et aussi de partager avec vous mes photos, mes lectures, mes goûts musicaux...

dimanche 27 mars 2011

Les dessous de table - Nicole Versailles

Nicole Versailles est bien connue sur la toile sous le nom de Coumarine. Certain(e)s d'entre vous la connaissent bien, et pour ceux et celles qui ne la connaissent pas encore, je vous recommande d'aller faire un petit tour chez elle sur ses "Petites paroles de Coumarine, des petites paroles qui ne laissent jamais indifférent(e)s.
Coumarine a déjà écrit trois livres. Après avoir lu ses deux premiers "Tout d'un blog" et "L'enfant à l'endroit, l'enfant à l'envers" (magnifique ! à lire absolument !), je viens de terminer la lecture de son troisième livre qui s'intitule "Les dessous de table". Il s'agit d'un recueil de 18 petites nouvelles, toutes aussi savoureuses et croustillantes les unes que les autres. Si j'ai envie d'en parler ce soir, c'est que je me suis régalée en le lisant (en les lisant) et que j'ai beaucoup aimé ! Bravo Coumarine, j'attends avec impatience le prochain !... :-)

Ci-dessous, la couverture et le quatrième de couverture. Cliquez dessus pour agrandir.


jeudi 24 mars 2011

L'indécision

Je ne sais pas...
Tu crois ?
Ah bon ?
Oui, peut-être...
On verra...
Ah ! et puis non !...

Tiens ! c'est curieux, ces mots me parlent...
Ils me disent... que je suis la reine de l'indécision !
La preuve, le cirque que j'ai fait avec mes blogs !... pour finalement en revenir au point de départ...
Et vous, êtes-vous toujours sûr(e)s d'avoir fait le bon choix, ne revenez-nous jamais en arrière, ou bien, tout comme moi, avez des petits regrets, des petits remords, et finalement, revenez-vous sur votre décision ?...
Dites moi, question de me rassurer... :-)
Il est vrai que l'indécision peut être énervante, et pour soi, et pour les autres, mais tant qu'elle ne concerne pas un événement important, tant qu'elle ne cause de tort à personne, est-ce vraiment si... grave ?...
Je tiens à dire, tout de même, que lorsqu'il s'agit d'événements qui me tiennent vraiment à coeur et qui sont plus sérieux qu'une histoire de blogs, je suis capable de "foncer", de ne pas hésiter et surtout, de ne pas regretter... Ah mais !... :-)

Finalement...

Finalement, après toutes ces cogitations et ces questionnements à propos de mes blogs (trois billets tout de même rien que pour ça !... :-)), je les laisse ouverts tous les quatre !...
Comme je le dis sur mon blog Photos, il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis... :-)
Cela vous aura permis de constater que je suis vraiment de nature indécise et que je ne sais vraiment pas ce que je veux, mais je l'assume !... (sourire)
Donc je posterai alternativement et selon mon humeur, sur l'un ou sur l'autre de mes quatre blogs. Voilà...
Belle journée à vous !... et merci pour tous vos conseils, et surtout de votre gentillesse !

mardi 22 mars 2011

Comment faire ?... Réponse...

Après avoir lu tous vos nombreux avis, je vais donc effectuer quelques transformations par rapport à mes blogs, mais je vais y aller doucement... je n'aime pas me précipiter... :-)
Je vais garder deux blogs actifs: "Un coeur qui bat" (c'est tout de même mon tout premier, et je n'ai pas envie de m'en séparer, et puis, j'ai beaucoup de monde qui y passe régulièrement), et je vais garder bien évidemment celui-ci. Je vais mettre en veille: "Des mots pour le dire" (je n'ai pas envie de le fermer définitivement, il m'a accompagnée lors de moments forts et parfois douloureux de ma vie et j'y suis attachée...) Et je vais fermer mon blog Photos. Je déposerai mes photos tantôt ici, tantôt sur "Un coeur qui bat".
En fait, cela me fera donc deux blogs actifs et un blog en veille. Cela devrait déjà aller mieux. Et si cela ne va pas, je trouverai une autre idée.
Maintenant, il me reste à trouver un nouveau nom pour celui-ci... Je vais y réfléchir.
En tous cas, merci à vous toutes et tous pour vos suggestions qui m'ont aidée à réfléchir !... :-)

vendredi 18 mars 2011

Comment faire ?...

