et aussi de partager avec vous mes photos, mes lectures, mes goûts musicaux...

lundi 10 décembre 2012

Oui, je continue !

Il y a des périodes où je me demande si je continue à tenir mon (mes) blog(s) ou non. A part quelques exceptions, la plupart des blogueurs/blogueuses qui étaient présents à l'ouverture de mes blogs (Un coeur qui bat, Des mots pour le dire, 2007-2008) ne sont plus là. Ils/elles ont fermé leur espace, ils/elles ont disparu, certain(e)s en prévenant, d'autres sans adieux. Ils/elles étaient les compagnons et compagnes de mes débuts, nous avions partagé, échangé, nous nous étions côtoyés et suivis pendant des années. Ils/elles ne sont plus là et je me demande, moi, ce que je fais encore ici. 

Et puis, c'est au moment où je me pose toutes ces questions que de nouvelles têtes arrivent, de nouvelles têtes fort sympathiques et dynamiques, et alors, je ne me pose plus la question de savoir si je continue ou pas, je dis en souriant : Oui, je continue ! pour eux/elles, et pour tous (toutes) ceux/celles qui sont encore là et qui sont devenu(e)s de fidèles ami(e)s ! :-)
.
.

30 commentaires:

  1. Bonjour Françoise :) Il y a souvent sur les blogs un investissement personnel important. Les lecteurs semblent faire partie de la famille.
    On s'inquiète parce que telle ne vient plus, on regrette d'avoir écrit ce qu'on pensait parce que cela a fait fuir un autre. J'ai pris l'habitude (hélas ?) de ces allers-retours en espérant qu'on me pardonne les miens ;-)
    Parfois, j'aimerais abolir les distances et rencontrer pour de vrai les lecteurs. J'hésite souvent, de peur de briser une belle image. Mais je suis déterminé à faire ta connaissance un jour ou l'autre...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Philippe :-)
      Oui, tout ce que tu dis est vrai, et je pense qu'il faut accepter la règle du jeu, si jeu il y a.
      Je crois que tu as déjà rencontré certains de tes lecteurs, tout comme moi, et c'est toujours un instant magique. Je n'ai pas peur de briser une belle image, car si la personne est sincère, elle sera exactement la même dans la réalité. Jusqu'à présent, je n'ai jamais été déçue par les personnes que j'ai eu le plaisir de rencontrer. Et je suis sûre que je ne serai pas déçue par toi, Philippe, le jour où nous nous rencontrerons (sourire). Belle fin de soirée à toi, et douce nuit. Bises du soir.

      Supprimer
  2. OUF !... Là, tu m'as fait peur !!! Je suis désolée car je ne mets pas de com' à chaque fois... seulement lorsque je suis vraiment interpellée car... parler pour ne rien dire, ce n'est vraiment pas mon truc ! Par contre je te suis assidûment, sois-en certaine... et peut-être serais-tu surprise par ceux qui font de même !... ;o) Bonne continuation à ton blog et bizzz @ toi. Mymy.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. sourire... Tu es très gentille, Mymy, et tes mots me touchent. Merci :-)
      Je te souhaite une belle et douce nuit. Gros bisous à toi.

      Supprimer
  3. Il n'y a aucune obligation effectivement. Mais ne plus te lire, même si je ne commente pas régulièrement, me manquerait...
    BISOUS Françoise

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est très gentil à toi, Marité, et je t'en remercie :-)
      Gros bisous, et belle fin de soirée à toi.

      Supprimer
  4. youpiiiiii !!!! Alors on continue !
    Douce Françoise,ton amitié m'est précieuse et te lire et partager des idées avec toi est un réel plaisir.
    Je t'embrasse très très fort, et passe une excellente soirée après cette bonne résolution !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. sourire... Quel enthousiasme, Sable ! Merci à toi ! :-)
      Je t'embrasse également très très fort, et te souhaite une très belle nuit.

