et aussi de partager avec vous mes photos, mes lectures, mes goûts musicaux...

jeudi 20 novembre 2014

La distance et les sentiments

« Des kilomètres peuvent-ils vraiment nous séparer de ceux que nous aimons ? »
–> R. Back

Je ne le pense pas. Les personnes que nous aimons, même si elles vivent très loin de chez nous, même si nous ne les voyons pas souvent, ou même plus du tout, ces personnes-là sont dans nos coeurs et ce ne sont pas les kilomètres nous séparant qui feront que nous les oublierons ou que nous ne les aimerons plus. C'est mon avis. :-)

28 commentaires:

  1. Je suis d'accord avec toi ! On oublie jamais les personnes que l'on aime même si la vie nous a séparées et perdues de vue ...
    Pour répondre à ta question sur les dernières photos sur mon blog .... Elles ont été prises avant-hier du plateau de Monton (pas très loin de chez moi) au pied de la grande vierge blanche que tu peux voir sur la gauche lorsque tu es sur l'A75 en direction de Montpellier ou sur la droite dans le sens inverse ! De Clermont sortie Veyre Monton et ensuite Monton ! J'y vais souvent le point de vue est magnifique et les couleurs sans cesse changeantes sur la chaine des Puys ! L'hiver c'est très beau aussi mais du vent .... Je t'invite à aller découvrir ce site lors d'un de tes passages à Clermont-Fd !!! Bisous Françoise

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour les indications. Ce n'est tout de même pas à côté de chez moi, mais je note tout de même car le coin a vraiment l'air très beau et mérite sûrement le détour.
      Bisous Cindide, et bonne fin de dimanche.

      Supprimer
  2. Entièrement d'accord avec toi! J'ai une famille éclatée, j'ai moi-même beaucoup voyagé et j'ai gardé des amis un peu partout. Je ne les vois pas souvent, mais on reprend le dialogue comme si l'on s'était quittés hier... De plus, les moyens de communication actuels permettent bien plus d'échanges qu'autrefois!
    Bonne soirée!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est tout à fait cela. Avec des amis que l'on ne voit pas souvent car ils vivent loin de chez nous, le dialogue se reprend comme si nous nous étions quittés la veille.
      Bonne soirée à toi aussi, Gine, et des bises.

      Supprimer
  3. Le difficile ce n'est pas la distance et les sentiments, c'est prendre de la distance avec les sentiments.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Joliment dit, Lison, et très vrai également.
      Belle fin de dimanche à toi, et de gros bisous.

      Supprimer
  4. "L'absence est à l'amour ce qu'est au feu le vent;
    il éteint le petit, il allume le grand." (Roger de Bussy-Rabutin)

    R. Back, amusant, return back ? :-)

    PM

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, cette citation est juste. Si les sentiments sont vrais et profonds, la distance (ou l'absence) n'aura pas d'influence sur leur intensité.
      "return back" ? Ah non, pas de retour en arrière, il vaut mieux avancer ! :-)
      Belle fin de journée à toi, et merci de ta visite, PM.

      Supprimer
  5. c'est TOTALEMENT mon avis, rien ne peut m'arracher une personne qui est dans mon cœur et surtout pas la distance Bisous ma belle Françoise :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, Nanou, et tu sais de quoi tu parles, n'est-ce pas ?
      Gros bisous à toi aussi, et une belle fin de journée.

      Supprimer
  6. C'est tout à fait vrai !!! Et justement, cet après-midi, je vais revoir la Nounou de mon Grand que je n'ai vue depuis 20 ans au moins :-)
    GROS BISOUS et douce journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors, Marité, les retrouvailles se sont-elles bien passées avec la Nounou de ton Grand ?
      Gros bisous à toi aussi, et une belle soirée.

      Supprimer
  7. Je suis d'accord aussi... et en effet on peut revoir ou retrouver quelqu'un après des dizaines d'années et s'il y a des choses à raconter naturellement, le lien n'est pas coupé s'il y a eu lien. Quant à ceux qui sont dans nos vies mais loin de nous... c'est tout le jour qu'on les emporte avec nous!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, Edmée, c'est tous les jours qu'on les emporte avec nous, ils ne nous quittent pas.
      Bonne soirée à toi, et merci de ta visite.

      Supprimer
  8. Tout dépend de cet amour... L'amour égoïste ou l'autre "nous appartient" est en général proportionnel aux kilomètres... Combien de personnes ont éprouvé le fait "loin des yeux loin du cœur" avec des situations d'adultère ?
    L'amour altruiste, lui,semble plus tenace, puisqu'il n'engage pas le corps comme "propriété"...
    Personnellement, je n'attache personne à mes pensées (le mot "attaches" fit bien ce qu'il signifie : on attache toujours quelqu'un contre son gré). Cela m'est d'autant plus facile que je n'ai pas de famille ou d'ami.
    Ma femme n'est pas ma propriété et ni son corps ni son âme ne m'appartiennent... Elle est jsute à mes côtés, quelle que soit la distance entre nous.
    Bonne nuit et bon week-end.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En amour et en amitié, il n'y a pas de "propriété", chacun est libre et n'appartient à personne. L'emprisonnement fait fuir. Je partage ce point de vue avec toi, Gilles. Et la distance ne devrait pas inquiéter si l'on sait que les sentiments sont vrais et sincères.
      Belle fin de journée à toi, et bonne soirée. Bises.

      Supprimer
  9. Pour moi la distance, qu'elle soit géographique ou temporelle, n'a pas d'influence sur les sentiments. Si ceux-ci fluctuent c'est indépendamment de la distance.

    Bonne soirée, Françoise

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je suis également de ton avis, Pierre.
      Bonne soirée à toi aussi, et merci de ta visite.

      Supprimer
  10. c'est aussi mon avis ! quand l'amour s'installe, il reste, quelle que soit la distance !
    bon weekend Françoise

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, Marty, quelle que soit la distance !
      Belle fin de dimanche à toi.

      Supprimer
  11. L'amour demeure vivant quelque soit la distance ou l'absence, c'est certain

    RépondreSupprimer
  12. " C'est mon avis " que je partage Françoise ! l'amour est là , bien enfoui...précieux....
    Bises Françoise, bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, Noëlle, bien enfoui, et précieux...
      Bonne soirée à toi aussi. Gros bisous.

      Supprimer
  13. Pour ma fille et moi-même, la distance n'a absolument rien changé entre nous, nous sommes toujours aussi proches. Après un coup de téléphone, je me retrouve toujours un peu triste de la savoir loin de moi mais tellement heureuse d'avoir eu de ses nouvelles, d'avoir entendu sa voix. Je t'embrasse Françoise.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout comme toi, Marie, lorsque je pense à mon fils qui est allé vivre en Bretagne, à huit heures de route de chez moi. Lorsque l'amour est là, la distance importe peu.
      Je t'embrasse moi aussi. Belle fin de journée.

      Supprimer
  14. Oui c'est valable entre adultes, mais cela conserne un petit enfant, il pourrait penser à un abandon. Bisous Françoise, bonne journée.
    PS Contente d'avoir entendu Barbara ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est vrai Marie, tu as raison. Un petit enfant peut penser en effet à un abandon. Lorsque tu le verras, il faudra bien lui expliquer que ce n'est pas le cas, et que tu l'aimes très fort, même si tu le vois moins souvent qu'avant.
      Très gros bisous, Marie, et une bonne soirée.
      PS : Oui, je savais que tu aimerais écouter Barbara... :-)

      Supprimer

Merci pour vos petits mots que j'apprécie infiniment.