et aussi de partager avec vous mes photos, mes lectures, mes goûts musicaux...

mardi 9 juillet 2013

Dispute pour un coin... de penderie !

L'été dernier, en Bretagne, pendant nos vacances, alors que nous prenions notre repas dans une crêperie, deux jeunes amoureux sont entrés et se sont installés à une table pas très loin de la nôtre. Très amoureux ces deux-là. De grands sourires, des rigolades, des regards qui en disent long. C'est charmant, attendrissant… Ils discutent de chose et d'autre. Bon, nous n'écoutons pas tout, hein ! mais nous entendons des bribes de leur conversation. Et puis arrive un moment, le moment, où le jeune homme dit que leur appartement est vraiment trop petit, et qu'il n'a pas de place pour ranger ses affaires dans la penderie. Elle, haussant le ton : "Tu plaisantes, mon chéri ?“ Lui : "Non, pas du tout !" Elle : "Non mais, tu rigoles vraiment, tu prends toute la place ! J'ai juste un petit coin pour moi." Et lui à protester : "Mais non, ma chérie, tu dis n'importe quoi ! c'est toi qui prends toute la place dans la penderie !" Et la conversation s'anime de plus en plus, s'envenime même, des reproches fusent, des remarques désagréables. Et ces amoureux, si mignons au départ, deviennent… "moches". Ils finissent rapidement de prendre leur repas, sans un mot cette fois, paient la note, et sortent du restaurant… en se faisant la gueule ! Et tout cela pour une histoire de penderie... Se gâcher un repas d'amoureux pour un coin de penderie ! Ils n'ont rien compris ces deux-là… Mais bon, cela leur aura peut-être permis d'avoir une réelle explication, et aussi une jolie réconciliation… Et en y réfléchissant bien, cela nous arrive aussi parfois de nous chamailler pour des broutilles et de gâcher ainsi un joli moment... Non ?  (sourire)

16 commentaires:

  1. Elle est édifiante ton histoire Françoise, mais je pense qu'elle est différente version intérieure ou extérieure. De l'extérieur, effectivement le sujet de la penderie semble bien anodin. En revanche, je pense que de l'intérieur, cette penderie a accumulé sur ses cintres des petits désagréments de la vie quotidienne, les difficultés parfois à trouver ou retrouver sa place dans un espace partagé, de petits manquements que l'on s'autorise au quotidien. Cette penderie n'est que support, alibi. Nous entendons souvent parler des couples, de la "difficulté" à vivre ensemble. Il ne faut pas le nier, ce n'est pas simple. Mais souvent, je me dis serait-ce plus facile au quotidien avec ma meilleure amie, et sincèrement je n'en suis pas sure. C'est le quotidien qui fatigue, qui amène des besoins d'espace que l'on ne ressentirait pas seule. Enfin, je crois. Je t'embrasse très fort.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, Kat, je sais bien, moi aussi, que cette histoire n'est pas qu'une histoire de penderie ou de rangement et que ce n'est qu'un support, un alibi. Ce n'est pas facile, en effet, lorsque l'on vit à deux, de se préserver un coin à soi, de ne pas se sentir envahi(e) par l'autre, étouffé(e) par l'autre, et comme tu le dis, ce ne serait pas plus facile avec sa meilleure amie.
      Je te souhaite une douce nuit, ma belle, et je t'embrasse fort.

      Supprimer
  2. et oui, dès que l'on est plus de ... un, la vie devient compliquée !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas simple, en effet…
      Bonne soirée, théo, et merci de ta visite. :-)

      Supprimer
  3. en voilà deux qui se cherchent des poux et ils s'en trouvent, comme le dit Kat la penderie est pleine de reproches sur cintres, faire de la place, voilà ce dont ces deux là ont besoin, je le crois aussi au propre comme au figuré, il est dommage en effet de gâcher un bon moment par des ennuis domestiques de ce type, mais il y a des gouttes d'eau qui font...déborder la penderie !
    Belle nuit à toi, Françoise.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. sourire… C'est tout à fait cela, Kath, et très bien formulé ! :-)
      Je te souhaite une belle nuit à toi aussi. Et je t'embrasse.

      Supprimer
  4. les disputes sont parfois tellement inattendues, juste un mot et hop c'est parti ! et
    en fin de compte on ne sait plus finalement ce qui l'a déclenchée !
    en attendant ça a bien pourri leur dîner !
    ça fait partie de la vie et paraît-il même que c'est très sain !! alors...
    belle journée Françoise

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que ce sont des petits riens qui s'accumulent, et comme tu le dis, ou plutôt comme le dit Kath, il y a la goutte d'eau qui fait déborder le vase, et c'est parti !
      Mais s'il y a réconciliation, après… :-)
      Belle soirée à toi, Marty, et une douce nuit. Je t'embrasse.

      Supprimer
  5. Oui, je pense que l'on s'est tous un jour chamaillé pour une broutille... L'important est vite de relativiser et de se réconcilier.

    Je t'embrasse ma chère Françoise, belle journée, l'été est bien installé, cela me fait du bien de profiter du soleil qui m'a tant manqué.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De relativiser et de se réconcilier, et puis parfois, cela permet tout simplement de se parler, de mettre des mots sur…
      Moi aussi, je t'embrasse, Laudith, et je te souhaite une douce nuit. Oui, le soleil fait du bien, profitons-en ! :-)

      Supprimer
  6. Quel dommage de se disputer pour des broutilles... hélas, on se gâche souvent de beaux moments inutilement...
    Bel été à toi dans la bonne humeur ;-)
    Bisous Lolo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Laure. Un très bel été à toi aussi, ainsi qu'à toute ta petite famille ! :-)
      Gros bisous, et à bientôt.

      Supprimer
  7. Derrière la "broutille" se cache peut-être un problème plus important : celui de la "place" qu'on prend dans le couple...Qui "prend" toute la place ? Qui "empiète" sur le territoire de l'autre ?
    Histoire de penderie...ou histoire de juste place" ?...

    Les broutilles du quotidien sont parfois révélatrices...
    Et l'équilibre entre deux personnes pas toujours facile à trouver !
    Au point de gâcher les moments d'amour...

    Je leur souhaite, à ces deux-là de vite se réconcilier...et je te souhaite de très bonnes vacances estivales !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère bien, La Licorne, que depuis l'été dernier, ils se sont réconciliés ! :-)
      Oui, les vacances ! cette fois, elles arrivent à grands pas ! :-)
      Un très bel été à toi aussi, et à très bientôt. De grosses bises.

      Supprimer
  8. C'est bien pour cela que je ne partage plus ma penderie avec mon amoureux chacun chez soi, chacun son espace ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et c'est sûrement mieux ainsi, Hélianthine ! :-)

      Supprimer

Merci pour vos petits mots que j'apprécie infiniment.