et aussi de partager avec vous mes photos, mes lectures, mes goûts musicaux...

mardi 25 octobre 2011

Un rêve revisité

Il y a deux semaines, je suis allée à une journée de Pleine conscience. Je vous reparlerai de cette journée une autre fois, mais ce soir, j'ai envie de vous en raconter juste un instant, mais un instant fort pour moi.
Nous étions un groupe de 14, et se trouvait avec nous, Chantal, une intervenante astrologue, psychothérapeute et prof de Qi Gong. Le thème du jour était "le rêve". Moi qui rêve beaucoup, vous pensez bien que j'étais intéressée. Chacun à notre tour, si nous le désirions, nous pouvions raconter un rêve, récent ou ancien, un rêve en tous cas qui nous avait marqués. J'ai eu envie de raconter un rêve que je faisais il y a déjà plusieurs années, un rêve récurrent, qui se terminait invariablement en cauchemar. Je rêvais que j'étais chez moi, dans ma maison, seule, et que quelqu'un frappait à la porte. Dans ce rêve, je ne voulais surtout pas ouvrir la porte, car il y avait un danger terrible si je l'ouvrais. Alors je criais dans mon rêve pour me réveiller et je me réveillais sans savoir ce qui se trouvait derrière la porte. La journée, je me disais qu'il fallait absolument que je me débarrasse de ce rêve, et qu'il faudrait que j'ouvre cette porte la prochaine fois que je ferai ce rêve. Ce que je fis quelques jours suivants. A nouveau dans mon rêve, j'entendis frapper à la porte, et au lieu de crier, je décidai de l'ouvrir. Ce que je fis. Je me trouvai alors face à face avec une petite fille blonde aux yeux bleus (moi, oui, j'étais blonde lorsque j'étais petite). Mais curieusement, dans ce dernier rêve, car je ne le refis plus après, j'attrapais cette petite fille par le bras, et l'envoyais furieusement valdinguer dans les airs pour m'en débarrasser !... Pourquoi cette violence après elle ?... je n'en savais rien, mais je ne refis pas ce rêve.
J'expliquai donc ce rêve à Chantal et aux autres personnes. Chantal me demanda si j'étais d'accord pour revivre ce rêve, mais en le revivant actuellement, avec les gestes que j'aurais maintenant à l'égard de cette petite fille. J'acceptai. Je recommençai donc à raconter mon rêve, jusqu'au moment où j'ouvre la porte et me trouve face à face avec cette petite fille. "Que fais-tu, alors, maintenant ?" me demande Chantal. "Là, je la prends par la main, et l'attire doucement vers moi." "Et puis ?" "Je la prends dans mes bras, et la serre tendrement." "Et maintenant, que fais-tu ?"... Très émue, et au bout d'un moment qui me semble interminable, je finis par dire : "Et je lui dis que je l'aime...". Moment de silence... Cette petite fille dans mon rêve était moi, moi qui n'arrivais pas à m'aimer, que je rejetais, que je violentais... Et maintenant, me suis-je enfin réconciliée avec moi ?... Ai-je enfin appris à m'aimer ?... Oui, je crois bien que oui...

18 commentaires:

  1. Demain, je reviens te lire...

    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  2. Merci à toi d'avoir partagé ce rêve, très beau, que je com-prends parfaitement.

    RépondreSupprimer
  3. Françoise

    Comme tu rêves beaucoup, il devait être difficile de choisir ce rêve, plutôt qu'un autre !!!
    L'issue est très belle !!!
    J'aimerai bien décrives d'autres rêves
    " traités " par cette dame ;-)))
    Gros bisous et bonne journée.

    RépondreSupprimer
  4. Il fallait que je te relise!
    il fût un temps, lointain....ou je lisais tout ce que l'on pouvait écrire sur l'interprétation des rêves !

    Tu as fais une belle expérience !apprendre à s'aimer !

    Bisous Françoise

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour ma douce,
    Je vois que tu évolues à grande vitesse.
    Apprendre à comprendre notre inconscient, le message de nos rêves, c'est très important pour vivre en harmonie avec le conscient, au jour le jour.
    Ton âme est belle ma douce Françoise
    PS: ce week-end la 1ère initiation de Reiki m'a apporté quelque chose de très fort.
    Je continuerai dans cette direction.
    Je te fais de très gros bisous.

