et aussi de partager avec vous mes photos, mes lectures, mes goûts musicaux...

vendredi 8 avril 2011

Je n'aime pas les énigmes

Il y a des personnes que l'on fréquente pendant quelques temps, avec lesquelles on partage, on discute, on rit, des personnes auxquelles on s'attache, des personnes que l'on croit connaître. Et puis un jour, subitement, elles disparaissent, sans laisser de traces, sans laisser un mot, sans une explication. On n'aura plus aucune nouvelle, on ne les reverra jamais. On se rend compte alors qu'on ne les connaissait pas tant que cela. Et peut-être même qu'on avait tout faux. Ces personnes-là resteront des énigmes... Je n'aime pas les énigmes... Et vous ?...

23 commentaires:

  1. Bonsoir Françoise, je suis comme toi, je n'aime pas les énigmes... et se types de comportement je les fuis !
    bises

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Françoise
    Parles-tu des blogueurs avec qui on s'est liés d'amitié et qui disparaissent parfois du jour au lendemain de la blogosphère?
    En presque 8 ans,l'âge de mon blog, j'ai connu cela plusieurs fois, et cela fait mal, et on se demande pourquoi?
    Est-ce à dire qu'il faut veiller à ne surtout pas s'attacher aux gens du Net?
    Je ne crois pas, il y a parfois des échanges très intenses, qui dureront ce qu'ils dureront...
    Mais je te rejoins quand tu dis que l'énigme est difficile à vivre, parfois!

    RépondreSupprimer
  3. Je te rejoins en ce sens...
    même si j'ai des amis , depuis de longues années, j'ai fréqeunté 15 ans un couple que nous adorions, anniv, fêtes, sorties ensemble en Guyane ... et du jour au lendemain, rien, plus rien... on a eu très mal..et aujourd'hui encore
    j'aime qu'on me dise pourquoi...
    quand au net, oui j'ai connu ça, je me suis bcp attaché, impliqué même, j'ai donné à une personne,ma tendresse, mon affection , mais il a fallu tant de temps avant que je comprenne que j'étais un jouet....quand le jouet a cessé de plaire, cette personne a trouvé un nouveau jouet...et a fait ça a d'autres personnes... alors méfiance
    cependant ... j'ai plus de positif que de négatif sur mes relations de blog et j'y ai même fait d'exellentes rencontres qui grandissent , en dehors des blogs, peu à peu avec le temps...

    voilà ma chère Françoise...je suis comme toi rien ne vaut une bonne explication
    je t'embrasse fort et je me prépare pour le 11... :-(

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour, Françoise.
    Tu appelles cela une énigme..
    Soit.
    Moi, j'appelle cela de la goujaterie.

    Nanou, puisque tu es là, sache que je pense à toi aussi.
    Merci Françoise.

    Bon week-end.
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  5. Françoise, je lis quelques fois vote blog et j'y écris très rarement. Par contre je lis depuis "assez longtemps Coumarine et quelques un de ses "blogamis". Voilà pour me situer, 60 ans de vie à ne pas m'éloigner de plus d'une heure de route de mon lieu de naissance et pourtant, je n'ai gardé aucun contact, aucune relation de mes vies antérieures. Je suis extrèmement étonnée de ma facilité à couper les ponts. Je pourrais ici donner une seule explication : un déficit relationnel dès le giron de ma mère et que mes parents se sont arcboutés à renforcer pendant très très longtemps. A 60 ans je commence à peine à m'ouvrir (même si je passe pour quelqu'un d'ouvert jusqu'à ce que les circonstances m'éloignent de quleques km). Je comprends le terme de goujaterie employé par Herbert, je dirais qu'à partir d'un certain moment, je suis dans l'incapacité de poursuivre et même de donner des nouvelles (je sais que certaines attendent des réponses à leurs mails depuis plusieurs semaines et je leur en demande pardon).
    Bon, je connais le prochain sujet à aborder avec mme Psy. Merci Françoise, peut-être, grâce à vous je vais faire un bond de géant ou même un peit pas.
    Bon week-end.

