et aussi de partager avec vous mes photos, mes lectures, mes goûts musicaux...

jeudi 27 novembre 2014

Antony and the Johnsons : "You are my sister"

Il y a ainsi des chansons qui vous parlent et qui n'en finissent pas de vous parler. "You are my sister" en fait partie. Je l'ai entendue pour la première fois début février 2010. Coup de coeur. Je la publie aussitôt sur mon blog "Un coeur qui bat" (aujourd'hui en pause définitive). Je la poste également sur ce blog le 28 février 2011. Et comme elle me parle et me touche toujours autant, surtout en cette période, je la republie ce soir, dans une version plus épurée, juste à écouter...


Pour celles et ceux qui le désirent, vous pouvez écouter une autre version de cette chanson et lire les paroles et leur traduction sur "Un coeur qui bat". Cliquez ici.
.

mardi 25 novembre 2014

Un moment doux et privilégié...

Hier soir, nous sommes partis à Lyon pour garder notre petit-fils Noé qui avait une gastro. Nous sommes rentrés ce soir, le petit bonhomme allait mieux. Cette sortie imprévue m'a fait beaucoup de bien. Ces jours, j'avais un peu le blues. Cela se fait tout seul, et j'en connais la cause. Le 30 approche, le 30 novembre où, il y a cinq ans, mon frère nous quittait si brutalement. J'ai accepté son départ, ma peine s'est adoucie, mais inconsciemment, lorsque cette date approche, je ne me sens pas bien.
Nous sommes donc allés garder Noé à Lyon. Ce matin, j'ai passé un bon moment avec lui à regarder à la télé les aventures de Mickey. Nous étions confortablement installés sur le canapé, lui tout contre moi, sa petite tête contre ma poitrine. Je l'entourais de mes bras. Je nous avais recouvert tous deux d'un plaid doux et chaud. Il était calme, lui si agité parfois. Nous étions bien. A un moment, j'ai voulu me lever, mais Noé m'a dit : "T'en vas pas, mamie..." Alors je suis restée, et nous avons continué, l'un et l'autre, à profiter de ce moment si doux et privilégié. Merci pour ce cadeau, Noé...

dimanche 23 novembre 2014

un amour et une mort

« Deux choses nous éclairent, qui sont toutes les deux imprévisibles : un amour et une mort. C'est par ces événements seuls qu'on peut devenir intelligents, parce qu'ils nous rendent ignorants. Ces moments, où il n'y a plus de social, plus de vie ordinaire, sont peut-être les seuls où on apprend vraiment, parce qu'ils amènent une question qui excède toutes les réponses. »
-> Christian Bobin

jeudi 20 novembre 2014

La distance et les sentiments

« Des kilomètres peuvent-ils vraiment nous séparer de ceux que nous aimons ? »
–> R. Back

Je ne le pense pas. Les personnes que nous aimons, même si elles vivent très loin de chez nous, même si nous ne les voyons pas souvent, ou même plus du tout, ces personnes-là sont dans nos coeurs et ce ne sont pas les kilomètres nous séparant qui feront que nous les oublierons ou que nous ne les aimerons plus. C'est mon avis. :-)

mercredi 19 novembre 2014

Ma plus belle histoire d'amour, c'est vous !

J'ai mon nouvel ordinateur, enfin ! Mais avant de recommencer à publier d'une façon régulière, je vais avant tout aller vous lire, j'ai pris beaucoup de retard dans mes visites.

Je vous laisse en compagnie de Barbara et de cette si belle chanson :
 "Ma plus belle histoire d'amour, c'est vous !".


jeudi 13 novembre 2014

La journée de la gentillesse

Aujourd'hui, c'est la journée de la gentillesse. Parce qu'il faut nous le dire pour que nous soyons gentils ? Et les autres jours, nous pouvons être méchants alors ? Je n'aime pas trop les "Journées de...". Mais bon, il vaut mieux la "Journée de la gentillesse" que la "Journée de la méchanceté", pas vrai ?
D'ailleurs je ne savais pas qu'il y avait tant de "Journées de...", je viens de les découvrir. Si vous voulez vous aussi découvrir ces journées, cliquez ici,

