et aussi de partager avec vous mes photos, mes lectures, mes goûts musicaux...

mercredi 14 septembre 2016

« La Part de l'autre »

« La plus haute nuisance n'a donc rien à voir avec l'intelligence ou la bêtise. Un idiot qui doute est moins dangereux qu'un imbécile qui sait. Tout le monde se trompe, le génie comme le demeuré, et ce n'est pas l'erreur qui est dangereuse mais le fanatisme de celui qui croit qu'il ne se trompe pas. »

LA PART DE L'AUTRE - Eric-Emmanuel Schmitt
« 5 octobre 1908 : Adolt Hitler recalé. Que se serait-il passé si l'Ecole des beaux-arts de Vienne en avait décidé autrement ? Que serait-il arrivé si, cette minute-là, le jury avait accepté et non refusé Adolf Hitler, flatté puis épanoui ses ambitions d'artiste ? Cette minute-là aurait changé le cours d'une vie, celle du jeune, timide et passionné Adolf Hitler, mais elle aurait aussi changé le cours du monde... »

Ma dernière lecture, un livre passionnant.

8 commentaires:

  1. oui! c'est un livre passionnant qui montre très bien cette part sombre qui aurait pu jamais se révéler s'il avait réussi son examen d'entrée à l'école des Beaux-Arts

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, Coumarine, l'Histoire démarre parfois par un malheureux concours (on peut le dire) de circonstances.
      Bonne soirée à toi, ma douce.

      Supprimer
  2. J'avais été passionné par cette lecture...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je le comprends, Manou. :-)
      Bonne soirée à toi et merci de ta visite.

      Supprimer
  3. cette part serait peut-être ressortie dans sa peinture, la canalisant...peut-être
    peut-être aussi qu'il aurait été éternellement frustré car non reconnu en tant qu'artiste et alors, peut-être cette part serait ressortie...
    ah les peut-être! bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai, Sylvie, car il était avant tout un homme frustré et complexé. Mais Eric-Emmanuel Schmitt aime l'envisager autrement. :-)
      Bonne soirée à toi, et un beau dimanche.

      Supprimer
  4. merci pour le conseil, j'aime le style d'écriture de EE.S. pour l'automne après le Sud et la cure de Vosges... Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors bon séjour dans le Sud et bonne cure, Doume ! :-)
      A bientôt. Bises.

      Supprimer

Merci pour vos petits mots que j'apprécie infiniment.