      Supprimer
  5. YOUPIIIIIIIII
    Bizzz Laure
    http://ptitesphotosdelolo.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. sourire... MERCIIIIIIIIIIIII, Laure !... :-)
      Bises à toi aussi, et douce nuit.

      Supprimer
  6. N'empêche! Cela fait du bien de lire nos états d'âme virtuelles écrit régulièrement ici et là. j'ai vraiment du mal avec ces fermetures sans aucunnes nouvelles mais...(Vivre et laisser vivre dit-on le mercredi...)Je t'embrasse Françoise, passe une bonne semaine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, moi aussi, Louis-Paul, j'ai du mal, mais bon, il faut accepter. "Vivre et laisser vivre", oui, je connais cette expression, mais dis moi, pourquoi "le mercredi" ? :-)
      Je t'embrasse moi aussi, Louis-Paul. Belle et douce nuit à toi.

      Supprimer
  7. Parce que c'est souvent ce jour-là que je participe à mon groupe de paroles Françoise. Bises et belle journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour la précision, Louis-Paul. Belle journée à toi aussi. Bises de ma campagne enneigée, ce matin. :-)

      Supprimer
    2. Tu as eu l'info pour demain? (voir le blogue du défifoto)Et nous attendons de belle images, la neige, j'aime en décembre.

      Supprimer
    3. Je viens d'aller lire, Louis-Paul. Par contre, pour moi, il n'y aura pas de neige, à moins qu'il n'en tombe cette nuit, car elle a toute fondu. Mais je trouverai bien autre chose à photographier ! :-)
      Bon après-midi. Bises ventées.

      Supprimer
  8. Un jour, je suis arrivée sur un de vos blogs, un cœur qui bat et je l'ai mis dans mon marque page, je visitais souvent, appréciant ça et là vos citations et vidéos sans commenter, puis c'est devenu un rendez vous ponctuel, quand je me suis décidée à finalement écrire dans le mien je vous ai ajoutée dans "mes blogs" et j'ai vu qu'il allait fermer et celui là ouvrait sa fenêtre avec toujours cette grande douceur et ouverture d'esprit qui vous accompagnent, alors oui, il faut continuer! Merci Françoise!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. sourire... C'est moi qui vous (te) remercie, Kath. :-)
      Belle journée, douce et ensoleillée.

      Supprimer
  9. Que veux-tu, Françoise, toi et moi, qui devenons des vieux de la vieille de la blogosphère, nous sommes définitivement contaminés…
    Comme toi parfois j'ai envie d'aller voir ailleurs si je n'y suis pas.
    Mais le clavier me démange… Je reviens et je continue…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. sourire... Ah oui ! tu l'as dit ! C'est plus fort que nous ! :-)
      Alors, ma foi, continuons ! Y a pas de mal à se faire du bien, n'est-ce pas ? :-)
      Belle et douce soirée à toi, Alain.

      Supprimer
  10. Cela va faire 10 ans en février que je blogue,de belles rencontres virtuelles ou réelles, parfois des moments de découragement.
    Le blog en fait une belle leçon de vie, donner sans rien attendre et recevoir les jours où l'on s'y attend le moins.
    Belle rencontre que la tienne...
    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai, Elisanne, c'est tout à fait cela : donner sans rien attendre et recevoir les jours où l'on s'y attend le moins, où l'on a envie de plier boutique. Ce sont ces jours-là que de jolis sourires viennent illuminer notre espace.
      Moi aussi, Elisanne, je suis heureuse de t'avoir croisée sur mon chemin :-)
      Je t'embrasse fort. Belle soirée à toi.

