et aussi de partager avec vous mes photos, mes lectures, mes goûts musicaux...

mardi 13 novembre 2012

AMOUR

Au cinéma, hier soir : "AMOUR", un film de Michael Haneke, avec deux merveilleux acteurs : Jean-Louis Trintignant et Emmanuelle Riva. Ce film a obtenu la Palme d'or au Festival de Cannes 2012.

Résumé (Télérama)
Georges et Anne sont octogénaires, ce sont des gens cultivés, professeurs de musique à la retraite. Leur fille, également musicienne, vit à l'étranger avec sa famille. Un jour, Anne est victime d'une petite attaque cérébrale. Lorsqu'elle sort de l’hôpital et revient chez elle, elle est paralysée d'un côté. L'amour qui unit ce vieux couple va être mis à rude épreuve. 

Mes mots
Un film bouleversant, dont on ne sort pas indemnes. En plus de cette belle histoire d'Amour, ce film nous touche pour d'autres raisons. D'une part, parce que nous (re)pensons bien sûr à nos parents qui ont, pour certains, vécu une histoire un peu semblable ; d'autre part, parce qu'il nous projette dans notre propre avenir, avec nos questionnements et nos incertitudes, bien légitimes.

Critiques --> ici .

11 commentaires:

  1. Je ne l'ai pas encore vu...
    Bonne journée

    Bisous, Laure
    http://suivre-mon-etoile.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vas le voir, Laure :-)
      Gros bisous à toi, et bonne soirée.

      Supprimer
  2. coucou, c'est moi, Loula..... je suis en Haute-Garonne...
    Je ne sais pas si j'aurais le courage de voir ce film.... Il me toucherait beaucoup trop... J'ai vu quelques extraits à la télé.... j'adore Trintignant, j'adore sa voix.... il est chargé d'humanité....
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou, ma Loula :-)
      Oui, moi aussi, j'aime beaucoup Trintignant, et dans ce rôle, il est magistral !
      Bonne soirée à toi, ma soeur gémelle, et gros bisous.

      Supprimer
  3. Vu le week-end dernier Françoise et depuis j'en ai beaucoup parlé, de vive voix et sur des blogues. J'ai écris que je m'retrouvais bien dans la 1ère critique (celle POUR) de Télérama. J'ai dit (à la lumière d'exemples vécus) qu'il faur être prudent avant de conseiller ou d'emmener certaines personnes à voir ce film. Enfin et surtout, j'ai écrit qu'il s'agissait d'un grand film d'Amour.
    Je t'embrasse et te remercie de tes mots sur mon blogue, je n'avais pas trop le moral ce jour...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai bien compris que tu n'avais pas bien le moral aujourd'hui, Louis-Paul, et cela se comprend.
      A propos du film, oui, c'est vrai, il faut être prudent, certaines scènes sont très dures, mais il y a tellement d'Amour, comme tu le dis...
      Bonne fin de soirée à toi, Louis-Paul, et douce nuit. Je t'embrasse.

      Supprimer
  4. Bonsoir...
    J'ai un petit peur d'aller voir ce film...
    Il semble magnifique mais j'ai peur des ressentis...
    J'aime beaucoup les coquelicots de votre blog...
    Bonne soirée à vous...
    Fille_bavarde

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Fille_bavarde
      Oui, c'est un film magnifique. Il peut être ressenti différemment selon la période et ce que l'on vit à l'instant. Il peut être très dur si l'on vit actuellement une histoire semblable. Plus apaisé si le souvenir est déjà lointain. Mais on n'en sort pas indemne, c'est certain.
      Je suis déjà allée sur ton blog, par je ne sais quel chemin, mais je n'en ai plus le lien. Pourrais-tu me le redonner ?
      Bonne soirée à toi, et merci de ta visite.

      Supprimer
    2. Bien sûr que si j'ai ton lien ! il est même dans ma liste, à droite... Bon, on va mettre ça sur le compte de la fatigue, d'accord ?... :-)
      A bientôt, donc !

      Supprimer
  5. Je ne l'ai pas encore vu mais j'espère bien que cela pourra se faire car j'y tiens beaucoup..merci pour cet article et merci d'avoir joint les critiques...C'est extraordinaire de voir combien les réactions peuvent être différentes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est vrai, Gazou. Merci de ta visite, et bonne fin de soirée à toi.

      Supprimer

Merci pour vos petits mots que j'apprécie infiniment.