et aussi de partager avec vous mes photos, mes lectures, mes goûts musicaux...

lundi 3 octobre 2011

La rentrée et la reprise des activités

Les années précédentes, et ceci depuis déjà longtemps à la rentrée, j'avais le besoin de m'inscrire à un "tas" d'activités, que ce soit la chorale, la gymnastique, la danse, le tai chi chuan, la peinture, etc., comme s'il fallait absolument que je rythme mes semaines avec ces activités, comme si j'avais peur de m'ennuyer, comme si j'angoissais à l'idée de n'avoir rien de programmé, rien de défini, pour les jours de la semaine.
Cette rentrée, je n'ai pas eu envie de m'inscrire à une quelconque activité, je n'ai pas eu envie d'avoir un rythme à suivre : le mardi, cours de..., le jeudi, cours de..., etc. Je n'ai pas eu envie de m'imposer des sorties. En fait, je crois que cette angoisse de ne "rien avoir de prévu" a disparu. La seule sortie à heure fixe et jour fixe, et encore j'y vais juste si je le veux et quand je le peux, car il n'y a aucune obligation, est une soirée "méditation et réflexions sur la pleine conscience" qui a lieu une fois tous les quinze jours, une sortie libre et gratuite (en plus !...) D'ailleurs, je vous en reparlerai, car ces soirées sont très riches et m'apportent beaucoup en sérénité et en zénitude... Ensuite, j'ai pris une carte d'abonnement au cinéma du coin pour pouvoir me faire une sortie cinoche lorsque l'envie me prendra et lorsqu'un film m'incitera à y aller. J'ai pris également un abonnement dans une nouvelle médiathèque, pour avoir le plaisir de feuilleter et choisir quelques bons livres. Et puis, mais ce ne sera qu'en début d'année prochaine, je continuerai ma formation au Reiki.
Voilà donc une rentrée calme et sans sorties programmées, et cette rentrée, c'est tout à fait ce qu'il me convient, avoir le moins d'obligations possibles, vivre à ma guise, à mon rythme surtout, autant que je le peux. Et ne pas m'éparpiller...

Et vous, avez-vous besoin d'avoir un programme bien établi pour votre semaine, ou bien laissez-vous libre de votre programme au jour le jour ?...

13 commentaires:

  1. coucou Françoise

    c'est ton année cocouning ;-)))
    Moi je n'ai jamais aimé me créer d'obligations !!!
    J'aime bien l'imprévu ;-) c'est serein.
    Gros bisous et bon après-midi

    RépondreSupprimer
  2. Je trouve plutôt que c'est bon signe ce que tu dis.
    Pour ma part, j'ai eu tellement d'obligations et de contraintes professionnelles, que je suis aujourd'hui particulièrement heureux de pouvoir être « libre comme l'air » !…

    RépondreSupprimer
  3. Coucou Françoise

    2010-2011, j'étais inscrite à 2 cours :
    Broderie d'Art et Mosaïque
    Et quelques fois, je ne m'y rendais pas !!
    J’appréciais tout particulièrement ce moment..... Un vrai délice ♥
    Pas très sérieux, mais tellement enivrant !!
    L'école buissonnière !!

    L'organisation n'est pas mon fort....

    Je n'ai pas peur de m’ennuyer, même assise sur ma banquette à ne rien faire, je suis heureuse,
    bien sûre avec ma petite chienne Louanna à mes côtés !!

    Mon petit doigt me dit que Notre Petit Prince n'est pas étranger à ta façon d'apprécier le temps présent ♥

    Je vous embrasse
    Claude

    RépondreSupprimer
  4. Françoise

    Je repasse par ici,et ...je pense comme Claude ;-)
    et j'aime beaucoup l'idée de surnommer Noé, notre petit prince, il nous aide tellement à relativiser !!!
    Bisous et bonne soirée Françoise.
    héééééééééé, il y avait longtemps que je ne l'avais pas dit " J'adore ce blog "
    et sa maman ;-)))
    Bisous et amitié Françoise

    RépondreSupprimer
  5. Françoise, ton article me parle. Souvent, à la rentrée, la question est posée : "tu fais quoi cette année ?". Alors, peut-être ne fais-je pas assez de choses, peut-être, mais j'ai tellement la sensation d'avoir en permanence une liste de choses à faire, que je ne me sens pas le courage de m'en rajouter. Et quand je n'ai rien sur ma liste, je prends plaisir à me dire que je ne "dois" rien faire, que je n'ai rien à faire, je me laisse vivre et je respire. Je t'embrasse fort.

    RépondreSupprimer
  6. Pas d'obligations, pas de programme...et pas de montre...

