et aussi de partager avec vous mes photos, mes lectures, mes goûts musicaux...

jeudi 29 avril 2010

Aime-moi, je t'aimerai...

Juste des questions... en vrac...
- Aimons-nous les gens pour ce qu'ils sont, ou les aimons-nous pour le reflet qu'il nous renvoie de nous ? (reflet positif, bien sûr).
- Les gens nous aiment-ils pour ce que nous sommes, ou bien pour le reflet que nous leur renvoyons d'eux ?... (idem ci-dessus)
- Pouvons-nous apprécier, aimer quelqu'un qui nous renvoie un reflet négatif ?
- Pouvons-nous aimer quelqu'un qui ne nous aime pas ?
- L'amour n'est-il pas un tantinet intéressé ?
- L'amour n'est-il pas un tantinet narcissique ? Admire-moi, je t'aimerai... Cesse de m'admirer, je cesserai de t'aimer...
- Qui aime-t-on le plus des deux ? L'autre ? Ou soi ?...

7 commentaires:

  1. Pour répondre a la question N°3 OUI hélas on peut aimer quelqu'un qui revoie un reflet négatif... malheureusement j'en sais quelque chose. Mais quand on est " accro" de quelqu'un. Ca n'engage que moi, je pense que ce n'est pas le cas pour tout le monde.
    Pour le reste je pense, tenant compte d'une précédente vie de couple, il est vrai que j'aimais aussi cette personne qui savait trés bien me valoriser...
    SUPER ce blog merci de l'avoir fait.

    RépondreSupprimer
  2. tout ce qu'on trouve de tellement admirable au debut apres nous devient rapidement insupportable..au demarrage d'une histoire que des qualités a la personne aimée puis avec le temps on arrive a lui trouver plus que des defauts...c'est ça l'amour au debut on s'enlace et après on s'en lasse....

    RépondreSupprimer
  3. @Merci de l'intérêt que tu témoignes à mon blog, passepartout. Cela m'encourage, je vais donc le continuer ;-)
    Oui, certaines personnes nous apprennent à nous aimer, tout simplement, en nous valorisant, et je dirais aussi, en nous respectant, c'est important.

    @Anonyme : Mais pourquoi est-ce que cela se passe ainsi ? Pourquoi les qualités deviennent-elles des défauts ? Pourquoi ne supporte-t-on plus ce qui nous a fait aimer l'autre au tout début ?
    Je suis sûre que certains savent nourrir suffisamment leur amour pour permettre à celui-ci de résister à la lassitude...

    RépondreSupprimer
  4. Françoise, je n'ai guère envie de répondre à toutes ces questions qui pourtant sont pertinentes.
    Mais quand on aime quelqu'un, on ne se pose pas ces questions-là.On ne s'en pose aucune...
    Ce n'est qu'après..éventuellement.
    Merci beaucoup.
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  5. C'est vrai, Herbert, on ne devrait s'en poser aucune, c'est toi qui as raison.
    Mais ce n'est pas toujours aussi simple, et c'est bien dommage...
    Belle journée à toi.
    Je t'embrasse aussi.

    RépondreSupprimer
  6. l'amour, ce ne sont pas des questions, c'est une foi. Et dans la foi on peut tout y mettre : des illusions narcissiques, de la quête spirituelle, de l'aveuglement, de la grandeur d'âme. ALors oui, on peut aimer quelqu'un qui ne nous aime pas, qui ne nous renvoie pas un reflet positif, oui l'amour peut également être narcissique, une pure projection fantasmatique. Bonne journée Françoise. Hélène

    RépondreSupprimer
  7. Merci pour tes réponses à mes questions, Hélène ;-)
    En fait, l'amour, c'est à chacun de se l'inventer, selon ses propres envies, ses propres désirs, c'est cela l'important. Il n'y a pas de recette, c'est à chacun de le créer à sa façon, après tout...
    Belle soirée à toi, et bon week-end.

    RépondreSupprimer

Merci pour vos petits mots que j'apprécie infiniment.