    RépondreSupprimer
  6. Ton billet me parle, tes mots me parlent et ton rêve me parle, la petite fille aussi... Ta conclusion est pleine d'espoir.
    MERCI Françoise, oui, tu es une belle personne.
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  7. Oh ma Françoise, quelle force dans ce rêve ! Je suis pleine de frissons à te lire. Quel grand pas tu as fait ... Sais-tu que tout commence par soi. Si tu ne t'aimes pas toi, comment peux-tu être toi, avec tout ce que tu peux donner ?
    Cette expérience est magnifique. Tu vas voir comme elle va te faire avancer. Je suis si heureuse que tu nous la fasse partager.
    Je te fais des gros bisous ma Françoise

    RépondreSupprimer
  8. Eh bien tu en vis des choses en ce moment Françoise! C'est que tu es prête à les vivre, certainement. Merci de partager ces émotions!

    RépondreSupprimer
  9. Coucou Françoise

    "Depuis quelques temps, je me rends compte que je suis en train de changer."
    Tu avais déjà tout dit !

    Je pense que tu as une force en toi qui te permet d’accéder à la compréhension de tes rêves..... Tu es prête !

    Je m'aperçois à la lecture de ton billet que l'on peut revisiter ses rêves..... J'♥ ce côté positif !

    Douce journée
    Je t'embrasse très fort
    Claude

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour, Françoise.

    Tu rêves si bien qu'on croirait que tu as inventé le rêve du rêve...
    Avec une chute si belle.

    Merci beaucoup.

    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  11. Que te dire Françoise, juste que j'ai les joues salées et je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  12. Ca me parle fort ce que tu racontes là. J'ai vécu la même expérience lundi dernier lors de ma séance avec "ma" réflexo (thérapeute psycho-corporel).

    Elle m'a invité à m'imaginer quand j'étais petite et à se faire rencontrer moi-enfant avec moi-adulte.
    Un exercice très difficile (je ne suis pas à l'aise avec les exercices de visualisation). Et très fort en émotion. Je me suis retrouvée ruisselante de larmes.

    Ce n'était pas une problématique de s'aimer soi-même.. C'était retrouver son enfant intérieur pour se donner l'autorisation de vivre dans le monde adulte.
    Je suis en plein travail de re-naissance.
    Que mon enfant intérieur soit mon guide pour oser faire, oser dire, oser danser, oser chanter, oser rencontrer, oser rire, oser aimer... oser être pleinement vivante tout simplement.

    RépondreSupprimer
  13. Je viens de lire de com. de Suzame, et j'y suis trèèèès sensible, sans doute parce que je m'y retrouve !

    RépondreSupprimer
  14. Merci beaucoup pour tous vos petits mots. Je ne vous répondrai pas personnellement, mais je vous dirai que vos commentaires sont un cadeau pour moi, car ils sont le signe de l'intérêt que vous portez à ce que je vis en ce moment. Merci pour vos réflexions et témoignages, merci de votre présence et amitié.
    Je vous souhaite un très beau week-end. Qu'il soit doux et agréable.
    Je vous embrasse très fort.

    RépondreSupprimer
  15. Je suis toujours frappée par la force des rêves et de ce qu'ils veulent nous dire. Cette histoire en est encore une belle preuve.

    RépondreSupprimer
  16. Bonsoir desperate orthophoniste, et bienvenue !
    Oui, les rêves, il faut les écouter, ils nous apprennent bien des choses.
    Bonne soirée, et merci de votre visite.

    RépondreSupprimer
  17. Bonsoir,
    je voulais vous remercier pour le lien.
    J'ai parcouru votre blog. J'y ai trouvé de la chaleur et de la bienveillance. Merci.
    Je rêve aussi beaucoup. ''Je'' les guide aussi un peu maintenant, mais pas trop.
    Parfois également, j'intègre le petit garçon que j'étais, que je n'ai jamais quitté, avec ses bouclettes et son sourire malicieux, dans le corps d'aujourd'hui. C'est toujours un moment intense et vraiment silencieux.

    RépondreSupprimer
  18. Bonsoir itinérant,
    Si j'ai mis votre lien, c'est que votre blog m'a plu et intéressée :-)
    Merci pour votre commentaire.
    Et belle nuit à vous.

    RépondreSupprimer

Merci pour vos petits mots que j'apprécie infiniment.