et aussi de partager avec vous mes photos, mes lectures, mes goûts musicaux...

vendredi 5 juillet 2013

« Reste maman, reste… »

Cette nuit, dans un rêve, je me trouvais dans l'appartement où vivait ma mère. Je regardais des objets qui lui appartenaient, des papiers qui traînaient sur la table, et j'avais un coup de blues en me disant qu'elle me manquait. J'étais submergée par l'émotion et je me mettais à pleurer. Et alors, elle apparaissait soudainement dans le couloir, sans un mot, sans un bruit, mais souriante. Je ne voulais pas qu'elle disparaisse, je lui disais : "Reste maman, reste…" et j'allais vers elle doucement, de peur qu'elle ne s'en aille, j'allais me blottir dans ses bras… 
Et je me suis réveillée.

Ils sont doux ces rêves où je peux la retrouver, ma petite maman qui est partie il y a déjà 11 ans, mais il est triste de se réveiller et de la perdre à nouveau…
.

10 commentaires:

  1. Je ressens ta tristesse..

    Après toutes les épreuves que j'ai endurées ces dernières années, l'amour de ma mère m'est apparu comme essentiel à mon existence. Ce fut sans doute la seule et unique réellement présente et Là. Je n'envisage pas de la perdre.. Ce sera sans doute ma plus grande douleur..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me suis habituée à l'absence de ma mère, mais des jours, et d'ailleurs cela se traduit dans mes rêves, elle me manque énormément… J'aurais envie de lui téléphoner, de lui parler, de la toucher…
      Profite bien de ta maman, Kristel, et dis lui bien, surtout, que tu l'aimes.
      Belle fin de semaine à toi. Gros bisous.

      Supprimer
  2. C'est bizarre quand ils reviennent dans nos rêves
    comme s'ils étaient là en vrai ! combien de fois j'ai
    vu le sourire de mon père ! et c'est vrai que le réveil
    est douloureux ! alors je me dis que j'ai eu beaucoup
    de chance, il m'a tant appris, mais j'avais encore
    tellement de choses à faire avec lui ! c'est la vie,
    on le sait bien, mais c'est dur..
    bises Françoise

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est la vie, Marty, mais c'est vrai que certaines personnes partent beaucoup trop vite, nous avons à peine le temps de nous croiser, je pense à mon père. Mais bon, c'est ainsi…
      Bises à toi aussi, Marty, et une belle fin de journée.

      Supprimer
  3. On se réveille toujours en voulant continuer le rêve ...
    Je t'embrasse très fort ma douce et je pense bien à toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est vrai, ma chère Sable, on voudrait prolonger certains rêves, on aimerait même parfois qu'ils soient réalité…
      Moi aussi, je t'embrasse très fort. Passe une belle fin de semaine, Sable.

      Supprimer
  4. c'est un privilège ce rêve d'avoir retrouvé ta maman quelques instants, je n'ai pas encore eu ce contact, disons que je n'ai pas reçu d'image, juste la voix et le rire de mon père et même en train de rouspéter !! ce n'était pas triste, ne sois pas triste Françoise, c'était bien pour elle et toi, bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, je ne suis pas triste, Kath. Enfin, si, je l'étais ce matin en me réveillant, mais je me dis que j'ai bien de la chance de pouvoir rêver ainsi aux personnes que j'ai aimées, de pouvoir leur parler, les toucher… c'est continuer ma relation avec elles, d'une autre façon, c'est tout…
      Bisous à toi aussi, et une belle fin de journée, Kath.

      Supprimer
  5. Françoise, j'ai pleuré en lisant tes mots. Tu sais, quand j'étais petite, enfin vers 11 ans, mon père venait de décéder, j'ai rêvé à lui : il était souriant, plus jeune que je ne l'avais jamais connu, il était dans l’entrebâillement d'une porte, il m'a regardé, m'a souri et m'a dit : "je suis venu pour te dire que j'allais bien", et il est parti. Les rêves sont parfois étonnants, à la fois tristes et heureux. Je t'embrasse fort.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, tu m'avais raconté ce rêve, Kat, je m'en souviens. Tu sais, il faut vraiment que l'on se retrouve à la rentrée, d'accord ? (sourire) Nous avons encore tant de choses à nous dire et à partager.
      Passe un bon week-end. Je t'embrasse fort, ma douce Amie.

      Supprimer

Merci pour vos petits mots que j'apprécie infiniment.