Je pensais revenir plus vite "parler" sur mon blog, mais depuis déjà quelques semaines, j'ai une "tonne" de boulot.
Je vous explique : je travaille sur ordinateur environ 7 à 8 heures par jour, et le travail que j'effectue en ce moment requiert beaucoup d'attention, d'où grosse fatigue en fin de journée. Je n'ai donc guère l'énergie, le soir, de retourner devant l'écran du PC. Je vais donc être obligée de mettre mes blogs au ralenti, poster de façon moins régulière.
Ou peut-être, ce qui serait une autre alternative, et j'y pense depuis quelques jours déjà, ne conserver qu'un ou deux blogs, au lieu des quatre que j'ai actuellement... Quatre blogs, c'est trop. Mais lesquels vais-je fermer ? lesquels vais-je conserver ? C'est mon dilemne du moment. Petit dilemne, me direz-vous. Oui, bien sûr, mais la vie est pleine de petits dilemnes...
Peut-être déjà fermer mon blog Photos, et mettre mes photos sur "Un coeur qui bat". Et puis mes poèmes et textes que je mets sur "Des mots pour le dire", les mettre dorénavant sur celui-ci... Qu'en pensez-vous ? car vous êtes mes lecteurs et lectrices, donc j'aimerais que vous me donniez votre avis, que vous me donniez des idées, et j'en tiendrai compte pour prendre ma décision... :-)
Merci et bon week-end à vous toutes et tous !

dimanche 13 mars 2011

Mon blog a 1 an !

Me voici de retour sur la toile ! Je ne vous raconterai pas ma semaine avec ma petite famille, mais je peux vous dire que j'ai bien profité des petites têtes blondes (ou brunes...) qui s'y trouvaient... (sourire)

Le 11 mars 2010, j'ouvrais ce blog. Celui-ci a donc eu 1 an vendredi dernier !...
J'avais longtemps hésité avant de l'ouvrir. Il est vrai que j'en ai déjà trois autres, et en ouvrir un quatrième, encore ! mais celui-ci est plus personnel, plus intime. Et je ne regrette pas de l'avoir ouvert, car grâce à lui, j'ai fait de très belles rencontres, vous en faites partie.
J'avais ouvert ce blog sur un thème qui me parle beaucoup : "Les signes" --> Voir ici.
Ensuite, je l'ai laissé un peu de côté, hésitant à continuer, m'en demandant l'intérêt. Et puis, fin avril 2010, je l'ai repris, et depuis, j'ai abordé quantité de sujets me tenant à coeur.
Ces derniers temps, avant cette petite pause, il était un peu au ralenti. Je pense qu'il est normal d'avoir des périodes un peu plus calmes, où l'inspiration n'est pas au rendez-vous, ou bien lorsque l'autocensure freine la spontanéité et l'envie d'écrire... et aussi où l'on a moins le temps !
Mais me voilà ce soir pour fêter avec vous son premier anniversaire ! car il n'a pas dit son dernier mot, ce blog, il est jeune et a encore plein de choses à dire ! :-)
Je profite de cet anniversaire pour vous remercier de votre fidélité et de votre présence.
Cette semaine qui arrive, je la consacrerai surtout à aller vous visiter, car j'ai pris beaucoup de retard dans la lecture de vos blogs, et je sais qu'il y a pourtant tant de choses si intéressantes à lire !
Je vous embrasse, et vous dis à très vite !

vendredi 4 mars 2011

Petite pause de mars...

A partir de dimanche soir, et toute la semaine prochaine, j'aurai du monde à la maison, du petit et du grand monde... (sourire). Je mets donc mes blogs en pause pendant une petite dizaine de jours, et je dépose une fleur de printemps sur chacun d'eux, car le printemps n'est pas loin et avec lui, les couleurs, les parfums, la renaissance, la vie...
Je vous dis à très bientôt, et vous embrasse très fort. Prenez soin de vous.

Les pâquerettes: taches de douceur sur la joue du gazon.
(Sylvain Tesson)

jeudi 3 mars 2011

Le milieu du grand nul part

Ce soir, je cherchais une chanson sur Youtube, et j'ai pensé soudainement à Pierre Schott. Pierre Schott est un chanteur que m'avait fait connaître mon frère il y a déjà de nombreuses années, et que j'avais un peu oublié...
Sur mon blog "Un coeur qui bat", j'ai mis la chanson: "Les ailes du papillon" (août 2008). Je dépose ici une chanson un peu plus ancienne que mon frère m'avait fait écouter et découvrir chez lui: "Le milieu du grand nul part" (1998).
Depuis que mon frère n'est plus là, c'est la première fois que je ré-écoute Pierre Schott... Emotion, donc...


Si vous voulez visiter son site, c'est ici --> Pierre Schott