et aussi de partager avec vous mes photos, mes lectures, mes goûts musicaux...

mardi 3 février 2015

La diététique chinoise

Je suis en train de lire un livre passionnant sur la diététique chinoise : « Ces aliments qui nous soignent. » de Philippe Sionneau et Josette Chapellet. En fait, depuis quelques temps déjà, je vais régulièrement à des ateliers de diététique chinoise. Ces ateliers sont animés par Marie-Claude, une puriste dans le genre, une femme que j'apprécie beaucoup. Le dernier en date était le 17 janvier. Ce cours m'a passionnée encore plus que les premiers. Et j'ai donc envie de vous en parler. J'ai compris, notamment à ce cours, l'importance de prendre soin de son appareil digestif, et aussi comment celui-ci fonctionne. On veut bien souvent faire un régime ou bien faire attention à ce qu'on mange, on sait que ce sera meilleur pour nous, certes, mais on ne sait pas trop pourquoi. Suite au cours et à l'achat de ce livre, j'ai compris le rôle essentiel de chaque organe gérant la digestion, et j'ai donc ainsi compris l'importance de respecter certains points. Je n'ai pas vraiment changé mon alimentation, à part réduire la quantité de sucre (j'en mangeais beaucoup trop), de produits laitiers (mais j'avais déjà bien ralenti avant), et je ne mange que très peu de viande, mais bon je ne suis pas une carnivore et je ne l'ai jamais été. Je vous note ci-après quelques conseils valables pour tout le monde, même pour ceux qui ne s'intéressent pas à la diététique chinoise :
- Ne pas manger jusqu'à satiété, l'estomac devrait être plein aux 2/3 après un repas, pas plus, sinon cela demande trop d'énergie au corps pour digérer, et cela entraîne de la fatigue.
- Bien mastiquer, très important aussi, de prendre le temps de mastiquer. Manger lentement. Un proverbe indien dit qu'il faut boire ses aliments.
- Manger chaud. L'estomac a besoin d'une température de 38° pour bien digérer. Si nous mangeons froid ou glacé, cela lui demande beaucoup plus de travail et d'énergie, la digestion sera difficile.
- Eviter l'excès de cru et de froid. Contrairement aux idées reçues, manger trop de crudités n'est pas bon. «Les aliments crus demandent au corps une telle énergie pour les digérer et les assimiler que le bénéfice réel (leur richesse en vitamines et en minéraux) est nettement moins intéressant que ce que l'on pouvait imaginer.» En fait, il faut trouver un juste compromis entre cru et cuit : ne pas les faire trop cuire pour conserver les vitamines, donc une cuisson courte, ce qui laissera aux légumes leur croquant et leur saveur.
- Boire peu avant et pendant le repas, et boire chaud à la fin du repas (thé, tisane, ...). La boisson chaude facilitera la digestion et est favorable à une meilleure assimilation des aliments.
- Manger dans le calme et la sérénité (si possible...). Laisser les tensions en dehors de la salle à manger. Pas de télé, pas de radio, pas d'info, et pas de disputes !... 
- Pratiquer une courte marche après le repas. Cela aide aussi à bien digérer.
Ensuite, il faut savoir que tel aliment n'est pas forcément bon pour chaque personne. Nous sommes tous différents, avec des terrains différents. Il faut en tenir compte dans son alimentation. Et il est bon de savoir aussi que chaque aliment a une propriété médicinale :

Quatrième de couverture (extraits) de « Ces aliments qui nous soignent. » :
« Saviez-vous que, selon la diététique chinoise, le concombre traite la rétention d'eau, le céleri soulage l'hypertension artérielle, la pomme de terre soigne les ulcères de l'estomac, la carotte fait baisser le taux de cholestérol, le cèpe traite la fatigue, le kiwi fait digérer, la pêche soigne la constipation, la mangue empêche les vomissements, (...), le gingembre prévient les intoxications alimentaires ? ».
Etc., etc.

Enfin bref, je suis en train d'apprendre une nouvelle façon de me nourrir et qui, ma foi, a l'air de fort bien me convenir... :-)

22 commentaires:

  1. oui j'avais repéré ce livre sur ton blog; c'est très intéressant
    la façon dont on se nourrit est tellement plus importante , y compris je pense pour notre émotionnel
    bises françoise

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, Sylvie, tu as raison, pour notre émotionnel aussi. Chaque organe correspond à une émotion. Ceci n'est pas dans le livre, je l'ai appris lors d'une journée de diététique chinoise. Par exemple, si nous avons des colères rentrées, c'est le foie qui va en souffrir. Si ce sont des peurs (peur de la mort), c'est le rein qui va souffrir. Etc. J'en parlerai peut-être sur un autre billet.
      Bon week-end à toi, Sylvie. Bises.

