et aussi de partager avec vous mes photos, mes lectures, mes goûts musicaux...

vendredi 28 janvier 2011

L'intuition et les ressentis

J'ai très peu écrit cette semaine, par manque de temps, et peut-être aussi par manque d'inspiration...
Alors juste cette réflexion que j'ai en tête à l'instant :


Pourquoi vouloir absolument donner une explication à tout ?
Pourquoi se poser des questions sur des choses que l'on ressent si naturellement et si fortement ? Il faut au contraire accepter ce que l'on ressent, plutôt que de lutter contre.
Oui, je pense qu'il est important d'écouter et de se laisser guider par son intuition, par ses ressentis, plutôt que de vouloir toujours chercher une raison à tout et se demander si ce que l'on fait ou entreprend sera bien perçu et bien compris. L'intuition et le ressenti sont naturels et spontanés, on ne les contrôle pas. Le plus important est avant tout d'être en accord avec ce que l'on ressent. Faisons confiance à nos ressentis, ils nous guideront sûrement, car ce sont les nôtres.
Quant à l'intuition, elle fait appel à nos ressentis, alors il est rare qu'elle se trompe, ou bien si peu...

dimanche 23 janvier 2011

A propos du film : "Irina Palm"

IRINA PALM :
J'ai découvert ce film vendredi soir : c'est un petit bijou !
Ne soyez pas choqué(e)s surtout, il n'y a rien de choquant. C'est avant tout un film tendre et émouvant. Et à voir, absolument ! :-)

Lire la suite ici --> Télérama

jeudi 20 janvier 2011

Deux mots : définitif et rupture

Un cheminement de pensées qui m'a emmenée jusqu'aux mots : "définitif" et "rupture"

Des jours, on se sent fort, en forme, et tout va bien. On est prêt à tout affronter. On est prêt à aider les autres, à les écouter, à les épauler. Bref, on est présent et disponible.
Mais il y a des jours où l'on se sent plus fragile, plus vulnérable, où l'on se sent fatigué. Il faut savoir l'accepter et ne pas vouloir passer outre. Dans ce cas-là, il faut se poser, se reposer, et penser à soi, rien qu'à soi. Oublier un peu les autres et leurs soucis. S'ils ne comprennent pas, leur expliquer. Je ne pense pas que ce soit de l'égoïsme, mais si on n'a plus d'énergie, comment pourrait-on en donner aux autres. Il faut d'abord recharger ses batteries à soi, pour pouvoir être présent et disponible pour les autres.
Et ce discours vaut aussi bien pour nos amis. Il nous semble parfois qu'ils nous oublient, qu'ils nous délaissent, alors que peut-être, eux aussi, ont besoin de souffler, de faire un break. Tout le monde n'est pas à l'abri d'un coup de fatigue, d'un coup de blues. Tout le monde n'a pas envie d'en parler. Tout le monde a le droit de pouvoir s'isoler un peu, s'éloigner pendant quelques temps. Ce n'est pas forcément définitif. Ce n'est pas forcément une rupture.

J'ai toujours détesté ces deux mots: "définitif" et "rupture". Il est vrai, et ceci explique peut-être cela, qu'avec la mort de mon père, lorsque j'avais 13 ans, et celle de mon frère, en fin d'année 2009, le mots "définitif" et "rupture" (d'anévrisme en l'occurrence) ont pris tout leur VRAi sens. C'est sans doute pour cela que j'ai du mal parfois avec certains éloignements, car non seulement les deux mots "définitif" et "rupture" me viennent à l'esprit, mais en plus, ceux-ci ont vite fait de prendre aussi le sens de "vide" et de créer un vide en moi, en souvenir de... Il est intéressant d'approfondir et de chercher à comprendre certains ressentis que nous avons, certains comportements, certaines réactions, d'en chercher la cause, pour arriver peut-être un jour à s'en débarrasser et vivre ainsi plus légèrement et plus sereinement.

mardi 18 janvier 2011

Le miracle de la naissance de la vie

Je suis toujours émerveillée par le miracle de la naissance de la vie, et encore plus, depuis que je suis  grand-mère. J'ai la chance d'avoir déjà trois petits-fils. Le dernier est encore tout petit, il est né le 31 décembre dernier. Et un autre petit gars est prévu pour début mars. Je suis donc aux anges, c'est le cas de le dire... (sourire)
Jeune, je crois que je ne réalisais pas autant que maintenant le côté merveilleux d'une grossesse: un petit être qui grandit à l'intérieur du ventre de sa maman, un petit être qui grandit dans son ventre, à soi. Une vie, un corps à l'intérieur d'un autre corps, d'une autre vie. C'est fabuleux, non, quand on y pense? Il y a des choses qui semblent si naturelles (elles le sont bien évidemment) qu'on en oublie aussi le côté merveilleux et magique. Oui, je le ressens ainsi ces jours: merveilleux et magique.