    RépondreSupprimer
  6. j'aime énormément le comm de Nicole 86...
    par contre je crois que mon comm à moi à entrainé des réactions là ou il n'y avait lieu d'être
    comme si certains interprétaient pour eux mêmes ce qu'on écrit en pensant à d'autres
    trop long à expliquer ici et pas envie , cependant si explicite pour moi.. vu ce qui s'est passé ce matin

    Bisous Françoise j'aime ces réflexions qui nous font avancer et nosu interroger
    Nocole, vous avez le droit de couepr les ponts comme vous le désirez, mais le plus dur pour les autres est souvent le manque d'explications qui les laissent dans le : mais qu'est ce que j'ai fait de mal, " et croyez moi bien ça c'est terrible !
    bisous et bon WE
    merci à toi Herbert..

    mes blogs sont ouverts tu le sais, et dommage que tu ne viennes pas sur Victorie comme tu venais sur Clara, c'est le même , à l'envers ! plus de pleurs, des victoires issues des batailles , du POSITIF !
    je t'embrasse fort HERBERT !

    RépondreSupprimer
  7. et une fois de plus... fautes de frappe, serait-ce en plus du reste ...de la dislexie .. sur le tard :-)

    RépondreSupprimer
  8. Je me demandais aussi de qui tu parlais… Des gens du net ou des relations « en live » ? Parce que les gens qu'on connaît dans la vie et qui disparaissent sans laisser de traces, cela me semblait quand même assez rare.
    Ton texte m'invite à réfléchir sur certaines personnes dont je n'ai pas de nouvelles. Il se fait que moi-même, je ne les contacte plus… Tout en me disant : tiens, pourquoi on a plus de nouvelles ?
    Je me disais que de leur côté Ils pensent peut-être la même chose…
    Chacun est immobile, d'un côté comme de l'autre…

    RépondreSupprimer
  9. C'est vrai, Jeanfi, que ce genre de comportement est assez désagréable, mais bon...
    Bises à toi aussi, et belle soirée.

    Bonsoir Coumarine,
    Oui, je parlais essentiellement des blogueurs, qui disparaissent ainsi. Mais ne nous privons pas des belles relations que nous avons avec les autres, ce serait trop bête. Tant pis pour les autres, mais c'est dommage...
    Bon dimanche à toi, Coumarine. Je t'embrasse.

    Bonsoir Herbert,
    C'est vrai que concernant certains cas, on peut appeler cela aussi de la goujaterie, je suis assez d'accord avec toi.
    Belle soirée à toi, Herbert.
    Je t'embrasse.

    Bonsoir Nicole,
    Merci pour votre commentaire, il explique ainsi un peu pourquoi certains ont tant de facilité à couper les ponts. Oui, c'est vrai que tout le monde a son propre vécu, sa propre histoire, ce qui peut expliquer cela, et expliquer cette façon d'agir. C'est donc moi qui vous remercie, encore une fois.
    Bon week-end à vous.

    Bonsoir Nanou,
    Je suis désolée si quelqu'un a pris pour lui l'exemple que tu me citais. Il est vrai que les écrits peuvent parfois être pris pour soi, alors qu'il n'en est rien, c'est justement l'inconvénient des écrits, car oralement, les choses peuvent être expliquées beaucoup plus facilement, et éviter les malentendus.
    Oui, je sais, ma douce, pour le 11. Je penserai très fort à toi, soies courageuse.
    Je t'embrasse très fort.

    Bonsoir Alain,
    C'est vrai que mon billet n'était peut-être pas très clair, mais je pensais en effet essentiellement aux relations qui se lient sur le net. Et c'est vrai aussi lorsque tu dis que l'immobilisme existe aussi parfois de notre côté. Mais jamais je ne laisse quelqu'un sans nouvelles, ou bien j'avertis avant qu'il y aura une période de silence, mais je le dis.
    Merci, Alain, et bonne fin de soirée à toi.

