et aussi de partager avec vous mes photos, mes lectures, mes goûts musicaux...

jeudi 26 janvier 2012

Il y a de la place et surtout de l'amour pour tout le monde

Un billet pour deux sujets, mais deux sujets qui se rejoignent, à mon avis.

- Nous avons des amis ayant des personnalités, des caractères, des goûts très différents, et qui ne s'entendent pas entre eux. Pourtant, et malgré cela, nous entretenons avec eux de très bonnes relations, évidemment puisque ce sont nos amis. Ils ne se font pas d'ombre les uns aux autres, puisqu'ils sont différents, et avec chacun, nous avons une relation bien particulière, nous nous apportons quelque chose de bien différent. Nous n'avons pas les mêmes discussions, les mêmes envies, les mêmes sorties. Pourquoi alors parfois se crée un sentiment de jalousie entre eux ? Il y a de la place pour tout le monde ! L'amitié que nous avons pour les uns n'efface pas l'amitié que nous avons pour les autres. Cela me semble évident, non ?...

- Cela me fait penser à une émission que j'avais vue à la télé il y a déjà longtemps. Il s'agissait d'expliquer aux enfants que, malgré la venue du deuxième, le premier n'avait pas à craindre de ne plus être aimé, qu'il y avait suffisamment d'amour de la part des parents pour tous les deux. Et la personne expliquait alors à l'enfant ceci en prenant une feuille de papier sur laquelle était dessiné un coeur. Il lui disait : "Tu vois, l'amour que te portent tes parents ne sera pas divisé par deux, non ! Je ne déchire pas la feuille en deux, je ne partage pas le coeur en deux. Regarde (il prenait alors une autre feuille similaire à la première), en voici une deuxième avec un coeur. Toi et ton petit frère aurez chacun votre coeur, vous aurez la même quantité d'amour tous les deux, un amour unique à chacun, et cet amour ne sera jamais divisé par deux". J'avais trouvé cette façon d'expliquer et de rassurer l'enfant très judicieuse et intelligente.

10 commentaires:

  1. Françoise

    ah oui, heureusement que nous sommes différents, sinon quel ennui !!! Chaque ami a ses qualités et c'est vrai que ce que l'on donne à l'un, n'enlève rien à l'autre.
    J'ai juste une amie qui aurait tendance a penser le contraire, mais en fait, c'est parce qu'elle manque de confiance en elle. Il lui arrive d'être triste parce que deux copines sont allées au restaurant sans elle, alors que tout simplement, après avoir passée la journée ensemble elles ont décider à la dernière minute de se faire un petit resto.
    Oui très bien imagé l'explication pour l'arrivée d'un deuxieme enfant.

    Bisous Françoise.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Marie :-)
      Merci pour la petite histoire. Eh bien, oui, c'est tout bête, parfois !
      Oui, j'ai trouvé aussi que cette personne savait bien expliquer et se mettait bien à la portée de l'enfant.
      Passe un bel après-midi, avec le soleil peut-être ? Il y en a un peu chez moi :-)
      Plein de gros bisous.

      Supprimer
  2. Bonjour, Françoise.
    Je me pose une question ;
    Pourquoi éprouves-tu le besoin de t'exprimer sur ce sujet?

    Bonne journée.

    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Herbert,
      Pourquoi ?... Pourquoi pas ?... C'est un sujet comme un autre.
      Les gens sont souvent malheureux, car ils pensent ne pas être aimés, ou moins aimés que d'autres. Ce n'est pas vrai. Il y a de la place pour tout le monde dans le coeur de chacun.
      Et concernant la deuxième partie, à propos de l'arrivée du deuxième enfant, il est vraiment important de dire à l'enfant qu'il y aura toujours la même place pour lui, le même amour de la part de ses parents.
      Voilà. J'avais envie d'en parler... (sourire)
      Belle journée à toi. Je t'embrasse moi aussi.

      Supprimer
  3. Maman, tu m'aimes? demanda à Fiodor Vassiliev un de ses soixante-neuf enfants.
    Bien sûr! comment t'appelles-tu, déjà? :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. sourire...
      Et pour compléter : "Mme Fiodor Vassiliev (1707-82, Russie) eut 69 enfants en 27 grossesses entre 1725 et 1765 (4 fois des quadruplés, 7 des triplés et 16 des jumeaux) ; au moins 67 survécurent à la petite enfance."
      Là, évidemment, ça se complique !... :-)

      Supprimer
  4. moi aussi Françoise je souris en lisant ce sujet ô combien universel....

    mon plaisir a toujours été de faire se connaitre mes amies entre elles, et nous sommes (je parle de la vie or blogs) une superbe équipe depuis plus de trente ans parfois, et ce quej'aime aussi c'est cette différence entre les personnes , qui font que les échanges sont passionnants . c'est une discussion que nous aimons bien Marie et moi :-)))parfois hélas , malgré de la bonne volonté, il y a échec, tout n'est pas toujours si simple, et ça se saurait si tout le monde pouvait s'entendre à merveille...Un vrai rêve qu'on aimerait tous atteindre...

    Je crois savoir de qui marie parle... une personne qui n'a pas osé se joindre à nous de peur de déranger lorsqu'on s'est rencontré..

    c'est drôle j'ai 6 petits enfants et un jour nous étions tous regroupés sur mon canapé ... et je sentais quelques tensions entre eux, cousins cousines, frère, soeur... lequel je pouvais bien préférer???

    alors je leur ai raconté une histoire de petites boites, toutes de la même taille dans mon coeur et qu'à chaque naissance , le dernier venu avait eu sa petite boite de la même taille que les autres et que j'y avais déposé autant d'amour, et que les premières boites avaient toujours la même taille... avec ces images, ils ont fort bien compris et n'ont plus jamais ressenti ce sentiment de peur d'être exclu

    moi on aurait dû me raconter cela toute petite :-) mais je l'applique aussi pour moi et je sais à présent pour qui je compte...j'adore mes amies et je donne à chacun chacune ce que je peux, selon leur caractère, leur différence, comme on fait avec nos enfants
    j'adore ce sujet...

    Coucou Herbert, as tu copié le lien de mon nouveau blog ???.il remplace les deux autres :-)

    bisous Françoise...bisous forts :-)
    ce sujet m'inspire beaucoup de pensées... et si seulement j'avais une baguette magique !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir ma chère Nanou, et merci pour ce long commentaire :-)
      Tu as expliqué d'une bien belle façon à tes petits-enfants combien tu les aimais tous, avec le même amour, c'est bien (sourire).
      Merci à toi. Passe une belle soirée. Je t'embrasse fort, moi aussi.

      Supprimer
  5. Coucou Françoise

    Ce sont des amis intelligents et respectueux ou tout simplement de vrais amis ♥ Je pense aussi que tu n'es pas étrangère à ce bon déroulement ♥

    Parfois nous devrions dessiner des cœurs aux adultes ♥♥ Les images sont symboliques !!

    Si tous les enfants recevaient des cœurs, adultes devenus douteraient moins d'eux !!

    J'aime beaucoup ton billet et je t'envoie mon cœur ♥
    Mille très gros bisous
    Claude

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Re-coucou Claude :-)
      Merci pour ton joli coeur ♥, je le prends avec plaisir.
      Et merci pour tes commentaires si chaleureux et spontanés ! :-)
      Mille gros bisous à toi aussi.

      Supprimer

Merci pour vos petits mots que j'apprécie infiniment.