et aussi de partager avec vous mes photos, mes lectures, mes goûts musicaux...

samedi 28 février 2015

Fantaisie bretonne

Je me suis amusée avec Photofiltre et mes photos de Bretagne. J'aime bien cet effet coloré, mi photo mi dessin.


 Pour voir d'autres photos, cliquez -> ici.
.

jeudi 26 février 2015

« lorsqu'on ressent des émotions, on se sent vivre... »

« - Pense à toutes ces informations auxquelles on est soumis en permanence, tous ces stimuli.
- Laisse-moi deviner : tu vas dénoncer la télé, l'Internet, les réseaux sociaux, les jeux vidéo, les flots d'e-mails sur le portable, les sms...
- Je ne dénonce rien, tout ça est très utile, si on est assez vigilant pour ne pas se laisser prendre au piège. Car sais-tu pourquoi on en devient dépendant ? Parce qu'ils induisent en nous des émotions. Et vois-tu, lorsqu'on ressent des émotions, on se sent vivre. Alors on en veut, encore et encore. C'est pour ça qu'on reste connectés à tous ces réseaux sociaux. Dès qu'un message nous concerne, on ressent une émotion. Une information nous alerte ? Une émotion. Quelqu'un pense à moi ? Une émotion. Une tempête a frappé dans un pays ? Une émotion. Une fois de plus, il n'y a aucun mal à ça, mais à force d'être absorbé par ce qui vient de l'extérieur, on perd le contact avec nous-même. Plus nos émotions sont induites par l'extérieur, moins on sait les faire émerger de l'intérieur par nos propres pensées, nos actions, nos ressentis. C'est un peu comme si on vivait dans un wagonnet de montagnes russes, ballottés à longueur de journée dans un train dont on ne connaît pas le conducteur et dont on ignore où il nous emmène. »
-> Laurent Gounelle (Le jour où j'ai appris à vivre)

mardi 24 février 2015

« Grave épidémie de fomo »

« La maladie commence par un brutal accès de jalousie. Puis une boule dans la gorge. Elle descend dans l’estomac, noue vos entrailles. Vous vous sentez diminué, triste, inutile. Enfin, vous plongez dans l’abattement, irrité contre tout le monde et en particulier contre vous-même. C’est la nouvelle épidémie de "fomo". »
-> Pour en savoir plus, cliquez ici : fomo
Je ne pense pas souffrir de "fomo"... Et vous ?... :-)
.

samedi 21 février 2015

L'océan et les plages bretonnes

Me voici de retour avec quelques photos prises lors d'un petit séjour en Bretagne.
L'océan, les plages bretonnes, je ne m'en lasse pas... surtout avec cette lumière si particulière.
Cliquez sur ce lien pour découvrir toutes les photos : -> L'océan et les plages bretonnes.

 .

dimanche 8 février 2015

Peinture de Monique (et pause)

Je trouve cette peinture très belle (petit clic dessus). C'est ma soeur Monique qui l'a peinte. Ma soeur s'est mise à peindre il y a quelques années, et, contrairement à moi, lorsqu'elle commence quelque chose, elle s'y tient. Elle a fait d'énormes progrès depuis ses débuts. J'aime beaucoup ce qu'elle fait. Elle a hérité des talents de notre père qui aimait dessiner et peindre lui aussi. Pour celles et ceux qui habitent dans la Loire ou en Haute-Loire, ou ailleurs, elle expose ses oeuvres du 3 au 23 mars. Cliquez sur le tableau qui est sur la colonne de gauche, vous aurez tous les renseignements concernant cette exposition.

Quant à moi, je mets mon blog en pause pendant une quinzaine de jours environ. Je vous dis donc à bientôt. Prenez soin de vous.
.

vendredi 6 février 2015

Quand approche 19 h...

