et aussi de partager avec vous mes photos, mes lectures, mes goûts musicaux...

jeudi 18 décembre 2014

« Le recruteur » - Genevieve Clay-Smith et Robin Bryan

« Un petit court-métrage génial. Grand prix du CM et prix du public au festival EOP! 2013. (...)
Thomas Howell doit passer un entretien d’embauche dans un cabinet d’avocats réputé. Quand il voit arriver le recruteur, son étonnement est sans bornes … »

Court-métrage qui m'a émue et touchée...
sans doute, et même sûrement, parce que je suis sensibilisée par la "différence"...


Allez consulter la page de Wikipédia consacrée à Pablo Pineda, vous verrez que ce court-métrage n'a rien d'une fiction. :-)

18 commentaires:

  1. Comme c'est curieux, ma fille me l'a envoyé avant hier et je l'ai visionné avec un plaisir immense. Mon petit fils de 23 ans étant trisomique 21, je l'ai tout de suite associé à ce jeune plein de bon sens et de fantaisie. Il ne faut jamais les sous-estimer. Les plus grandes leçon viennent souvent d'eux et je me demande si ce ne sont pas nous les handicapés tellement nous sommes compliqués. Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, Lauriza, je pense un peu comme toi ! :-)
      Bonne soirée à toi aussi, et merci de ta visite.

      Supprimer
  2. Un petit bijou en effet ce court métrage...sensibilisé par la différence nous sommes tous...merci et bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi, Jacques. Bonne soirée à toi aussi. :-)

      Supprimer
  3. j'ai été fort touchée de voir ce court métrage... TRES

    RépondreSupprimer
  4. J'adore.
    Quelle trouvaille.
    Génial.
    En attendant, je partage via mon Facebook perso.
    On peut de nouveau laisser des coms sur mon blog.
    Merci Françoise pour ce court métrage, ému, j'ai été.
    Bonne soirée et merci!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pascal, voilà une bonne nouvelle, si ton blog fonctionne à nouveau ! :-)
      Oui, n'est-ce pas, ce court-métrage est très émouvant.
      Merci à toi. Bonne soirée, et une bonne nuit.

      Supprimer
  5. Je vais mettre ce "trésor" sur mon blog aussi...
    C'est terriblement humain...
    Merci de ce partage !
    Vraiment.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est moi qui te remercie, Gilles. :-)
      Bonne soirée à toi. Bises.

      Supprimer
  6. J'ajouterai que cela ne m'a pas fait rire du tout...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi non plus, Gilles, je n'ai pas ri du tout, j'ai même eu les larmes aux yeux tout en le regardant, tellement je trouve ce court-métrage émouvant. Je ne sais pas pourquoi ils parlent d'un bijou d'humour, moi je dirais plutôt un bijou d'humanité, de tendresse, de bienveillance...
      Bonne nuit. :-)

      Supprimer
  7. je vais le commenter avant de regarder la vidéo pour expliquer un point de vue qui m'est cher actuellement pour m'être récemment réveillée de cette croyance pyramidale. Toute notre vie, on nous fait croire à une forme de position "d'infériorité" face à un recruteur ou patron. Qu'il y a une situation pyramidale en tout. Et c'est complètement faux, il faut juste une place à chacun mais cela ne confère aucun pouvoir à l'autre, ni plus d'intelligence, ni plus de chance etc.. C'est juste des places à un moment donné. En 1999, j'avais été à un entretien pour un poste de formatrice d'anglais. Le gars ne m'avait pas retenue. 5 ans plus tard, il est arrivé dans ma boite et j'étais celle qui le supervisait. Il y a peu, j'ai été à un entretien géré par un cabinet de recrutement, du grand n'importe quoi, des gamines qui ne connaissent rien à mon métier ! Et puis, cerise sur le gâteau, les patrons ont souvent si peu de savoir-faire à part vous recruter. Mon ex patron, à part gérer l'argent, son seul sujet de prédilection était le rugby. Donc, en dehors de la différence, il est grand temps de désacraliser notre système pyramidal qui n'a aucun sens ! :) bisous, maintenant, je vais regarder la vidéo :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme tu as dû le voir sur la vidéo, Kristel, le recruteur dont il s'agit ici n'est pas un recruteur comme les autres, il est sûrement beaucoup plus humain que ceux que tu as croisés sur ta route. :-)
      Je suis tout à fait de ton avis lorsque tu dis que la situation de chacun ne donne aucun pouvoir à l'autre, ni sur l'autre. Une fois que l'on s'est affranchi de cette idée, on peut "affronter" ces personnes avec beaucoup plus de calme et de tranquillité d'esprit. Et même si ce sont des places à un moment donné, comme tu le dis, il ne devrait pas y avoir de position "d'infériorité" ou de "supériorité", il y a juste des personnes face à face, qui s'aident mutuellement. Bon, je suis sans doute moi aussi un peu utopiste... :-)
      Merci pour ta réflexion à ce sujet, Kristel. Bon après-midi. Bisous.

      Supprimer
  8. Puissant court-métrage, bien plus efficace qu'un discours abstrait.
    Le message qu'il véhicule n'a rien d'une fiction.
    Il suffit, pour s'en convaincre, de consulter la page de Wikipédia consacrée à Pablo Pineda.

    PM

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci PM. Du coup, je viens de rajouter le lien sous la vidéo pour aller consulter la page de Wikipédia consacrée à Pablo Pineda. Je connais maintenant son histoire. En effet, le message qu'il véhicule n'a rien d'une fiction.
      Bel après-midi à toi.

      Supprimer
  9. Merci beaucoup pour ce partage, la différence me touche aussi...
    Bonnes fêtes de fin d'année
    ¸¸.•*¨*• ☆ Bisous Laure¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je le sais, Laure.
      Bonnes fêtes de fin d'année à toi aussi ainsi qu'à ta petite famille. :-)
      Gros bisous.

      Supprimer

Merci pour vos petits mots que j'apprécie infiniment.