et aussi de partager avec vous mes photos, mes lectures, mes goûts musicaux...

lundi 28 novembre 2016

Du baume au coeur

Le petit rouge-gorge est de retour, comme chaque année, à la même époque... :-)

Photo faite ce matin de la fenêtre de mon bureau.

samedi 26 novembre 2016

Interview de Michel Simon

En me baladant sur le net, je suis tombée sur cette vidéo, une interview de Michel Simon. Michel Simon, cet homme si attachant, cet artiste au talent inoubliable, et cette gueule reconnaissable entre toutes. Il m'a fait sourire, rire, et il m'a attendrie aussi, juste ce qu'il me fallait pour aujourd'hui...

Nous sommes des êtres complets...

« Nous sommes des êtres complets et la nature nous amène à le ressentir profondément, alors que la société crée en nous le manque. Elle sait nous faire croire et nous faire ressentir qu'il nous manque quelque chose pour être heureux. Elle nous interdit d'être satisfaits de ce que nous avons, de ce que nous sommes. Elle ne cesse de nous faire croire que nous sommes incomplets. »
-> Laurent Gounelle (Le jour où j'ai appris à vivre)

lundi 21 novembre 2016

Les Frères Jacques - Paul Tourenne s'en est allé...

Les Frères Jacques, c'est toute une époque, et c'est déjà si loin. Lorsque j'étais gamine, je les écoutais chanter sur les 45t que mon père passait sur son électrophone. Et puis lorsque nous avons eu la télévision, nous avons pu les voir. Quatre chanteurs, dotés de moustaches (vraies ou fausses), habillés de collants noirs et de hauts de couleurs. Un quatuor qui combinait le chant et le mime. Ils avaient une sacrée pêche les Frères Jacques. Et lorsque j'y repense, je me dis que si quatre chanteurs se présentaient actuellement sur scène tels qu'ils se présentaient eux à l'époque, ils passeraient pour des illuminés. Quoique... je pense à Philippe Katerine... il est bien un brin déjanté, et ça passe bien. Enfin, on aime ou on n'aime pas. Moi, j'aime bien.
En fait, je parle des Frères Jacques aujourd'hui, car Paul Tourenne est mort hier à l'âge de 93 ans. Il était le dernier des quatre, encore en vie. Cela mérite bien un billet pour lui, pour leur rendre hommage.

Allez, un petit lien pour ceux qui ne connaîtraient pas leur histoire -> ​ L'histoire des Frères Jacques.

Et deux chansons : "La confiture", et "Les Tics" ! :-)


jeudi 17 novembre 2016

Le pouvoir des couleurs

Très intéressante étude sur le pouvoir des couleurs dans la vie de tous les jours.

« Les couleurs, nous les voyons, mais nous rendons-nous vraiment compte de l’influence qu’elles ont sur nous ? Dans un monde moderne qui privilégie les tons neutres et dénaturés, Jean-Gabriel, auteur du livre "L'étonnant pouvoir des couleurs" éclaire notre regard sur la couleur. »


« Si la matière grise était plus rose, le monde aurait moins les idées noires. » (Pierre Dac) 
.

mardi 15 novembre 2016

Paisibilité

Photo faite en fin de matinée en rentrant chez moi après le cours de qi gong.

lundi 14 novembre 2016

« Photos volées »

 « Observateur, contemplatif, Jean s'est remis à la photo depuis qu'il a perdu son travail, à 58 ans. Pas encore la retraite et trop vieux pour Pôle emploi, il vit seul mais conserve quelques amis. Certains logent entre Paris et Asnières, d'autres du côté de L'Oiseau bleu, un bistrot tenu par un jeune couple sympathique. Le temps n'en finit plus de s'étirer désormais, alors Jean plonge dans ses archives, ressort quelques portraits de son ex, de ruelles oubliées, de silhouettes sous la pluie. « Un jour, vraiment plus personne ne vous attend », murmure-t-il en remontant le col de son manteau, son Leica dans le creux de sa poche, quand les semaines ont la consistance d'un décor en carton.

Depuis « Moi aussi un jour, j'irai loin », en 1995, Dominique Fabre déambule entre passé et présent, amoureux des lisières, des poussifs de la Petite Ceinture, des cafés où défilent les solitaires en quête de chaleur et de conversation. Mais ces Photos volées décrivent aussi les moments d'espoir, les rencontres impromptues, la douceur de l'amitié. « J'ai passé une bonne soirée », dit Jean simplement, après un dîner chez Hicham qui lui fait oublier sa vie de courants d'air et ce temps qui reste à ne rien faire. Alors qu'il trie ses clichés noir et blanc, la nostalgie afflue par vagues. Mais ce beau livre n'est pas une oeuvre désenchantée. Il ressemble aux promenades où l'on marche au hasard. Soudain, une rue permet de remonter le cours du temps. On n'y croise pas, comme chez Modiano, des hommes au passé douteux ou de jolies bourgeoises au nom poétique. Plutôt des couples en Mobylette passant devant un mur recouvert de vieilles publicités ou une femme d'âge moyen, un peu trop apprêtée, assise très droite à une terrasse et le regard dans le vide. Bientôt un homme arrivera et ses yeux se mettront à briller. » — Christine Ferniot

-> source :​ Télérama.

Livre pris à la médiathèque. Un très bon roman. A la suite, et du même auteur, je lirai : « Il faudrait s'arracher le coeur. » Mais je vous en reparlerai.

vendredi 11 novembre 2016

Leonard Cohen nous a quittés lundi soir

Leonard Cohen nous a quittés lundi soir (7 novembre). J'aimais cet homme, cet artiste. Ses chansons m'ont suivie tout le long de ma vie. Sa disparition me touche et m'attriste. En hommage, deux chansons.

La première "You want it darker", tirée de son tout dernier album qui porte son nom.


Les paroles -> ​ You want it darker.

Et la deuxième "Hallelujah" que je ne me lasserai jamais d'écouter...

mercredi 9 novembre 2016

IDEES NOIRES

Cette chanson, non pas parce que j'ai des idées noires, mais parce que j'aime ce qu'elle dit, et aussi parce que j'aime ce duo, cette version : Bernard Lavilliers, et Catherine Ringer.

lundi 7 novembre 2016

Avant que les feuilles ne tombent...

Après une courte escapade en Bretagne, le temps de rendre les petits à leurs parents, je reviens poster quelques photos d'automne avant que les feuilles ne tombent et que le paysage ne se pare de son manteau blanc. J'espère que vous appréciez encore cette série, sans doute la dernière, car à toute bonne chose il faut une fin... (sourire)