    RépondreSupprimer
  10. Françoise

    Je viens de lire la "fermeture" du blog de Barbara, "juste de la lassitude"

    Elle a la gentillesse de le dire

    Ton billet, j'aurais pu l'écrire aussi...

    Bisous Françoise , bonne soirée

    RépondreSupprimer
  11. Bonsoir Noëlle,
    Oui, Barbara a fermé son blog, mais elle ne fait pas partie des énigmes dont je parle... :-)
    Toi aussi, tu aurais pu l'écrire ? Je crois que nous sommes nombreux à se poser cette question : Pourquoi ?...
    Bisous à toi aussi, Noëlle, et bonne fin de soirée.

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour
    Et si ces personnes sont , tout simplement, dans l'impossibilité de donner de leurs nouvelles? L'inquiétude peut générer tristesse, déception mais pourquoi penser que nous ne connaissons pas vraiment ces personnes?
    Ce que nous ignorons parfois ce sont les changements, bouleversements dans leur vie pouvant expliquer, si ce n'est justifier, leur attitude.

    Pierre

    RépondreSupprimer
  13. Bonjour Pierre,
    Peut-être, en effet, que certaines de ces personnes sont l'impossibilité de donner de leurs nouvelles, ce que je dis n'englobe pas forcément tout le monde, mais je trouve que quelques personnes sont tout de même déroutantes, et il est légitime de se poser des questions, je pense.
    Merci de ta visite et de ton commentaire.

    RépondreSupprimer
  14. bonjour Françoise
    En lisant ce post, je pense à moi...
    a toi. Tu as toujours été là pour me soutenir et voilà que je décide de fermer le blog (toujours ouvert) sans te donner de nouvelles.
    Quelqu'un parlé d'impossibilité à donner des nouvelles et ça me parle... tu sais, quand tu sais ce que tu dois faire et que tu ne le fais pas.. dans tous les domaines... en voilà encore un.
    Une amie, vraiment la vraie seule que j'ai, j'y pense souvent et me dis : je dois l'appeler mais je ne me sens pas dans l'humeur de l'appeler, pas que je ne sois pas en forme, mais je sens que ce n'est pas le moment, même si il faut. Répondre à un mail, ou écrire à quelqu'un c'est pareil. Régler une facture en retard, ce matin par exemple, c'est pareil.... Tu vois, même des choses importantes.
    Alors, si je ne t'ai pas écrit, j'espère que tu ne m'en voudras pas....
    Je suis quelqu'un de déroutant, d'incernable même par moi, alors par les autres, tu imagines bien....!!!
    Mais sache que notre amitié virtuelle n'a jamais été remise en cause et qu'elle est toujours là...

    Je t'embrasse bien fort
    prends soin de toi et à bientôt, je repasserai

    Barbara

    RépondreSupprimer
  15. Bonjour Barbara,
    Ne prends pas ce billet pour toi, ma belle. J'ai écrit ce billet juste parce que c'est vrai que parfois je me pose des questions sur le comportement des autres, comportement que je ne comprends pas toujours, mais je sais bien que toi, tôt ou tard, tu allais me donner de tes nouvelles, ici ou par mail.
    Mais je comprends ce que tu expliques, et je t'avouerai qu'il m'arrive à moi aussi d'agir de cette façon, donc j'en fais partie aussi, parfois.
    Prends soin de toi aussi, Barbara.
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  16. Coucou Françoise

    "A part la mort rien n'est définitif" comme dirait ma Psy !!

    Moi je suis une fidèle et il est vrai que j'ai beaucoup relancé.......

    J'ai compris que ce qui ne c'était pas fait ne se ferait plus !! J'étais la seule à y croire !!

    Et puis il y a les discrets, les introvertis, les jaloux, les toxiques, ceux qui veulent faire mal............ Et ceux qui ne se supportent plus et qui ne peuvent plus supporter les autres........ Et parfois le mal être ou la maladie qui s'installe et ne donne plus la force d'expliquer et de continuer une relation.............

