et aussi de partager avec vous mes photos, mes lectures, mes goûts musicaux...

mardi 10 mai 2016

Drôle de ciel, drôle de pigeon...

Regardez ce ciel, vous ne le trouvez pas étrange ? Moi, si. C'était hier, vers 18h. C'est la première fois que je vois un ciel avec de tels nuages :



Et puis ensuite, vers 19h, ce pigeon, qui voulait absolument entrer dans la maison, et qui tapait contre la vitre. Je me suis approchée, il n'a même pas eu peur, sa seule idée : entrer par la fenêtre, ce que je n'ai pas laissé faire, parce qu'alors, il n'aurait peut-être pas su ressortir et j'aurais été bien embêtée.


Du coup, il semblait tout malheureux...


Ce matin, il se promenait sur la terrasse, toujours aussi peu farouche...
.

10 commentaires:

  1. Tes nuages ont sans doute joué à saute-moutons, non ? ;-)
    Bonne après-midi Françoise en compagnie de ton nouvel ami...
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sans doute, Philippe ! :-)
      Mon nouvel ami a disparu, il a peut-être trouvé une autre maison avec une fenêtre ouverte. ;-)
      Bises, et une bonne soirée.

      Supprimer
    2. Vincent est dans le coup pour ton ciel océanique.
      Bzzz...

      Supprimer
    3. Un ciel océanique auvergnat... :-)
      Et ce Vincent ? Qui est-il ? Le Saint-Vincent de Vendée ?
      Bises, le bourdon. Bonne soirée.

      Supprimer
    4. plutôt le frère de Théo.
      Bzzz...

      Supprimer
    5. Bien sûr ! Comment n'ai-je pas pensé à lui, dont j'aime pourtant les peintures ! :-)
      Bises le bourdon.

      Supprimer
  2. Un jour, un pigeon est entré dans l’appartement et ce fut en effet pas facile de le faire partir tant il paniquait ! Je me souviens aussi des petits scénarios (où à partir de clichés pris sur le vif) qui mettaient en scène les pigeons que je photographiais…pour raconter quelques actualités sur mon blogue. Je t’embrasse Françoise.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'aime pas spécialement les pigeons, mais celui-ci pourtant je l'aimais bien, avec sa petite mine toute triste. Il avait peut-être un message accroché à sa patte, je n'ai pas regardé (sourire).
      Bonne soirée, Louis-Paul. Je t'embrasse.

      Supprimer
  3. le ciel est sublime, on le dirait peint
    quant au pigeon, curieux son attitude: mon imaginaire s'enflamme!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon imaginaire à moi aussi a bien fonctionné, Sylvie ! (sourire)
      Bonne soirée, bises.

      Supprimer

Merci pour vos petits mots que j'apprécie infiniment.