et aussi de partager avec vous mes photos, mes lectures, mes goûts musicaux...

mardi 2 décembre 2014

Un peu de couleurs et de légèreté...

A l'aise, la minette ! et toujours aussi souple pour ses 12 ans et demi... Faut croire qu'elle est bien nourrie et très aimée... (sourire)


Une histoire plus légère que mes billets précédents, l'histoire de ma minette :
En avril 2002, cette petite minette naissait, et en septembre de la même année, elle faisait son entrée dans la maison. Une entrée un peu difficile, car la petite était très sauvage, et les premiers jours, c'est simple, on ne la voyait pas, elle montait à l'étage et elle se cachait. On l'entendait juste la nuit descendre pour venir manger ses croquettes. Alors il a fallu apprivoiser la demoiselle, parce que je n'avais pas pris un chat pour ne pas le voir, et ne pas pouvoir le caresser. Donc, au bout de plusieurs jours de ce cirque, nous avons décidé de l'attraper de force. Nous la fermions dans une pièce, et je la prenais de force dans mes bras. Je la caressais, je lui parlais, lui expliquais qu'elle n'avait rien à craindre de nous, et qu'il fallait qu'elle se laisse approcher. Et puis, je la relâchais. Nous avons fait cela plusieurs jours. Et cela a payé, car elle s'approchait ensuite toute seule pour recevoir ses caresses et de plaisir, elle ronronnait et se frottait la tête contre moi. Nous l'avons gardée plusieurs jours dedans avant de lui ouvrir la porte de l'extérieur, pour qu'elle s'habitue bien à la maison. D'ailleurs, le premier jour que je lui ai ouvert la fenêtre de mon bureau, j'ai bien cru que je ne la reverrai pas. Elle est sortie, est allée découvrir l'extérieur, et elle est revenue sur le rebord de la fenêtre. Mais quand elle m'a vu bouger, elle s'est enfuie. Ah ben bien ! Bon, tant pis, me suis-je dit, elle est partie, c'est ainsi. J'ai tout de même laissé la fenêtre ouverte. Et un bon moment après, elle est revenue sur le rebord de la fenêtre. Cette fois, je n'ai rien dit, je n'ai pas bougé, et elle est rentrée. Bon, et puis, à force, elle a appris à nous connaître et à connaître la maison. Mais elle a tout de même gardé son côté sauvage et est toujours un peu sur la défensive. Et comme c'est moi qui l'ai apprivoisée, elle ne prodigue ses câlins qu'à moi et ne se laisse vraiment aller que dans mes bras. Quoique, en vieillissant, elle devient un peu plus "sociable", et elle tolère que mes petits-fils la caressent un peu, mais pas trop, hein ! et il ne faut pas que je m'éloigne trop d'elle. 
Enfin voilà, c'était l'histoire de ma minette. Cela change des sujets sérieux abordés ces derniers jours. J'espère que cela vous a plu ! :-)

10 commentaires:

  1. J'ai adoré l'histoire de ta minette qui est bien jolie, sauvage certes mais mignonne comme tout :)
    Je vous souhaite à toutes deux une douce soirée
    Bisous Françoise

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Floralie, c'est gentil. :-)
      A toi aussi une douce soirée, ou peut-être nuit, vu l'heure...
      Bisous à toi aussi.

      Supprimer
  2. !) ben oui, j'adore ! :) Les animaux ont pris une grande place dans ma vie, j'ai désormais deux chats et un chien, qui ont chacun leur personnalité et qui ont tous malgré tout besoin d'amour.. et à manger ! :) Mes deux chats ressemblent à ta minette :) bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sais que tu adores, Kristel. :-) Et je sais aussi que tes deux chats ressemblent à ma minette, je les ai déjà vus en photos sur ton blog. :-)
      Bisous, et une douce nuit à toi.

      Supprimer
  3. Elle est très mignonne cette petite minette... cela me fait penser à mon beau Hawaï adopté depuis peu... tellement sauvage et craintif, mais qui baisse la garde de jour en jour !!! Les animaux nous apportent beaucoup d'amour, parfois j'aime être juste avec mon chat et mon chien et je me sens bien ;-)
    Bisous et bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je le comprends aisément, Laure. Les animaux sont sans calcul et tellement sincères que l'on ne peut être que bien avec eux.
      Bisous à toi aussi, et une bonne nuit. :-)

      Supprimer
  4. Oh oui! C'est une histoire légère et féline qui comme tout ce qui concerne les chats m'aide à supporter le reste! J'ai pris le parti délibérément de ne jamais parler de choses graves qui me fâchent en mon for intérieur - ce qui ne m'empêche pas de militer plus ou moins activement par ailleurs. Mais j'aime que la blogosphère m'apporte une bulle de frivolité qui m'est si nécessaire.
    Ma Seita qui venait d'un refuge a eu aussi des débuts difficiles dans la maison, mais après 10 ans, c'est une crème, et elle considère tous les visiteurs comme "siens", même si elle reste beaucoup plus distante avec certains!
    Bonne soirée et caresses à ta jolie minette!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, poster des billets légers, finalement, c'est beaucoup plus agréable, et cela ne veut pas dire que l'on oublie les choses graves.
      Bonne soirée, et douce nuit à toi, Gine.
      Caresses également à Seita. :-)

      Supprimer
  5. Coucou Françoise <3
    Comme toujours j'aime te lire ;o)
    Ton texte et la photo de ta minette : une belle nouvelle dans un recueil !
    Tu sais que j'aime les animaux et l'amour est toujours le meilleur des médicaments !
    Gros bisous à toi et grosses caresses à minette <3
    Claude

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Claude
      Merci, c'est gentil. :-)
      Un recueil... Oui, ça mûrit, ça mûrit... :-)
      Gros bisous à toi aussi, ma fidèle lectrice et amie. :-)

      Supprimer

Merci pour vos petits mots que j'apprécie infiniment.