et aussi de partager avec vous mes photos, mes lectures, mes goûts musicaux...

lundi 21 septembre 2015

Cela me donne à réfléchir...

Tout en lisant des romans, je continue bien sûr à lire d'autres ouvrages. Ces jours, je suis dans la lecture de : « Ces glucides qui menacent votre cerveau. Pourquoi et comment limiter gluten, céréales, sucres et glucides raffinés. »
Un livre très intéressant qui interroge.
Voici un extrait du quatrième de couverture, cela vous donnera une idée :
« On le sait, notre santé commence dans notre assiette. Ce qu'on ne savait pas encore, c'est que c'est le cas aussi pour notre cerveau.
En s'appuyant sur des données longtemps tues par la communauté scientifique, le neurologue David Perlmutter fait une révélation qui donne froid dans le dos. Certains glucides, et notamment le gluten et les sucres, sont liés à de nombreuses pathologies: Alzheimer, trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité, (TDAH), épilepsie, anxiété, maux de tête chroniques, dépression, insomnie, pour ne citer qu'eux. »

Moi qui suis une grande consommatrice de glucides, cela me donne à réfléchir... Cette lecture va peut-être m'aider dans mon désir de ralentir cette consommation (parfois excessive) de sucres.
.

21 commentaires:

  1. Ah oui, tu nous fais réfléchir là ! je me réfréne en sucres mais je suis toujours en manque . De toute façon cette évolution rapide vers des maladies neurologiques évoque le changement alimentaire. je n'aurais pas pensé aux sucres toutefois.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne le pensais pas, moi non plus, avant de lire ce livre, Lison. Toi, tu manges des sucres, mais tu les dépenses presque instantanément, tu es tellement active. Moi, non... (sourire)
      Bonne soirée, gros bisous.

      Supprimer
  2. j'ai trouvé un livre PASSIONNANT "Le charme discret de l'intestin ! oui tout à fait passionnant à lire sans modération

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je le lirai donc, Josette ! :-) Merci de ta visite.

      Supprimer
  3. Moi, je me méfierai d'un bouquin préfacé par Henri Joyeux, qui est actuellement poursuivi par l'ordre des médecins pour ses conneries contre les vaccins !!

    Et le coup du "complot" classique (les scientifiques vous cachent ce qu'ils savent.....) je suis étonné que ça marche encore...

    Je pense qu'il n'y a qu'une solution :
    ARRETER IMMÉDIATEMENT de manger, boire, respirer, car tout ça est EXCESSIVEMENT DANGEREUX !
    C'est aussi cet auteur qui déclare que les céréales, c'est mauvais pour la santé....
    Bref ! encore un qui se fait du blé en tentant de nous faire peur

    Mais les dollars c'est très bon pour sa santé !....

    Faut juste pas être dupe !...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends que tu n'apprécies pas Henri Joyeux, Alain. Mais ce livre n'a pas été écrit par lui, et il est très intéressant, néanmoins. En tous cas, à moi, il m'apprend des choses qui peuvent m'être très utiles. Qu'il se fasse du blé :-) en nous faisant peur, peut-être, mais dans toute chose il y a du bon, et je dis que dans ce livre, il y a aussi du bon à prendre et à apprendre. :-)
      Bonne soirée à toi, et merci de ta visite.

      Supprimer
  4. Mon thérapeute conseille : " de tout un peu ".
    J' observe chaque fois que je peux le système consistant à ne pas mélanger certains groupes d'aliments avec d'autres. Et là encore sans contrainte.
    J'ai entendu parler du livre que cite 0@Josette. Une amie l'a lu , elle doit me le prêter. Je t'en reparlerai.
    Je sais que l'âge aidant le besoin de sucre ( et desucreries ) se fait sentir. Un besoin de douceur sans doute ????
    Bonne soirée ma chère Françoise.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour moi, il n'est pas question d'âge pour aimer le sucre, Sable, j'aime le sucre depuis ma plus tendre enfance, j'ai été élevée au sucre, n'aimant rien d'autre à l'époque, et ayant très peu d'appétit, et je n'arrive pas à me déshabituer de ce goût si doux et si consolateur sans doute...
      Oui, tu me parleras de ce livre, je veux bien. Merci.
      Bonne soirée à toi aussi, ma chère Sable. Je t'embrasse.

