et aussi de partager avec vous mes photos, mes lectures, mes goûts musicaux...

mardi 17 juin 2014

Il n'y a jamais de pourquoi à un souvenir

« Il n'y a jamais de pourquoi à un souvenir. Il arrive comme ça, à l'improviste, sans demander la permission. Et tu ne sais jamais quand il repartira. La seule chose dont tu peux être sûr, c'est que de toute façon il reviendra. »
-> Federico Moccia
.

6 commentaires:

  1. Joliment dit...Je suis pourtant persuadé qu'un souvenir repose sur une couche sensorielle ou émotionnelle... Une mémoire affective... Certains souvenirs resurgissent, parce que je n'ai pas fait la paix avec une émotion... C'est ce que je crois, du moins... Souvenirs glauques souvent, souvenirs tristes parfois...
    Serions-nous juste des marionnettes dont les fils seraient tenus par des souvenirs ? je n'ose le croire... Cela ferait de nous des êtres bien faibles et malléables...
    Bises?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Le rônin
      C'est vrai ce que tu dis : "Certains souvenirs resurgissent, parce que je n'ai pas fait la paix avec une émotion". Oui, tant que l'on n'a pas fait la paix avec une émotion, on ne peut pas s'en débarrasser, il faut savoir lâcher prise, condition essentielle pour avancer.
      Non, nous ne sommes pas des marionnettes, nous sommes les acteurs de notre vie, acteurs parfois hésitants, parfois trébuchants, parfois malmenés, mais nous sommes les acteurs de notre vie, c'est sûr et certain. Les souvenirs sont là mais ils ne doivent pas nous empêcher d'avancer (encore une fois).
      Belle fin de semaine à toi, Le rônin. Bises à toi aussi.

      Supprimer
  2. Il y a donc un "comment" ou un "parce que" : une odeur, une couleur, une saveur, un ...je ne sais quoi...et il s'installe, et il peine à s'en aller...le souvenir, bon ou mauvais. Bisous Françoise

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, Lison, une odeur, une couleur, une musique, et voilà le souvenir qui arrive, sans crier gare, et qui repart... jusqu'à la prochaine fois.
      Bisous à toi aussi, et une belle fin de semaine.

      Supprimer
  3. C'est vrai… on ne sait pourquoi parfois un souvenir en sommeil resurgit.
    Bizzz et bonne journée, Laure

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bisous à toi aussi, Laure, et une belle fin de semaine à toi et à ta petite famille. :-)

      Supprimer

Merci pour vos petits mots que j'apprécie infiniment.