    Je t'embrasse Françoise

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour, Françoise.
    Je te comprends.
    Des sorties ou activités à date fixe, tu optes pour l'abonneemnt à date libre...
    C'est une bonne idée.
    Mais que cela ne t'empêche pas de te rappeler tes muultiples talents...
    Quant à moi, ni fixe, ni abonnement. L'anar du coin qui ne sert à rien...
    Bonne journée.
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  8. - Coucou Marie :-)
    Oui, ce doit être cela. Et puis, les obligations, il y en a assez comme cela, sans s'en rajouter,hein !... :-)
    Oui, l'imprévu, je crois que c'est ce qu'il y a de mieux, en effet.
    Gros bisous à toi, et douce nuit, Marie.

    - Oui, Alain, moi aussi, je trouve que c'est bon signe... (sourire)
    "Libre comme l'air", quelle chance !... :-)

    - Coucou Claude,
    Oui, c'est sans doute le Petit Prince qui me fait voir la vie d'une autre façon, qui me donne une nouvelle vue sur les choses, sur les événements, qui me fait apprécier le moment présent, tu as raison.
    Douce nuit à toi, Claude. Je t'embrasse aussi.

    - Oui, Marie, il nous aide à relativiser beaucoup de choses, et comme je le dis souvent, à remettre les choses et les événements de la vie à leur juste place.
    Tu adores ce blog ? et sa maman ? Oooh, Marie, merci !... (sourire)
    Bisous à toi aussi, et toute mon amitié également.

    - Je comprends que tu apprécies tes moments de libre, Kat, je comprends bien (sourire)
    Je t'embrasse fort, moi aussi, ma douce.

    - C'est tout à fait cela, Noëlle ! :-)
    Je t'embrasse aussi.

    - Bonsoir Herbert,
    Oui, l'abonnement à date libre, c'est bien dit ! :-)
    Non, bien sûr, je n'oublie rien, mais je le ferai lorsque l'envie sera là, uniquement.
    sourire, Herbert... l'anar du coin qui ne sert rien... mais bien sûr que si, il sert l'anar du coin, et même beaucoup, je dirais. :-)
    Belle fin de soirée à toi, et douce nuit.
    Je t'embrasse fort.

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour Françoise
    Depuis que je suis en retraite : plus de montre, pas de contrainte: il fait prendre de temps de vivre à son rythme.
    Je te souhaite un très agréable mercredi.
    ***bisous***

    RépondreSupprimer
  10. coucou ma chère Françoise

    alors là, j'aime ta décision cette année... car ....

    je suis tellement indépendante que même un RDV médial programmé un moi sà l'avance ça me gonfle

    Mon homme et moi sommes incapables justement de nous inscrire à quoi que ce soit car nous adorons notre liberté... aller faire du vélo (pour lui) quand il en a envie) prendre la voitur et partir sans but, on l'a tellement fait; rester plongée dans un bon bouquin sans me dire: c'est l'heure de la gym ... du coup j'ai investi depuis qqs années dans de bons équipements de sport dont j'ai besoin pourla santé et j'en fait chaque jour, un coup le matin , le soir, quand J'AI ENVIE. aucun horaire, aucune contrainte, comme dit YVES, et la LIBERTE, tu vas voir, c'est génial ça !

    je t'embrasse très fort ma chère Françoise...

    RépondreSupprimer
  11. - Bonsoir Yves,
    Quelle chance tu as !... pouvoir vivre à son rythme !... :-)
    Belle soirée à toi. Et bisous.

    - Coucou ma chère Nanou,
    Oui, tu vois, j'apprécie déjà, je ne regrette en rien de ne pas m'être inscrite à quelque activité. La liberté, oui, la liberté !... (sourire)
    Je t'embrasse très fort, moi aussi, Nanou.

    RépondreSupprimer
  12. Jusqu'au y a pas très longtemps, j'organisais, calais, calculais, notais tous me rendez vous, aimais à remplir l'agenda, j'avais l'impression d'exister en "organisant ma vie en la remplissant"
    Depuis peu, j'ai changé !! allez savoir pourquoi ?
    Je prends du temps pour moi, sans "combler" absolument ....
    Je profite du temps qui passe, de la couleur et de l'odeur du temps ..
    Profite de mes amis ....
    Bizarrement je ne remplis plus, je me délecte de moments ... les activités ne gèrent plus ma vie ... mais l'inverse ...
    je crois que j'ai pris la main sur le temps qui passe .... avant c'était l'inverse ...
    bisous en passant ...

    RépondreSupprimer
  13. Oui, je comprends, Patricia. Certaines périodes de notre vie, certains événements, nous obligent à reconsidérer notre façon de vivre, et nous apprennent à apprécier les moments présents, et à lâcher prise sur beaucoup de choses.
    Merci pour tes mots. Je t'embrasse fort.

    RépondreSupprimer

Merci pour vos petits mots que j'apprécie infiniment.