      Supprimer
  5. Je fais pour ma part très attention aux glucides... ensuite, il faut manger un peu de tout avec modération... je vais de plus en plus vers une alimentation végétarienne et cela me convient tout à fait ;-)
    Bises, Lolo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense qu'il faut choisir l'alimentation que l'on sent bonne pour soi. Si ce n'est pas bon, de toute façon, le corps le fait sentir, il suffit de l'écouter.
      Bonne soirée, Laure. Bises.

      Supprimer
  6. "on creuse sa tombe avec sa fourchette" dit la sagesse populaire. Est-ce le secret de la longévité chez les asiatiques, les baguettes.
    Bzzz...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. (sourire) En tous cas, avec les baguettes, ils doivent manger moins vite qu'avec une fourchette, et l'un des secrets de la longévité est aussi de manger lentement...
      Bises, et une bonne soirée le bourdon. :-)

      Supprimer
  7. Le cerveau est attaqué par les microbiotes parasitaires de l'estomac et du gros intestin. Je vais faire court : mon fils n'a plus de tics, n'est plus anxieux, n'est plus en surpoids, moi, tous mes travers un peu bipolaires ont disparu, depuis 2 ans que nous ne mangeons plus rien d'industriel, tout bio et sommes végétaliens. Cela a sauvé nos vies.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense, moi aussi, que l'alimentation est très importante. J'avais vu une vidéo, il y a quelques mois (ou années je ne sais plus), sur un test fait dans une école. En fait, pendant un mois, à la cantine, les enfants ne mangeaient que des aliments ne contenant aucun adjuvant, aucun colorant, aucun rehausseur de goûts, etc. Les parents avaient aussi joué le jeu à la maison, et les enfants eux-mêmes vérifiaient sur les boîtes qu'il n'y avait pas de colorants ou autres dans ce qu'ils allaient manger. Au bout d'un mois, les instits étaient unanimes, les parents également, les enfants avaient moins de troubles de l'attention, étaient moins fatigués, dormaient mieux, etc. C'est bien une preuve de l'importance de l'alimentation sur le corps et les neurones, non ?
      Bonne soirée à toi, Kristel. Heureuse de te relire. Gros bisous.

      Supprimer
  8. Coucou Françoise <3
    Pour ma part, je serais plutôt "salée" charcuterie, saucisson sec ;-))
    De toutes façons, nous venons au monde avec un capital génétique plus ou moins en notre faveur ou défaveur !
    Et puis ce qui était bon hier n'est plus d'actualité !
    Il fallait boire du lait, même dans les écoles, il était distribué et maintenant le lait est bon pour le pt veau mais pas pour nous !
    Le pt déjeuner était primordial, maintenant il est à revoir aussi...
    Quand je travaillais en maison de retraite, j'ai connu une dame qui a fêté ses 100 ans, eh oui, en mangeant pendant des années des pts gâteaux à la pâtisserie avec ses amies ;-))
    Bien sûr, il faut raison garder, mais un petit plaisir est aussi bon pour le moral !
    Je t'embrasse très fort <3
    Claude

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Claude :-)
      Oui, nous venons au monde avec un capital génétique, mais nous pouvons le modifier en changeant notre alimentation, j'ai appris cela en diététique chinoise. Pas forcément tout changer, mais changer certaines habitudes. Je crois aussi que le mental joue beaucoup dans la longévité. Cette dame qui a fêté ses 100 ans devait beaucoup aimer la vie, je pense.
      Je suis d'accord avec toi : un petit plaisir est bon pour le moral ! :-)
      Bonne soirée, Claude. Je t'embrasse très fort moi aussi.

      Supprimer
  9. J'aimerais bouziller le cerveau à manger du sucre mais j'ai un diabète alors ce sera le pancréas qui trinquera d'abord ! ;-)
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors limite un peu le sucre, Philippe. Je sais, c'est facile à dire mais pas à faire... j'en sais quelque chose... (sourire)
      Bonne soirée à toi. Bises.

      Supprimer
  10. savoir se faire plaisir, tout en étant raisonnable, cela aide aussi à garder une bonne santé et aussi un bon moral

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, Gazou, savoir trouver le juste milieu...
      Bonne soirée à toi.

      Supprimer
  11. savoir se faire plaisir est nécessaire aussi pour garder le moral et une bonne santé...alors soyons raisonnables mais pas excessifs

    RépondreSupprimer

Merci pour vos petits mots que j'apprécie infiniment.