et aussi de partager avec vous mes photos, mes lectures, mes goûts musicaux...

vendredi 19 novembre 2010

Ne pas abuser

Comme j'en ai déjà parlé, je crois, je suis une femme assez timide, pas très hardie. Lorsque j'étais jeune, de ce fait, et parce que mon degré de timidité était bien pire encore que celui de maintenant, j'avais l'impression que certaines personnes en profitaient pour me dire des trucs pas toujours très agréables ni sympas, parce qu'ils savaient que je ne réagirais pas, que j'encaisserais. Ils avaient raison, je ne réagissais pas. Quand j'y repense maintenant, je me dis que, finalement, je me laissais "maltraiter", car agir ainsi avec une personne dont on sait qu'elle est trop timide pour réagir, c'est une sorte de maltraitance, je pense. C'est profiter de la timidité de cette personne. Combien de fois, aussi, par exemple, je me suis fait poser des lapins (par des amies ou amis), et je laissais faire sans rien dire. Je ne formulais jamais aucun reproche. Je ne disais rien. Je rentrais chez moi. Et cela n'était jamais réglé, puisque je disais rien. Lorsque j'y repense, maintenant, je me dis que j'étais vraiment "bête" de me laisser traiter de la sorte. Mais je n'osais rien dire, et je ne disais rien.
En prenant de l'âge, j'ai pris de l'assurance, mais parfois encore, il m'arrive de me laisser "traiter" ainsi. Et alors, j'essaie de réagir, car ces souvenirs du temps où j'étais jeune et si timide, me mettent mal à l'aise. Certain(e)s, maintenant, m'incitent et me poussent volontairement à me faire sortir de mes gonds, m'incitent à réagir, mais cela, pour mon bien. Cela les énerve de me voir si gentille et si complaisante. Et c'est vrai, lorsque j'y repense, qu'est-ce que j'ai pu être gentille et complaisante avec certain(e)s, alors que j'aurais dû pousser un bon coup de gueule! Et c'est ce que je vais essayer de faire, dorénavant, pousser de temps en temps un bon coup de gueule! Tiens, cela me fait déjà du bien de l'écrire (sourire).

7 commentaires:

  1. FRANÇOISE

    En te lisant je me dis que c'est difficile la vie, car
    on peut accepter le comportement des autres
    en se disant " je me mets à sa place "

    Il (elle) n'a pas le temps,

    il (elle ) réagit en fonction de son vécu.

    il ( elle ) je l'apprécie beaucoup, donc j'efface.

    Si bien qu'a force, les gens s'habituent a une extrême tolérance, et donc ne font plus d'efforts pour entretenir la relation.
    Et si en plus... la timidité vient se greffer là- dessus....

    Ben en tout cas, merci encore pour ce blog, merci d'être mon " remue-méninges "
    et
    ***** merci d'être toi *****

    RépondreSupprimer
  2. Oui, Marie, c'est important de se mettre à la place de l'autre, il faudrait toujours arriver à se mettre à la place de l'autre, ainsi, on arriverait à mieux le comprendre et à comprendre son comportement.
    Ce n'est pas rendre service aux gens de ne rien leur dire, car ils prennent l'habitude, et ne s'interrogent même plus sur la façon dont ils traitent les autres, ils ne se rendent pas compte puisque l'autre ne réagit pas. En fait, c'est un peu la faute aux deux, si l'on y songe bien.
    Merci à toi, Marie, pour tes petits mots précieux (sourire).
    Passe une bonne nuit, et courage pour demain.
    Plein de gros bisous.

    RépondreSupprimer
  3. Oui, la timidité est un poison dans notre société... L'âge est un atout car effectivement on prend de l'assurance, mais ce n'est jamais assez... Je me retrouve assez bien dans ce que tu décris, avec peut-être quand même des moments où j'explose (mais alors après c'est assez terrible, je m'en veux !!!).
    Aller, vas, je te soutiens (tu me diras que ça ne solutionne rien, mais bon, tant pis, ça fait jamais de mal ...) !!! Tu as raison, un bon coup de gueule de temps à autre, ça soulage !!!

    RépondreSupprimer
  4. Oups du moment que tu ne pousses pas ton coup de gueule contre moi... alors ça va!
    Mais je comprends ce que tu écris ici... il y a des gens qui abusent vraiment
    Mais il serait intéressant pour toi de te poser la question de savoir POURQUOI tu ne réagissais pas? POURQUOI tu te laissais faire?
    Bon WE à toi...

    RépondreSupprimer
  5. Coucou Françoise

    Je vais te surprendre, je pense que la gentillesse nous construit !!!!

    Être foncièrement gentille...........Je trouve cela plutôt bien !!!!

    Je suis comme toi, je suis gentille.....Mais avec une grande gueule : moi je dis les choses......Eh bien contrairement à ce que tu crois ce n'est pas si bien que ça !!!!

    Parce que je me fatiguais souvent !!!!
    A trop l'ouvrir on ne m'écoutait plus !!!!

    Il faut savoir aussi être gentille avec soi !!
    Avoir le souci de soi !!!!
    Et choisir les personnes intéressantes !!!!

    Quand on est gentille et complaisante, comme tu dis, ça remet les personnes en question et çà elles n'aiment pas !!!!

    Ne te perds pas de vue !!
    Sois ce que tu as envie d'être !!
    Ne laisse personne décider à ta place !!

    Sois gentille et fais-toi respecter en douceur
    Impose-toi !!!!
    Tu seras surprise............

    Allez gentille Françoise, je te souhaite une douce après-midi............

    Claude

    RépondreSupprimer
  6. FRANÇOISE

    Je suis que trop trop d'accord avec toi !!!!
    ;-))))

    Ce n'est pas rendre service aux gens de ne rien leur dire, car ils prennent l'habitude, et ne s'interrogent même plus sur la façon dont ils traitent les autres, ils ne se rendent pas compte puisque l'autre ne réagit pas.
    c'est vrai c'est la faute des deux !!!Gros bisous et merci encore FRANÇOISE.
    Tu n'imagines pas à quel point, ta publication m'est chère ;-)))

    RépondreSupprimer
  7. - Merci pour ton soutien, Rêva :-)
    J'imagine, oui, qu'un bon coup de gueule, parfois, doit faire terriblement de bien! ;-)
    Belle soirée à toi, et merci de ta visite.

    - Non, Coumarine, jamais contre toi! :-)
    Les deux questions que tu poses, je me les pose souvent, tu sais. Je finirai bien un jour par trouver les réponses, je l'espère du moins, cela m'aiderait bien.
    Bon week-end à toi aussi. Bises.

    - Bonsoir Claude, et bienvenue.
    Ton commentaire me plaît bien et me séduit.
    Je vais y réfléchir aussi. Après tout, oui, pourquoi changer? Mais je voudrais juste savoir le pourquoi d'un tel comportement, ce serait intéressant de le connaître.
    Belle soirée à toi et douce nuit.

    - Oui, Marie, c'est la faute aux deux. Le comportement de l'un engendre le comportement de l'autre, c'est presque obligé.
    Gros bisous à toi aussi, et merci à toi aussi! (sourire)

    RépondreSupprimer

Merci pour vos petits mots que j'apprécie infiniment.