Quand approche 19 h, on ne rigole plus. Ma minette vient s'installer près de moi, dans mon bureau, et elle vient faire sa fofolle ou son intéressante, c'est-à-dire jouer avec tout ce qu'elle trouve près d'elle, mon chargeur de téléphone, mes stylos (il faut dire qu'elle a le choix avec mon petit "bordel" (sourire)), elle m'attrape le bras avec ses pattes, et ceci jusqu'à ce que je me lève et aille lui donner son pâté.. Non mais !... :-)

Bon week-end à vous !
.

mercredi 4 février 2015

La bonté

« La bonté se place au-dessus de la générosité parce qu'elle n'a rien à voir avec les convenances. »
 -> Abla Farhoud

mardi 3 février 2015

La diététique chinoise

Je suis en train de lire un livre passionnant sur la diététique chinoise : « Ces aliments qui nous soignent. » de Philippe Sionneau et Josette Chapellet. En fait, depuis quelques temps déjà, je vais régulièrement à des ateliers de diététique chinoise. Ces ateliers sont animés par Marie-Claude, une puriste dans le genre, une femme que j'apprécie beaucoup. Le dernier en date était le 17 janvier. Ce cours m'a passionnée encore plus que les premiers. Et j'ai donc envie de vous en parler. J'ai compris, notamment à ce cours, l'importance de prendre soin de son appareil digestif, et aussi comment celui-ci fonctionne. On veut bien souvent faire un régime ou bien faire attention à ce qu'on mange, on sait que ce sera meilleur pour nous, certes, mais on ne sait pas trop pourquoi. Suite au cours et à l'achat de ce livre, j'ai compris le rôle essentiel de chaque organe gérant la digestion, et j'ai donc ainsi compris l'importance de respecter certains points. Je n'ai pas vraiment changé mon alimentation, à part réduire la quantité de sucre (j'en mangeais beaucoup trop), de produits laitiers (mais j'avais déjà bien ralenti avant), et je ne mange que très peu de viande, mais bon je ne suis pas une carnivore et je ne l'ai jamais été. Je vous note ci-après quelques conseils valables pour tout le monde, même pour ceux qui ne s'intéressent pas à la diététique chinoise :
- Ne pas manger jusqu'à satiété, l'estomac devrait être plein aux 2/3 après un repas, pas plus, sinon cela demande trop d'énergie au corps pour digérer, et cela entraîne de la fatigue.
- Bien mastiquer, très important aussi, de prendre le temps de mastiquer. Manger lentement. Un proverbe indien dit qu'il faut boire ses aliments.
- Manger chaud. L'estomac a besoin d'une température de 38° pour bien digérer. Si nous mangeons froid ou glacé, cela lui demande beaucoup plus de travail et d'énergie, la digestion sera difficile.
- Eviter l'excès de cru et de froid. Contrairement aux idées reçues, manger trop de crudités n'est pas bon. «Les aliments crus demandent au corps une telle énergie pour les digérer et les assimiler que le bénéfice réel (leur richesse en vitamines et en minéraux) est nettement moins intéressant que ce que l'on pouvait imaginer.» En fait, il faut trouver un juste compromis entre cru et cuit : ne pas les faire trop cuire pour conserver les vitamines, donc une cuisson courte, ce qui laissera aux légumes leur croquant et leur saveur.
- Boire peu avant et pendant le repas, et boire chaud à la fin du repas (thé, tisane, ...). La boisson chaude facilitera la digestion et est favorable à une meilleure assimilation des aliments.
- Manger dans le calme et la sérénité (si possible...). Laisser les tensions en dehors de la salle à manger. Pas de télé, pas de radio, pas d'info, et pas de disputes !... 
- Pratiquer une courte marche après le repas. Cela aide aussi à bien digérer.
Ensuite, il faut savoir que tel aliment n'est pas forcément bon pour chaque personne. Nous sommes tous différents, avec des terrains différents. Il faut en tenir compte dans son alimentation. Et il est bon de savoir aussi que chaque aliment a une propriété médicinale :

Quatrième de couverture (extraits) de « Ces aliments qui nous soignent. » :
« Saviez-vous que, selon la diététique chinoise, le concombre traite la rétention d'eau, le céleri soulage l'hypertension artérielle, la pomme de terre soigne les ulcères de l'estomac, la carotte fait baisser le taux de cholestérol, le cèpe traite la fatigue, le kiwi fait digérer, la pêche soigne la constipation, la mangue empêche les vomissements, (...), le gingembre prévient les intoxications alimentaires ? ».
Etc., etc.

Enfin bref, je suis en train d'apprendre une nouvelle façon de me nourrir et qui, ma foi, a l'air de fort bien me convenir... :-)

lundi 2 février 2015

Et encore des petits piafs...

parce que décidément, en ce moment, ce sont eux qui m'inspirent le mieux... :-)


« Les oiseaux, c'est comme l'amour, ça a toujours existé. Toutes les espèces disparaissent, mais pas les oiseaux. Comme l'amour. » 

-> Le Marin de Gibraltar (Marguerite Duras)

.