et aussi de partager avec vous mes photos, mes lectures, mes goûts musicaux...

dimanche 2 décembre 2012

Là-haut, un lieu que j'aime...

Quelques photos d'un petit coin du Puy-de-Dôme que j'aime tout particulièrement. Deux belles journées passées chez ma belle-soeur. Merci à elle de m'avoir si bien accueillie dans sa maison encore empreinte de la présence de mon frère. Là-haut, à 1000 m d'altitude, pas un bruit, le silence, à peine troublé par le murmure du vent dans les arbres. Là-haut, une vue magnifique sur la vallée encore dans la brume. Là-haut, la neige, blanche et apaisante, révélant, deci delà, le passage d'un chevreuil, d'un renard, d'un lapin ou d'un autre petit animal. Là-haut, un lieu que j'aime...



Et n'oublions pas les deux petites minettes...

10 commentaires:

  1. On ne s'habitue jamais, on n'oublie pas. Parfois c'est difficile de retrouver les lieux où on a aimé, où on a été aimé. Je suis heureux que sa présence bienveillante t'accompagne.
    Bonne soirée Françoise :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, Philippe, je sais que tu comprends. Bonne soirée à toi aussi, et merci. Je t'embrasse.

      Supprimer
  2. En voyant tes photos et lisant ta Note, je suis remonté dans mes souvenirs; du temps où notre famille se retrouvait pour les vacances dans un châlet de l'Aude dans les Pyrénées. Au décès de mon Papa, il a été vendu mais la vie à fait que ma soeur Christine s'est retrouvée dans le département voisin de l'Ariège. En nous rendant l'an passé pour l'accompagner dans son dernier voyage, j'ai retrouvé toutes ces routes tant de fois empruntées dans cette région. Tout cela fait maintenant partie de mon "état d'âme" et je suis heureux de pouvoir le partager avec toi car nous avons en commun cette même sensibilité, j'en suis sûr. Je t'embrasse bien fort Françoise.Merci de tous tes passages de ces derniers temps.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est moi qui te remercie également de ta présence, Louis-Paul, et aussi de ce partage. Oui, je suis sûre moi aussi que nous avons la même sensibilité et bien souvent les mêmes ressentis.
      Je te souhaite un bon début de semaine, et une belle journée. Je t'embrasse.

      Supprimer
  3. ces endroits qui nous plongent encore plus dans la solitude de l'âme, que l'on aime en même temps retrouver et où l'on ressent le poids des souvenirs... j'en ai des endroits comme celui là...

    très beau Françoise.. Tendresses

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, ma chère Nanou. :-)
      Je t'embrasse très fort et te souhaite une bonne soirée et une douce nuit.

      Supprimer
  4. Je comprends que tu aimes...
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, tu aimerais cet endroit, toi aussi, Godnat.
      Gros bisous.

      Supprimer
  5. Très beaux ces paysages et empreints d'une grande sérénité. Te replonger ainsi dans l'univers de ton frère, ce doit être à la fois apaisant pour l'âme et très douloureux. Et pourtant, je pense qu'on en a besoin, besoin de partager ton émotion, et le manque avec ta belle-soeur, prolonger le lien, sentir la présence. Je le comprends fort bien moi qui viens de vivre le décès de ma mère (fin juillet). Je t'embrasse fort ,Françoise, en douceur et en fraternité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Maintenant, plus apaisant que douloureux, Malou. Mon frère me fait toujours des signes, quand il le peut, comme il le peut, et je sais qu'il est heureux là où il se trouve. Bien sûr que sa présence me manque, même beaucoup, mais il n'aimerait pas que je sois triste, alors pour lui, je souris.
      Perdre sa maman est aussi très douloureux, la mienne est partie il y a dix ans, et je pense encore beaucoup à elle, à sa douceur, à sa gentillesse, à son amour. Mais tout comme pour mon frère, je sais qu'elle n'est jamais bien loin. Je t'embrasse très fort, moi aussi, Malou. Belle journée à toi.

      Supprimer

Merci pour vos petits mots que j'apprécie infiniment.