et aussi de partager avec vous mes photos, mes lectures, mes goûts musicaux...

lundi 28 octobre 2013

Chaque arbre est le symbole vivant de la paix et de l’espoir


« Les arbres ont tenu une place essentielle dans ma vie et m’ont appris bien des leçons. Chaque arbre est le symbole vivant de la paix et de l’espoir. Avec ses racines profondément ancrées dans la terre et ses branches qui s’élancent vers le ciel, il nous dit que pour aspirer à aller toujours plus haut, nous aussi nous devons être bien enracinés au sol car, aussi haut que nous nous élancions, c’est toujours de nos racines que nous puisons notre force. »

-> Wangari Maatha

Photos faites ce week-end dernier dans le Puy-de-Dôme

27 commentaires:

  1. Comme aurait la mère Denis : "Ça c'est ben vrrrai !" Pour moi les arbres ont en plus un embryon de cerveau. Vous êtes vous demandé comment un arbre poussant dans une pente, fait pour retrouver la verticale ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui : la verticale est à l'exact opposé de la pesanteur terrestre :)
      Au risque d'ôter un peu de poésie, un arbre, comme toute plante, réagit à différents facteurs selon un "programme" biologique. La lumière est un autre de ces facteurs, qui se combine avec la verticalité. C'est ce qui fait que les branches ne sont pas verticales... mais le deviennent si l'arbre perd sa "tête".

      Supprimer
    2. @Jeanmi : Je crois que Pierre a donné la réponse ! :-)

      @Pierre : pas très poétique, mais intéressant ! :-)

      Supprimer
  2. Un seul mot, tout simplement : SUPERBE.
    Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais c'est moi qui te remercie, Anonyme. :-)

      Supprimer
  3. merci pur ces belles photos...et la citation!

    RépondreSupprimer
  4. Je ne sais pas s'ils symbolisent la paix. En tout cas, lorsque j'en ai marre des fâcheux, c'est auprès d'eux que je retrouve le calme.
    Bonne journée Françoise, bises à tes arbres ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des bises à mes arbres ? Tu me donnes du boulot, là ! mais je vais commencer par eux, justement, tiens ! mes bouleaux... :-)
      Bonne soirée à toi, Philippe. Bises... à toi ! :-)

      Supprimer
  5. Les pieds sur terre et la tête dans les étoiles, un bel exemple que nous donnent les arbres. J'ai beaucoup de respect pour eux, je les admire et je leur parle ( quitte à passer pour une folle ! ! ! ).
    Belles paroles de Wangari Maatha et superbes photos. De quoi donner envie de visiter le Puy de Dôme à ceux qui ne connaissent pas !
    Je t'embrasse très fort.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors, moi aussi, je dois passer pour une folle, Sable ! (rire)
      Oui, cet endroit du Puy-de-Dôme est vraiment magnifique, j'aime m'y rendre.
      Je t'embrasse très fort, moi aussi, ma douce.

      Supprimer
  6. Jolies photos !
    Et comment ne pas être d'accord avec la citation...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup, Alain ! :-)
      Belle semaine à toi.

      Supprimer
  7. Les arbres, et la nature en général, nous "disent" beaucoup de choses si on prend le temps d'observer... et d'extrapoler dans le sens qui nous plaît :)
    On pourrait décrire pas mal de choses autour de la place vitale nécessaire à chacun, par exemple, mais aussi de l'âpre compétition qui fait que le plus "fort" domine les autres. Une foret, aussi paisible soit-elle, est une compétition acharnée pour obtenir le maximum de lumière, d'éléments minéraux, d'eau... C'est aussi une "solidarité" (je mets bien les guillemets, hein !), une "entraide", qui fait que les arbres croissent ensemble en favorisant un milieu bien spécifique que ne crée pas l'arbre isolé.
    Cela dit l'arbre et la nature nous offrent de nombreuses possibilités métaphoriques et poétiques et il est souvent judicieux, et pertinent, d'utiliser ces supports éloquents. Le passage que tu cites, Françoise, en fait partie :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sûrement, Pierre, qu'il y a une compétition chez les arbres, mais je pense qu'elle doit se faire d'une façon très respectueuse, sans nuire à son voisin, ce qui n'est pas toujours le cas chez les humains... :-(
      Oui, les arbres sont des supports éloquents... et vivants !... :-)
      Merci pour ta visite et pour tes mots, Pierre. Belle soirée à toi !