      Supprimer
  2. La façon dont on se nourrit contribue beaucoup à notre santé et à garder un esprit sain. Sans le savoir je dois avoir des antécédents chinois car j'ai adopté beaucoup de leur cuisine. Je mélange de plus en plus la cuisine méditerranéenne et chinoise.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce qu'il faut faire, Lauriza. Ne pas s'en tenir à une seule cuisine, mais mélanger avec d'autres, et surtout manger ce que l'on pense bon pour nous. :-)
      Bonne soirée à toi et un bon week-end. Bises.

      Supprimer
  3. Je fais tout...le contraire. En fait je me nourris très mal, l'alimentation est un gros problème pour moi.Merci cependant pour ta présentation. Gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'est jamais trop tard pour changer ses habitudes, Lison. C'est ce que j'essaie de faire actuellement. :-)
      Gros bisous à toi aussi, et un très bon week-end.

      Supprimer
  4. La diététique chinoise me rappelle les bons conseils de ma grand-mère !…
    Qui n'avait pas les yeux bridés…
    :-)))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. (sourire) Les conseils de grand-mère sont toujours bons à prendre, Alain, qu'elles aient les yeux bridés ou non. :-)
      Bon week-end à toi, et merci de ta visite.

      Supprimer
  5. Ceci dit est éthique. Une notion qui m'échappe complètement.
    Bzzz...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chacun son truc, le bourdon... :-)
      Bon week-end à toi, et merci de ta visite.

      Supprimer
  6. En route pour la sagesse ! ;-)
    Bonne journée Françoise, bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a encore du travail, Philippe, il y a encore du travail ! :-)
      Bon week-end, bises à toi aussi.

      Supprimer
  7. Coucou, intéressant ce livre et je crois que si on suit ces conseils la santé en sera améliorée.
    Toi qui est en train de faire un régime cela devrait t'aider pas mal; Bonne lecture. Bonne journée. Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela m'aide en effet beaucoup, Marie-Jeanne. :-)
      Bonne soirée à toi, et un bon week-end. Gros bisous.

      Supprimer
  8. Françoise,

    Ton explication est parfaitement correcte...
    Comme tu le sais bien, depuis que je suis marié avec une japonaise notre alimentation est majoritairement japonaise (avec les quelques produits japonais ou asiatiques qu'on trouve en France à des prix exorbitant !).
    La boisson en fait est à proscrire pendant le repas (et légère avant) parce qu'elle dilue les sucs gastriques et donc complique le processus chimique de la digestion...
    M. Gandhi parlait aussi d'avaler que lorsque les aliments sont liquides en bouche (comprenons une mastication minutieuse et une vitesse lente pour s'alimenter).
    Ma femme et moi suivons naturellement le régime hypoglycémique, en écartant la lactose et le gluten... La viande, nous en consommons en petite quantité et principalement de la viande blanche... Les fritures sont à éviter autant que possible, sinon elles doivent être "légère" (égoutter les aliments gorgés d'eau tels certains légumes) et absorber l'huile sur les aliments cuits avec du sopalin (faites donc un lit de sopalin et coucher l'aliment entre les sopalins pendant quelques secondes !)
    Les crudités ne perdent pas leurs minéraux, mais c'est vrai qu'ils "refroidissent" les organes internes et demandent donc plus d'effort pour être assimilés (le corps consomme davantage de calories donc ce n'est pas si mal, puisque le but est de réduire les calories), ce qui fatigue l'organisme effectivement.
    La cuisson japonaise, en anecdote, cuit toujours les légumes "shaki shaki" (onomatopée pour dire que le légumes est craquant et garde ses vitamines ; "shaki shaki" est le son que l'on fait quand on mord le légumes... sourire).
    Ce n'est pas une question d'étique, comme il est dit plus haut, mais du bon sens alimentaire... Beaucoup d'entre nous ont oubliés cela...
    Encore merci et n'hésite pas à partager sue ce sujet qui nous touche tous !
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Gilles,
      Merci pour toutes les notes que tu rajoutes à mon billet, elles sont importantes elles aussi.
      J'aime bien cette onomatopée "shaki shaki" (sourire).
      Oui, c'est du bon sens alimentaire, et il est bon de le comprendre ainsi.
      C'est moi qui te remercie, Gilles. :-)
      Bonne soirée à toi, et bon week-end (peut-être de boulot ?...)
      Bisous.

