et aussi de partager avec vous mes photos, mes lectures, mes goûts musicaux...

lundi 30 septembre 2013

Drôle de brindille...

Photo trouvée sur le net
Celui que j'ai sauvé était encore
plus petit que celui-ci !
On fait des rencontres inattendues, parfois, et celle-ci, j'ai bien failli la louper, et même que j'ai failli lui marcher dessus ! Hier, alors que nous faisons une balade avec des amis, je regarde machinalement sur le sol (nous étions sur une route goudronnée à cet instant-là), et je vois comme une brindille. Je continue d'avancer, et puis je me dis : "elle est bizarre cette brindille". Je reviens sur mes pas, et devinez ce que je vois ? Non, pas une vipère, j'en ai vu une vendredi en me baladant, une belle vipère d'ailleurs qui est passée presque sous mes pieds !... Je disais donc : Je reviens sur mes pas, et examine cette brindille de plus près. En fait, ce n'est pas du tout une brindille, c'est un adorable, oui, oui, un adorable bébé lézard, tout petit, petit. Mais il va se faire écraser l'inconscient ! Alors, je prends une feuille de maïs (il y avait un champ juste à côté), je lui donne la forme d'une cuiller, et je fais monter le petit lézard dedans (je l'aurais certainement écrasé en voulant l'attraper avec les doigts, il était si minus). Je dépose la feuille et la petite bestiole dans l'herbe sur le bas côté de la route.
Et voilà ! Histoire toute bête, vous me direz, et sans grand intérêt, mais pour moi c'était un petit bonheur du jour. Sauver une toute petite bête d'une mort certaine. Il m'en faut peu, je sais, mais ce sont ces petits bonheurs qui me donnent le sourire... et je me dis alors que je sais m'émerveiller d'un tout petit rien et que c'est bon signe !... :-)
.

20 commentaires:

  1. Françoise bonjour je dois sortir mais je repasse te lire ensuite
    je t'embrasse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A plus tard, France. Bonne journée à toi.
      Je t'embrasse.

      Supprimer
  2. Oh, tu est sûre que c'était le bon côté de la route qu'il voulait atteindre ?
    Belle journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. (sourire) Ah non, Zosio ! tu vas me mettre le doute ! :-)
      Belle journée à toi aussi.

      Supprimer
  3. touchant !
    Il est sauvé ! Y a pas de lézard !
    :)
    Et il a mangé du maïs !
    C'est pourquoi on dit "lézard de la table"
    :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. (sourire) Oui, sans doute Alain. :-)
      Bonne soirée à toi.

      Supprimer
  4. et oui ainsi vont les p'tits plaisirs de la vie et il ne faut pas s'en priver.....dis-moi j'avais une araignée assez grosse dans ma baignoire ce matin...je ne sais pas ce qu'elles ont en ce moment à entrer comme cela dans la maison....confidence : je l'ai saisie avec un kleenex et l'ai déposé sur le balcon....j'espère qu'elle n'aurait pas pris ton petit lézard dans ses filets...quoi que.... :-))) je t'embrasse ma chère défenderesse de la cause animale.....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai, c'est la saison où les araignées rentrent dans les maisons. J'essaie le plus possible de les épargner. Je prends ma pelle et je les passe dehors. :-)
      Bonne soirée, ma chère Malou, et merci pour tout. Je t'embrasse.

      Supprimer
  5. Françoise bonsoir je viens tout juste de rentrer un monde encore sur la route
    je suis tellement fatiguée mais je devais repasser voir cette petite trouvaille
    qu'il est beau et le tien était encore plus petit et bien tu as l'oeil je trouve
    AU moins il est en vie c'est trop gentil Françoise
    je t'embrasse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir France.
      Oui, j'ai l'oeil et pourtant je n'avais pas mes lunettes :-)
      Bonne soirée à toi. Je t'embrasse.

      Supprimer
  6. Bonjour Françoise,

    Curieux... J'ai vécu le même clin d'œil du jour, il y a peu.
    C'était une petite salamandre.
    Je sais qu'elles peuvent ne plus bouger mais là quand même...
    J'hésitais...
    Vivait-elle
    et surtout où la déposer ?
    La largeur du chemin m'a soudain parue immense.
    De quel côté allait-elle ?
    Était-elle un bébé ou se débrouillait-elle seule ?
    Jamais je ne me suis sentie aussi citadine que cet après-midi là, en plein bois !
    J'espère avoir, tout comme toi, fait le bon choix.
    Et puis... (Tant pis si je fais la bavarde)
    mais lorsque l'on a le cadran confortable,
    il reste, de retour au logis,
    le plaisir de nourrir sa curiosité.
    Fouiller jusqu'à tout savoir de la petite chose
    pour mieux encore apprécier le cadeau reçu.

    Vrai, l'émerveillement n'a ni âge, ni frontière.
    A cet instant partagé et à ces autres prochains...
    De tout cœur avec toi,
    Lydaine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir chère Lydaine,
      C'est ce que j'ai fait, moi aussi, en rentrant chez moi, j'ai cherché sur le net quelques renseignements sur cette petite bête. Peut-être qu'il s'agissait également d'une salamandre, je ne sais pas, mais peu importe, je l'ai sauvée, enfin je l'espère...
      Bonne soirée à toi, Lydaine. Je t'embrasse.

      Supprimer
  7. Françoise, il s'agit d'une salamandre sortie de son fossé protecteur ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait, elle se trouvait peut-être bien sur le goudron bien chaud de la route, la petite salamandre, mais le danger existait bien pourtant... Elle y sera retournée, ma foi... :-)
      Bonne soirée, Théo.

      Supprimer
  8. C'est tout mignon ton petit lézard. Et je joins mes pensées aux tiennes pour la note au dessus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour tes mots Pastelle, c'est gentil. Pour l'instant, rien de nouveau, nous attendons. Je t'embrasse.

      Supprimer
  9. Adorable, j'adore !!!
    Toutes mes pensées pour la fille de ton amie, j'espère que ça va mieux ?!
    Lolo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce soir, il y aurait eu un semblant de frémissement dans son sommeil, peut-être le début du réveil. Continuons d'espérer, Laure. Bises à toi, et merci.

      Supprimer
  10. J'étais venue aux nouvelles, et je lis qu'il y a un léger mieux. Je veux y croire, donc. Mais je continue à croiser les doigts...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, Pastelle, continue à croiser les doigts. Merci à toi, je t'embrasse.

      Supprimer

Merci pour vos petits mots que j'apprécie infiniment.