et aussi de partager avec vous mes photos, mes lectures, mes goûts musicaux...

mardi 20 octobre 2015

La tendresse par Alain Rohand

« J'aimerais faire fondre (définitivement si c'était possible...) les angles durs, les aspérités, les couteaux tranchants qui sont encore accrochés à ma peau et entravent une certaine fluidité relationnelle.
La tendresse est une sorte de sommet dans la manifestation la plus intense de l'amour. Je ne parle pas ici seulement des instants de tendresse que tout un chacun peut vivre à un moment ou un autre, mais plutôt d'un comportement à valeur permanente.
S'il y a bien une dernière chose que j'aimerais accomplir avant de disparaître c'est ce grandissement en amour juste. »
-> ​ 120 Pensées Plongeantes par​ Alain Rohand.

Je reviendrai vous parler de ce livre que je suis en train de lire avec délectation. Alain Rohand, un auteur à découvrir si vous ne le connaissez pas encore. Il a également écrit ​ Le passage se crée, bouleversant récit de vie.
Alain Rohand est un ami blogueur que certain(e)s connaissent mieux sous le nom de AlainX.



Je mets mon blog en pause durant quelques jours. A bientôt !

24 commentaires:

  1. Je ne connais pas cet auteur, j'espère que tu nous en diras davantage.
    Bonne pause Françoise, bises aux petits :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, Philippe, je reviendrai vous en parler.
      Je ferai les bises aux petits, promis ! Ce week-end, je les ai tous à la maison ! :-)
      Bises à toi aussi, et bonne soirée.

      Supprimer
  2. Grandir en amour juste, quel beau programme de vie. Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, un beau programme de vie, Ariaga. Amitiés à toi aussi.

      Supprimer
  3. Bonjour Françoise, il est vrai comme le dit Alain Rohand (que je ne connais pas du tout ) que l'on peut définir la tendresse comme une sorte de sommet dans la manifestation la plus intense de l'amour entre deux personnes. Il fait (et tu fais bien à ton tour) de le mettre en avant car beaucoup voit la tendresse comme la fin de l’amour, le moment le moins intense pour un couple par exemple alors qu'il s'agit là tout du moins du contraire.


    Content , Françoise que tu aies aimé le premier single extrait de mon nouveau CD car ...bonne nouvelle il est ENFIN disponible !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors, prends le temps de le découvrir, Jerry. :-)
      Je note pour ton CD et je lui souhaite beaucoup de succès.
      Belle soirée à toi.

      Supprimer
  4. le passage que tu cites là du livre de Alain Rohand est très beau...
    oui quand tu auras terminé la lecture, ce serait bien que tu nous en parles plus longuement!
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai choisi cet extrait mais il y en a tellement d'autres encore que je voudrais mettre, je ne peux pourtant pas mettre le livre en entier ! (sourire)
      Oui, je reviendrai en parler plus longuement, Coumarine.
      Gros bisous à toi aussi.

      Supprimer
  5. Bonjour, très beau passage de ce livre qui doit être passionnant.La tendresse pour moi est un sentiment plus fort que l'Amour, je crois qu'il faut le vivre pour le comprendre. Bonne lecture et bon repos. Bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour l'instant, ce livre est mon livre de chevet, c'est tout dire...
      Bisous à toi aussi, Marie. A bientôt.

      Supprimer
  6. Je découvre, merci Françoise et bonne pause. Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis revenue, Louis-Paul ! (sourire)
      Je t'embrasse aussi.

      Supprimer
  7. Ma chère Françoise, me revoici sur ton blog à vouloir te mettre un commentaire, bloquées de longues minutes, à cause d'un script de longue durée...

    C'est un peu pour cela que je me fais plus rare et me concentre sur ma page Facebook, plus facile d'accès que les blogs dont les pubs ralentissent énormément le bon fonctionnement.

    La tendresse est quelque chose d'essentielle, elle se fait de plus en plus rare et l'on en manque terriblement.

    Je comprends que tu aimes lire, j'en fais autant, je suis membre d'un club de lecture et, chaque mois, avec les membres de ce club nous nous réunissons pour commenter nos lectures. Les livres sont des portes ouvertes par lesquelles nous nous évadons.

    Je t'embrasse très fort et te souhaite un excellent week-end.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ces scripts sont ennuyeux, je sais, mais je préfère quant à moi les échanges bloguesques aux échanges sur Facebook. :-)
      La tendresse, il n'y en aura jamais assez, c'est sûr.
      Oui, les livres sont des portes ouvertes par lesquelles nous nous évadons mais il faut penser à vivre sa vie également...
      Je t'embrasse très fort moi aussi, Edith. Bonne soirée.

      Supprimer
  8. La tendresse permanente quelle merveilleuse idée. Merci.

    RépondreSupprimer
  9. Me voilà voguant sur votre blog, chère Françoise. Nos parcours sont peut-être différents, comme vous le disiez, mais certains de nos intérêts semblent bien similaires. La tendresse ! Je viendrai lire votre commentaire sur le livre d'Alain -que je ne connais pas- mais après Bizak, vous êtes la deuxième personne à m'en parler en l'espace de quelques jours. Trop de synchronicités pour ne pas m'y pencher. Intriguée ! A tout bientôt ici ou ailleurs, tendres câlins californiens. Sophie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et la synchronicité a un sens, chère Sophie. :-)
      Merci d'être venue jusqu'ici.
      Je vous souhaite une belle soirée.

      Supprimer
  10. Je pense que la tendresse est un don, comme l'amour. Il y a des gens qui semblent incapables de prendre le risque d'aimer ou le temps peut-être... Ils pensent prudents et lucides, à l'abri, et ils sont surtout à l'abri de tendresse et amour d'autrui car devant une porte fermée on cesse un jour d'appeler... La tendresse est presque un état de grâce...

    Bon repos!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Edmée.
      Je ne sais pas si tu as vu que j'avais mis ton commentaire en billet, j'ai beaucoup aimé tes mots et je voulais les partager avec mes lectrices et lecteurs. (sourire)
      Bonne soirée à toi.

      Supprimer
  11. Je découvre Françoise! merci, parler de tendresse....je crois que je vais aimer !
    Je t'embrasse, bonne pause !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors ne te prive pas de le lire, Noëlle ! :-)
      Bonne soirée à toi, et de gros bisous.

      Supprimer
  12. Merci pour la découverte et profite de ta pause pleinement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Swan Li. Ma pause est terminée ! :-)

      Supprimer

Merci pour vos petits mots que j'apprécie infiniment.