      Supprimer
  9. Bonjour Françoise
    Que de commentaires élogieux !
    Le point positif de cet ouvrage est de privilégier les aliments végétaux, dans leur état naturel.
    Pour le reste, je relève pas mal de contre-vérités
    Si manger froid n'est pas bon, il est logique de penser que manger chaud ne l'est pas plus (en se référant à notre température interne, dont celle de l'estomac)
    Qu'appelle t-on sucre ?
    Le sucre, extrait et raffiné ? le sucre naturel des fruits ? Les glucides complexes ? (riz, pâtes, pain, racines) ?
    Notre corps a besoin de sucre.
    Le rapport Campbell (China study), publié en 2005, critique avec force les régimes appauvris en glucides (tels que le régime de Atkins)
    Qu'appelle t-on crudités ? Les fruits se mangent en général crus et sont parmi les aliments demandant les moins d'effort à notre organisme pour être digérés et assimilés.
    Fournir un effort après un repas (même une marche) ne facilite en rien la digestion, c'est une illusion, une déviation des énergies.
    La digestion ne s'arrête pas à l'étape stomacale.
    Il me semble que certains alcools sont également préconisés dans cet ouvrage, non ? Pourquoi n'en parles-tu pas ? :-)
    Beaucoup de bonnes choses dans cet ouvrage (globalement positif) mais également des "chinoiseries", ne reposant sur aucune approche scientifique (pour être objectif, c'est également le cas pour nombre d'ouvrages sur la diététique)

    PS: Des dizaines de milliers de personnes dans le monde ne consomment que des aliments crus, comme toute autre espèce animale que l'homme, et se portent à merveille.
    J'ai bien aimé le jeu de mots "ceci dit est éthique" :-)

    Bises

    PM

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir PM
      Je vais essayer de répondre à ce que tu appelles des "contre-vérités"... :-)
      C'est bien évident que manger chaud ne veut pas dire manger brûlant. Il faut une température de 38° à l'estomac pour bien digérer, c'est donc loin d'être brûlant. C'est juste chaud comme il faut.
      Lorsque je parle du sucre, je pense bien sûr à tous les sucres raffinés. Je sais bien que l'on a besoin du sucre des fruits, des céréales, et d'autres. C'est vrai que j'aurais dû le préciser, car le corps a évidemment besoin de ces derniers.
      Les fruits sont mieux tolérés crus que les légumes, c'est vrai. Il faut cependant les manger au moins 30mns avant le repas, ou mieux entre les repas, car ils sont vite digérés, et s'ils sont mangés en fin de repas, ils fermentent en attendant que le reste du repas soit digéré, et peuvent donner des maux de ventre.
      La marche, que j'aurais dû appeler plutôt balade, n'est pas un effort, c'est juste faire "100 pas". Un proverbe chinois dit : « Celui qui marche 100 pas après le repas vivra jusqu’à 99 ans ! ».
      Bien sûr que non, la digestion ne s'arrête pas à l'étape stomacale. Mais ce serait trop long de tout expliquer, et peut-être rébarbatif. La rate et les reins sont importants aussi. Ensuite l'intestin grêle, le gros intestin. A la page 12 de cet ouvrage, tout est bien expliqué, clairement, et j'ai vraiment compris l'importance de respecter tout cela, et comprendre aide énormément.
      Par contre, dans ce livre, je n'ai rien vu sur l'alcool. Es-tu sûr que nous parlons du même livre ?
      Je trouve cet ouvrage vraiment excellent, quant à moi. :-)
      Pour le jeu de mots, je n'ai pas compris... :-(
      Voilà PM. Je te remercie d'avoir posé toutes ces questions, je me suis fait un plaisir de te répondre (sourire).
      Bonne soirée et bon week-end à toi. Bises.

      Supprimer
  10. Bonjour Françoise
    100 pas ce n'est même plus une balade :-)
    Explication phonétique de "Ceci dit est éthique." du bourdon masqué
    Diététique -> Dit est éthique

    Bises

    PM

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir PM
      Merci pour l'explication du jeu de mots... Je ne l'avais pas capté, pourtant il était évident à comprendre... (sourire)
      Et bravo au bourdon masqué. :-)
      Bises à toi aussi PM, et bonne soirée.

      Supprimer
  11. Coucou Françoise <3
    Merci beaucoup et demain je vais m'empresser de faire un tour à ma pte librairie acheter ce fabuleux livre <3
    Gros bisous
    Claude

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Claude :-)
      Oui, il est fabuleux. Je l'ai offert à ma soeur, et elle le trouve elle aussi passionnant.
      Gros bisous à toi aussi.

      Supprimer

Merci pour vos petits mots que j'apprécie infiniment.