et aussi de partager avec vous mes photos, mes lectures, mes goûts musicaux...

lundi 30 mai 2011

Blog en pause.

Juste ces quelques lignes pour vous dire que mon blog sera en pause pendant quelques temps.
Je vous dis donc à bientôt et vous embrasse.

jeudi 26 mai 2011

Rêve d'une nuit de mai

Voici quelques semaines, voire quelques mois, que je ne vous ai pas raconté l'un de mes rêves. Et bien, puisque je vous entends réclamer haut et fort (sourire), en voilà un, je l'ai fait il y a quelques jours déjà.

Je suis chez moi, dehors, sur le côté de la maison, avec deux amies. Le rêve est très court. Il y a dans le pré plein d'arbres à papillons (des buddleias) qui sont tous en fleurs, c'est très joli. Et soudain apparaît une nuée de papillons qui se mettent à voler autour des arbres et autour de nous. Il y en a des milliers. Nous sommes entourées de papillons de toutes les couleurs. C'est très beau. Il y en a de partout. Si bien même que, sans le vouloir, j'en écrase un dans mes mains. Je me dirige alors vers la porte d'entrée, en prenant soin de bien tenir la bouche fermée pour éviter d'en avaler...


Et je me réveille...
S'il en a une, quelle signification peut avoir ce rêve ?...
Vous avez une idée, vous ?... :-)

Photo prise sur le net.

mardi 24 mai 2011

Faire du vide

Faire du vide, parfois, qu'est-ce que ça fait du bien !
Je viens de bazarder tout un tas de vieux billets qui dataient de plusieurs mois, qui attendaient en réserve, mais qui aujourd'hui ne sont plus d'actualité, qui ne me parlent plus. Je viens de jeter des papiers qui s'étaient entassés et qui ne servaient plus à rien, sinon à encombrer mon bureau et mon placard. Je viens de me "débarrasser" de lieux, de jeter des liens, où j'avais l'habitude d'aller, mais dont je n'ai plus envie de prendre le chemin, plus d'intérêt. Pourtant, je suis habituellement assez conservatrice, mais ces jours, j'ai envie de renouveau. Alors, j'enlève, je trie, je fais du vide, pour permettre au "neuf" d'arriver et de pouvoir faire sa place...

Et vous, êtes-vous conservateur(trice) ou bien ne gardez-vous rien, jetez-vous facilement ?
Avez-vous une maison pleine de choses qui ne vous servent à rien, mais que vous gardez néanmoins, ou bien faites-vous le tri régulièrement, et ne gardez-vous que le strict minimum ? Dites moi...

mardi 17 mai 2011

J'ai pris du retard...

J'ai remarqué souvent que les gens qui sont en retard sont de bien meilleure humeur que ceux qui ont dû les attendre.
(André Roussin)


sourire...

Juste cette citation ce soir pour vous dire que j'ai pris énormément de retard dans mes visites chez vous, je passe à nouveau une période très chargée en travail, et lorsque j'ai terminé ma journée (c'est-à-dire environ 7 à 8 heures sur ordinateur), j'ai besoin d'aller prendre un peu l'air et le soleil !...
Mais je ne vous oublie pas !... Grosses bises à vous tous. :-)

lundi 9 mai 2011

Le Passage se crée - Alain Rohand

Vous savez que j'aime vous parler des livres que je lis, et bien évidemment, surtout de ceux qui m'ont plu et qui m'ont touchée. J'ai envie de vous parler, ce soir, du livre "Le Passage se crée" écrit par Alain Rohand, mieux connu sur la toile sous le nom de AlainX, et qui depuis plusieurs années déjà, tient le blog "J‘en rêve encore".
Son livre raconte son histoire, celle d'un jeune garçon dont la vie bascule à l'âge de 12 ans, en l'espace de quelques jours, quelques minutes et ceci irrémédiablement. Le virus de la polyomélite vient de s'infiltrer en lui et se propage insidieusement. Sous forme de lettres, il nous raconte, il se raconte. Il partage avec nous, avec beaucoup de pudeur, sa vie avant, sa vie pendant (ce temps de passage qui reste souvent secret), et sa vie après.
Je ne suis pas très bonne critique littéraire, ce n'est d'ailleurs pas mon métier, mais je peux vous dire que j'ai été très émue en lisant ce livre, émue, mais aussi admirative de tant de courage et de volonté de la part de ce jeune garçon, de ce jeune homme et de cet homme qu'il est devenu ensuite, arrivant à dépasser ce mauvais coup de la vie et en le transformant en force et en maturité. "J'apprends alors que nul ne vient à soi si on ne va vers lui. La prison solitaire, c'est moi, et moi seul, qui en détiens la clé. C'est la leçon que vous m'avez donnée. Je la retiendrai pour longtemps, pour toujours peut-être."
Coup de coeur pour ce livre qui est une vraie leçon de vie, de courage et d'espoir.
Merci à toi, Alain. :-)

Quatrième de couverture :
   Les accidents de la vie surgissent sans crier gare.
   En un instant, ils font passer d'un état à un autre.
   L'être humain commence par subir,
   puis il s'adapte,
   puis il resurgit.
   C'est ainsi que peu à peu "le passage se crée"
   passage vers une nouvelle existence,
   de nouvelles modalités de vie.
   Le vécu personnel de ce temps de passage
   reste souvent secret.
   Puis un jour, l'heure vient.
   Il est temps de dire.
   Il est temps d'écrire.

mardi 3 mai 2011

Peut-on oublier les personnes que l'on a aimées ?

Les créatures qui ont joué un grand rôle dans notre vie, il est rare qu'elles en sortent tout d'un coup d'une façon définitive.
(Marcel Proust)


Les personnes avec lesquelles nous avons vécu quelque chose de fort, avec lesquelles nous avons été très proches, laissent en nous une empreinte indélébile, même si celle-ci s'atténue au fil des jours, des années. Ce peut être une empreinte chargée de douceur ou une empreinte chargée de tristesse, ou les deux mélangées. Cette empreinte restera gravée quelque part en nous, un peu comme si une partie de cette personne s'était intégrée en nous, comme si cette personne avait laissé quelque chose d'elle en nous. Certains jours, par une musique, par une lecture, par une pensée, elle resurgit alors que nous pensions l'avoir oubliée. Mais peut-on oublier les personnes que l'on a aimées ?... Je ne le pense pas.