et aussi de partager avec vous mes photos, mes lectures, mes goûts musicaux...

jeudi 12 mai 2016

de larges bras ouverts qui accueillent l'autre...

« Parfois, quand on écoute l'ami qui est dans le pétrin, qui ne s'en sort pas, qui coule, qui pleure, la tentation immédiate, et c'est un instinct de vie, c'est de passer à l'action, de trouver des solutions. Et quand il n'y a pas de solutions ? Eh bien, l'ami dans le bien, quand j'essaie de me le représenter, c'est de larges bras ouverts qui accueillent l'autre tel qu'il est et nourrit pour lui un amour inconditionnel. Il aime sans conditions : "Je t'aime sans que tu aies besoin de faire quoi que ce soit." »
-> "Petit traité de l'abandon" - Alexandre Jollien

J'aime cette image : « de larges bras ouverts qui accueillent l'autre ». Pas besoin de mots, juste une présence, une chaleur, la chaleur d'une étreinte.
.

14 commentaires:

  1. "Un amour inconditionnel", oui c'est l'amitié !
    Merci Françoise.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est l'amitié, Philippe ! :-)
      Merci à toi.

      Supprimer
  2. Une belle âme cet Alexandre Jolien et j'aime l'idée de l'amour qui donne sans attendre rien en retour.Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, une belle âme, Ariaga. Merci à toi.

      Supprimer
  3. oui belle image qui dit tout et j'adore ton endroit près de l'étang!

    RépondreSupprimer
  4. Ah oui, ouvrir largement ses bras pour accueillir...

    "Sans projets" comme nous le dit notre animatrice de Biodanza.

    Juste accueillir. Ou se laisser accueillir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Juste accueillir. Ou se laisser accueillir !" J'aime bien ! :-)

      Supprimer
  5. Coucou Françoise,
    C'est la force de l'amitié !
    l'ami(e) qui est toujours là, sans jugement et les bras grand ouverts !
    Le plus grand des trésors par les temps qui courent !
    je te souhaite une douce nuit ��
    Claude

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Claude
      Oui, c'est la force de l'amitié.
      Une douce nuit à toi aussi.
      Je t'embrasse.

      Supprimer
  6. Qu'est ce qu'on aimerait trouver ces bras là sur un chemin aride
    Mais ces bras là tout le monde n'y a pas droit...
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout le monde n'y a pas droit, et c'est bien dommage...
      Bisous, Lison.

      Supprimer

Merci pour vos petits mots que j'apprécie infiniment.