      Supprimer
  8. Et j'ai oublié de te féliciter pour les photos...

    RépondreSupprimer
  9. Trouver son arbre dans une forêt familière et le prendre pour compagnon...
    Je te conseille un magnifique ouvrage, "L'énergie des arbres"de Patrice Bochardon...
    Bonne soirée Françoise.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "L'énergie des arbres", un livre qui devrait me plaire, j'aime sentir passer l'énergie de l'arbre à travers mes mains. :-)
      Bonne soirée, Hubert, et merci de ta visite.

      Supprimer
  10. J'aime beaucoup les arbres et je me suis encore régalée aujourd'hui, en roulant en Espagne de les contempler (au détriment de la route !!!) avec leurs splendides couleurs. Je les aime nus, l'hiver car ils parlent de leur vécu, de leurs tourments ou de leur vie tranquille. Mais ce qui me fascine c'est ce qu'ils ont vu au cours de leur vie, sans bouger. Et puis il y a les "originaux" qui poussent là où personne ne verrait de vie possible (un mur, un roc, une falaise) Je t'embrasse, Françoise, merci pour ce regard sensible et ces belles photos

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Lison, et merci pour ce joli commentaire. On sent bien que tu aimes les arbres, toi aussi (sourire).
      Je t'embrasse, passe une bonne soirée.

      Supprimer
  11. Il est bon de savoir communiquer avec les arbres, ils nous transmettre leur force.

    Je t'embrasse chère Françoise, j'ai un nouveau blog ayant effacé l'ancien en voulant corriger des problèmes de postage des commentaires, dur dur de retrouver tous les liens.

    http://edith07.canalblog.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir chère Laudith,
      J'espère que tu avais noté tous tes jolis poèmes et que tu ne les as pas perdus ?... Ce serait trop dommage.
      Je viens de rentrer ton lien dans mes favoris, merci de me l'avoir donné. Je te rendrai visite prochainement.
      Belle soirée à toi, ma douce. Je t'embrasse.

      Supprimer
  12. Avoir, pas loin, derrière sa fenêtre, un arbre pour voisin
    est une bénédiction pour l'humeur du jour.
    Et si, en ville, nos rues en étaient mieux pourvues,
    le passant y marcherait sûrement plus détendus
    et offerts à l'instant présent.
    On dit souvent que les bois et forêts
    sont comme des chapelles ou cathédrales.
    Tes superbes photos nous racontent bien leurs
    arches, piliers, voûtes et éclairages tamisés,
    quand s'y ajoutent le craquement de nos pas,
    le bruissement de ses profondeurs
    et le chant des frondaisons,
    j'ai comme le sentiment
    que même sans avoir ni la foi,
    ni la belle sagesse,
    un curieux apaisement vient toujours
    mais discrètement s'offrir à soi.
    Et c'est si bon à recevoir...
    ... Puys de Dôme.
    Je n'avais jamais songé que ce nom là,
    est bien joli !
    A ce week-end offert en partage
    et aux prochains que je t'espère
    aussi heureux.
    Cordialement,
    Lydaine.



    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le Puy-de-Dôme était la région où vivait mon frère. Ma belle-soeur y vit encore, dans un coin sauvage et magnifique où j'aime me rendre régulièrement. C'est lors d'une balade avec elle que j'ai pu faire ces photos. Et j'ai eu beaucoup de plaisir à les partager avec vous, avec toi, Lydaine.
      Merci pour tes mots et pour ta gentille visite.
      Belle semaine à toi. Je t'embrasse.

      Supprimer
  13. Bonsoir,

    Ton blog est toujours aussi agréable. De très jolies photographies, j'aime beaucoup la dernière avec ce grand tapis de mousses verdâtres.
    J'imagine qu'il doit y avoir des champignons, non?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Samuel
      Je ne sais pas s'il y avait des champignons, je ne les ai pas vus en tous cas.
      Merci de ta visite. Bonne soirée à toi. :-)

      Supprimer

Merci pour vos petits mots que j'apprécie infiniment.