Le plus beau moment de ma vie: la naissance de mes deux fils.
La plus belle chose que j'ai faite: mes deux fils...

Photos trouvées sur le net :

lundi 17 janvier 2011

Attente

Pensée du jour :

Pour ne pas être en attente, il ne faut rien demander.

Pour ne rien demander, il ne faut pas être en attente.

:-)

vendredi 14 janvier 2011

La face cachée (2)

Je parlais récemment de la face cachée que nous avons en chacun de nous.
Il n'est pas toujours facile d'accepter que nos proches ou ami(e)s aient leur jardin secret, aient une part d'ombre que nous ne connaissons pas et qu'ils ne veulent pas nous dévoiler. Et pourtant, contradiction, nous avons bien, nous aussi, notre part d'ombre et de mystère.
Lorsqu'on aime ou apprécie une personne, on voudrait tout savoir sur elle. On voudrait tout connaître pour pouvoir, pensons-nous, tout partager. Mais ce n'est pas possible, et ce n'est pas souhaitable non plus d'ailleurs. La curiosité n'est pas toujours une bonne chose, elle peut agacer l'autre. Elle peut faire fuir, même. Cette personne peut le ressentir comme une intrusion, une atteinte à son moi. Il faut apprendre à accepter de ne pas pouvoir tout comprendre et de laisser à l'autre son jardin secret. Cela s'appelle aussi le respect.
Au fil des années, je l'ai appris, et je continue encore à l'apprendre, car, comme tout le monde je pense, je dis des choses mais je ne suis pas toujours cohérente dans ce que je dis et ce que je fais... :-)

mardi 11 janvier 2011

Un instant avec Gainsbourg

Enfin cette très belle chanson interprétée par la voix de son maître...


Les paroles --> ici


Et celle-ci, parce qu'au départ, c'est elle que je voulais mettre. Je lui trouvais une relation avec mon billet précédent. Et puis, j'ai écouté "Comme un Boomerang", alors... vous aurez droit aux deux ! :-)

jeudi 6 janvier 2011

La face cachée

La nature humaine est une grande forêt impénétrable que personne ne peut connaître à fond. Même une mère ignore les secrets les plus profonds de son enfant.
(Jo Nesbø)

Ne vous est-il jamais arrivé de penser bien connaître telle personne et, à l'occasion d'un événement, d'une discussion, d'une indiscrétion, la découvrir toute autre ?
Et de même, pensez-vous que l'on vous connaisse si bien que cela ?
Vous montrez une face de votre personnalité, mais en vous, il y en a une autre que vous seul(e) connaissez. N'y a-t-il pas en nous, en vous, une face cachée que nous ne réservons qu'à nous, que nous sommes seul(e)s à connaître jusqu'à ce qu'elle se manifeste, volontairement ou involontairement, lors d'une situation imprévue ou inattendue ?
Pourquoi avons-nous si souvent tant de mal à montrer cette face cachée, qui pourtant est bien en nous, qui fait bien partie de nous ? Que risquons-nous ? De quoi avons-nous peur ? Que les autres n'aiment pas cette autre partie de nous ? Par peur de choquer ? Par peur de ne plus être aimé(e) ?

Plein de questions... question (on peut le dire) de se "remuer un peu les méninges"... :-)

dimanche 2 janvier 2011

Nouvelle année et cadeau de fin d'année

Bonsoir à vous ! Me voici enfin de retour sur la toile parmi vous.
J'espère que vous avez passé de bonnes fêtes et que vous êtes en forme pour cette nouvelle année qui commence. Je vous adresse d'ailleurs tous mes meilleurs voeux pour celle-ci. Qu'elle vous apporte: Bonheur, Santé, Amour, Amitié, Douceur et Tendresse. C'est si important. Que vos rêves les plus chers, mais aussi les plus fous, se réalisent! Prenez soin de vous, c'est important aussi.

Pour moi, la fin de l'année 2010 s'est très bien terminée, puisque j'ai eu un très beau cadeau le 31 décembre: mon troisième petit-fils est né! Eh oui! Je suis grand-mère de trois petits gars! Et j'en suis fière! Vous ne voyez pas mon grand sourire? :-)
Je vous embrasse toutes et tous très fort.