    Je crois qu'il faut savoir apprécier les bons moments et surtout ne pas chercher des explications à ce qui nous échappe......

    Des crève-cœurs, j'en ai eu..
    Je garde un bon souvenir d'avant et j'essaie de tourner la page, Je dis bien j'essaie !!

    Et puis surtout ne pas se culpabiliser et se dire que nous méritons mieux !!

    Je t'embrasse
    Claude

    RépondreSupprimer
  17. Coucou Claude :-)
    Et ta psy a raison !
    Ce mot "définitif", je ne l'aime pas, quoique... je suis en train peu à peu de l'accepter, ou de le rendre plus souple, peut-être... bref, il m'effraie moins.
    "Ne pas chercher d'explication à ce qui nous échappe"... tiens, j'en parle dans ma "pensée" de ce matin : ne pas vouloir retenir ce qui nous échappe... curieux... (sourire)
    Tes paroles sont très sensées et pleines de bon sens, Claude, j'aime te lire :-)
    Merci à toi. Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  18. Bon , moi j'aime les énigmes . Pourquoi ? ... Parcequ'il n'y a que des énigmes . Au sujet de l'amitié internet , pourquoi pas ? c'est trés possible que cela fonctionne , mais pas pour moi . Pourquoi ? ... Je ne vous connais pas . Vous ne me connaissez pas . Donc je ne peux pas vous l'expliquer . Voila une petite énigme de plus , mais ce n'est pas grave .

    RépondreSupprimer
  19. Oui, voilà une petite énigme de plus, en effet, Stéphanie... :-)
    Et une autre : pourquoi ne peut-on pas mettre de commentaires sur votre blog ? Pourquoi ce choix ? J'y ai vu de très jolies photos...
    Bonne soirée à vous, et merci de votre visite.

    RépondreSupprimer
  20. Oui , j'ai choisi de ne pas laisser la possibilité de commentaires sur mon blog et je ne sais pas trop pourquoi mais peut-être parceque symboliquement dans la forêt ce n'est pas le lieu des paroles humaines . La forêt représente le subconscient , le lieu des forces archaïques obscures et lumineuses , violentes et douces , la mort et la vie mélangées ... Le réve et les peurs vicérales ... L'animalité d'avant , de plus profond que l'humanité , mais peut-être aussi pour la gratuité , présence et abscence , alors voila .

    RépondreSupprimer
  21. Bonsoir Stéphanie,
    Merci pour cette explication. C'est un choix, et du moment qu'il vous satisfait, c'est le principal. Il y a de très belles photos, vraiment :-)
    Belle soirée à vous, et bon week-end.

    RépondreSupprimer
  22. Que faire lorsqu une blogueuse n échange plus de coms avec toi. Pour moi c est un signe, a quoi bon continuer d écrire, peut étre je l importune, peut etre elle me trouve plus à son gout, peut étre je l ai froisée avec mes propos.
    Maintenant J estime que je n ai pas le droit de lui demander pourquoi elle ne m écris plus, elle a ses raisons, elle ne doit pas se justifier. Si au bout de cinq coms je ne reçoit plus de réponses, alors je disparais sur la pointe des pieds.
    Bonne soirée Framboise
    Latil

    RépondreSupprimer
  23. Bonsoir Latil,
    Merci beaucoup pour tes nombreux (5) commentaires :-), toujours aussi intéressants.
    Le silence de certains ou certaines ne veut pas dire forcément oubli, mais énormément de travail, manque de temps, et forcément, négligence dans les visites chez les blogs amis... C'est mon cas en ce moment... ;-)
    Tu m'appelles Framboise... certain(e)s de mes ami(e)s m'appellent ainsi. J'aime bien (sourire)
    Belle soirée à toi, et douce nuit.
    Je passerai chez toi très bientôt.

    RépondreSupprimer

Merci pour vos petits mots que j'apprécie infiniment.