      Supprimer
  11. ce que je n'aime pas du tout depuis que je blogue c'est de dire adieu à certaines personnes parce qu'elles ont été malades et puis ....un jour plus rien ;
    ça me démoralise ;et bien sur en bloggant on rencontre beaucoup plus de personnes donc le risque aussi est plus grand ;je n'aime pas du tout ça !
    par contre on y fait de très belles rencontres ,et je voudrais qu'elles soient éternelles !
    on peut y croire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Ani
      Oui, je comprends ce que tu veux dire, il est toujours très dur de voir partir des personnes, même si nous ne les avons jamais croisées dans la réalité, le chagrin est le même, car il y a eu échange et partage, et des liens se sont créés. Oui, moi non plus, je n'aime pas ça.
      Oui, on y fait de très belles rencontres, je confirme ! :-)
      Bonne et douce nuit à toi, Ani. Merci de ta visite.

      Supprimer
  12. Je suis toujours un peu là,
    bisous Françoise et bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. sourire... Je sais bien que tu es encore un peu là, tite Marie :-)
      Bonne soirée à toi, et gros bisous.

      Supprimer
  13. Ma chère Françoise. Je fais partie de ces nouvelles têtes dont tu parles et j'ai grand plaisir à venir me glisser en tes mots qui me parlent tant. Nos sensibilités semblent fort proches. J'ai ouvert un blog en 2008, pour la première fois. Je ne savais pas trop dans quel univers j'entrais. J'avais besoin à cette époque de me "vider" par l'écriture de mes ressentis profonds, de douleurs anciennes que je n'osais confier à mes proches pour différentes raisons. J'avais besoin de cet espace anonyme. J'y ai rencontré ce que je pensais être des alter égo. Et puis le temps m'a montré qu'il n'en était rien, que certains venaient vite déposer leurs coms sans vraiment lire pour espérer en retour des visites. Prenant conscience de cela, je me suis senti blessée et j'ai fait une pause puis un retour... Ces aller-retours m'ont fait perdre le sens de mon blog. J'ai arrêté pendant près de deux ans. Me voilà sur un nouveau blog et désormais les choses sont plus claires dans ma tête. J'ai acquis un certain détachement sur ces visites, je sais que je ne garderai que quelques fidèles avec lesquelles s'opérera une magique osmose. Les autres passeront dans le tamis de l'empathie, ils glisseront, se disperseront et ce sera bien ainsi. Je souhaite une belle journée sous le gris du ciel avec de çi de là quelque tâches ensoleillées. Bises bloguestes sincères.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir ma chère Malou
      Oui, en effet, tu fais partie de ces nouvelles têtes dont je parle, et que je suis ravie de connaître, et qui m'encouragent à continuer. Tu fais partie de ces belles rencontres que l'on croise sur son chemin et que l'on a envie de connaître encore davantage. Et puis, en plus, tu habites près de chez mon fils, alors ! (sourire) Oui, je comprends tout à fait bien ce que tu expliques, Malou. Ta sensibilité et ta sincérité ont été mises à mal, et tu t'es sentie blessée et flouée. Peut-être aussi que nous attendons trop des autres, je ne sais pas. En tous cas, sois sûre que pour ma part je vais te suivre fidèlement, et j'espère bien, un jour avoir l'occasion de te rencontrer pour de vrai. :-)
      Belle soirée à toi, Malou, et douce nuit. Je t'embrasse fort.

      Supprimer
  14. Coucou Ma Françoise
    Tu me manquerais beaucoup <3
    J'aime nos rendez-vous, parce que tu es sincère, respectueuse et généreuse <3
    Tes billets me font connaître des sujets intéressants et j'y réfléchis !!
    Je viens très souvent y guetter ma réponse ;-))
    Et je n'oublie pas Notre Petit Prince qui est notre grande étoile <3
    Je t'embrasse très fort et je te souhaite de belles fêtes entourée des tiens <3 <3
    Claude




    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Claude :-)
      Je ne vais pas m'arrêter, et comme le dit le titre de ce billet, je continue l'aventure ! :-)
      Le Petit Prince va bientôt être à la maison avec son petit frère, et ses cousins. Moments de bonheur en perspective... :-)
      Moi aussi, je t'embrasse très fort, Claude, et je te souhaite de belles fêtes de fin d'année, à toi et aux tiens.

      Supprimer

Merci pour vos petits mots que j'apprécie infiniment.