Sinon, je n'ai pas encore résolu mon problème d'ordinateur, je pianote toujours sur mon mini portable. Pas facile et je dois user de patience, car il rame, il rame... Je suis donc encore en demi pause et ceci tant que je n'aurai pas acquis un nouvel appareil. Mais c'est pour bientôt ! :-)

vendredi 7 novembre 2014

Aimez le mystère au lieu de résoudre l'énigme

« Les explications vont bien pour les choses pratiques, mais sont déplacées pour la beauté, l'amour et la simple présence. Juste laissez les choses être. Aimez le mystère au lieu de résoudre l'énigme. »
-> Leo Hartong

Une belle citation, je trouve.
Je vous laisse avec elle l'espace de quelques jours, je vais avoir tout mon petit monde à la maison, pour ma plus grande joie, et nous allons souffler plein de bougies ! A bientôt.
.

jeudi 6 novembre 2014

HS le MAC

Nous avons parfois du mal à lâcher prise avec le passé, ou avec des éléments du passé, mais il arrive que par la force des choses, nous y soyons pourtant obligés. Je vous explique :
Cela a fait un an que je ne travaille plus (dépôt de bilan de la société pour laquelle je travaillais depuis 24 ans). J'avais racheté à l'époque pour une somme modique l'ordinateur sur lequel je travaillais chez moi. Un ordinateur tout simple, un MAC mini, sur lequel j'avais même conservé des travaux que j'avais effectués lorsque j'étais encore en activité, en souvenir en quelque sorte. Je l'aimais bien cet ordi. C'est avec lui aussi que je publiais mes billets pour mes blogs, que j'adressais mes mails, que je me baladais sur le net. Et puis, mardi soir, alors que j'étais occupée quelques instants ailleurs, mon MAC a cru bon de s'éteindre tout seul, et il n'a pas voulu se rallumer. J'ai essayé de débrancher, rebrancher les câbles, de l'éteindre, de le rallumer, mais il n'a rien voulu savoir. HS le MAC. J'ai bien pensé l'emporter chez notre dépanneur informaticien qui est près de chez nous, mais il nous a dit un jour qu'il ne réparait pas les MAC, il faudrait en fait que je l'emporte à Lyon chez Apple. J'ai pensé que cela n'en valait pas la peine, la réparation serait certainement onéreuse et c'est vrai qu'il n'était plus très performant : impossibilité de faire certaines mises à jour et donc impossibilité d'accéder à certains sites, visionner certaines vidéos, etc. Sur le coup, cela m'a beaucoup contrariée. Et puis,  je me dis maintenant que c'est un signe qu'il faut que je tourne cette page ! Ce MAC m'a accompagnée toutes ces dernières années, il était mon outil de travail, mais c'est fini, je ne travaille plus ! Je vais en profiter aussi pour finir de débarrasser mon bureau de tout ce qui l'encombre et que j'en fasse une nouvelle pièce ! Finalement, cette panne est peut-être une aubaine. Un an s'est écoulé, c'est bon ! Passons à autre chose. Recommençons avec du neuf.
Maintenant, il ne me reste plus qu'à remplacer mon ordinateur car écrire sur un tout petit clavier de tout petit ordinateur portable, c'est pas génial ! D'un autre côté, heureusement que je l'ai, mais il commence à dater lui aussi, et commence à être limité également. Pour peu qu'il me laisse  tomber à son  tour...

lundi 3 novembre 2014

C'est nous voir comme un objet

« Nous attribuons plus de crédit à la façon dont les autres nous voient qu’à celle dont nous nous voyons nous-mêmes. C’est nous voir comme un objet et perdre le coeur de ce que nous sommes vraiment. »
-> Jean-Paul Sartre

dimanche 2 novembre 2014

Le cheval noir (suite)

Et voilà ! Je l'ai rencontré "mon" cheval noir, cet après-midi, lors d'une balade, tout près de chez moi. Il m'attendait, il ne m'a pas quittée des yeux ! Il est magnifique, n'est-ce pas ? (sourire)