques arrivent à nous réparer et réparer !!

    Ne t'inquiète pas : nous nous soignons tous !!
    Tout le monde souffre "du pas dit, du pas assez dit ou de trop dit"!!

    L'important est la sincérité et le respect ♥
    Et je peux te l'affirmer : tu n'en manques pas ♥ ♥ ♥

    Je t'aime Ma Françoise ♥
    Claude



    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou ma chère Claude :-)
      Peut-être bien que je suis... pudique... :-)
      Oui, comme tu le dis, l'important est la sincérité et le respect, j'ai toujours eu horreur du mensonge.
      Bonne soirée à toi, Claude, et merci pour tes mots :-)
      Je t'embrasse fort.

      Supprimer
  12. salut tout le monde, bah moi dans mon cas à la base j'étais toute timide petite tandis que maintenant ce n'est pas que je suis timide mais je suis toujours dans la lune H/24. J'arrrive à me libérer de plus en plus comment je fais ? exemple : je stresse pendant 2min et là je réagis et je me dit au pire tu t'en bat les couilles de toute façon tu pourra pas l'éviter et revenir en arrière.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une façon de réagir qui a l'air de te convenir, Anonyme, donc c'est que tu as trouvé la solution en toi. :-)
      Merci de ta visite, et au plaisir.

      Supprimer

Merci pour vos petits mots que j'apprécie infiniment.